RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Envie de gateaux [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Envie de gateaux [Libre]   Ven 1 Mai - 16:26

Envie. Tarte. Fraise. Gourmandise. La fauconnière venait de finir de nettoyer la voilière. Traînant des pieds, elle rangea le matériel qu'elle avait emprunter et se rendit dans les cuisines. Les cuisinières se bousculaient pour préparer le repas de sa majesté. La jeune fille se glissa doucement et sans bruit avant de se faire remarquer des cuisinières. Celles-ci soupirèrent avant de reprendre le travail. Ce n'était pas la première fois que la demoiselle se glissait pour manger un morceau avant de partir en vadrouille avec les faucons. Yumi s'assit sur un plan de table près des fours à bois. Elle renifla et ouvrit la petite porte en bois. 5 délicieuses tartes y cuisaient. La fauconnière passa la langue sur ces lèvres, satisfaite par sa découverte. Mais quand elle allait plonger sa main dans le four pour récupérer la tarte aux fraises qui etait proche d'elle, une tape amicale sur la tete l'arreta. Yumi se retourna et tomba nez a nez avec une des cuisinières qui soupira.

"Yumi combien de fois faut-il te dire de ne pas toucher aux tartes?! Elles sont pour le roi et en plus tu a failli te bruler"

La fauconnière prit une moue d'enfant triste. La cuisinière lui montra un plan de table un peu plus loin.

"Va t'en faire une rapidement et met la au four allez gourmande et reste pas plantée la ! Tu genes !"

Yumi sourit et se dirigea en courant vers le plan où elle commenca a faire sa tarte. Après l'avoir mit au four, la fauconnière se rassit sur la place de choix qu'etait le plan de table puis elle s'endormit sans regarder si la tarte cuisait bien.

[Sujet libre a tous XD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Mar 5 Mai - 20:05

<< Rah, MANGER !! >>

Ce cri barbare ne pouvait être poussé que par une seule personne. Asayake Hiiro, l'un des archers les plus renommés de Stonfolm venait de finir son entraînement quotidien en poussant ce borborygme grave et se trouvait maintenant allongé dans sa petite chambre de soldat. Il poussa un long soupir de lassitude, puis une plainte en provenance de son estomac résonna dans toute la minuscule pièce. Inexplicablement, le rouge lui monta aux joues. Il baissa la tête mais se leva de son lit, direction les cuisines.
Une fois sur place, l'archer constata que l'agitation ambiante qui régnait à cette heure était d'une intensité rare. Même les réductions à la taverne du coin ne produisait pas autant d'activité. Il cligna des yeux tandis que les cuisinières défilaient sous ses yeux verts sans sembler le remarquer. Bah, il avait l'habitude. Peu de personne le remarquait à la caserne calme, alors passer inaperçue dans un lieu aussi bondé n'eut rien d'étonnant. L'odeur des succulentes tartes qui cuisaient lui chatouilla les narines, il se sentait au paradis.
Des serres tranchantes vinrent le tirer de sa rêverie. Raitaku venait de se poser sur son épaule, l'air toute joyeuse. Le rapace poussa un petit cri de contentement, avant d'observer avec le même intérêt que son maître les tartelettes qui cuisaient en dégageant un délicieux fumet. Il attendit qu'elles soient prêtes, puis s'empara d'un gant afin d'éviter de brûler ses doigts habiles dans la fournaise. Le jeune homme passa une langue gourmande sur ses babines, puis se découpa une part dans la pâtisserie tiède.
Les yeux fermés, Hiiro était sur le point d'enfourner le morceau dans sa bouche que son faucon lui lâcha l'épaule pour aller voleter près d'une table. L'homme laissa l'oiseau faire, tout en confiance. Cependant, un mauvais pressentiment l'assaillit. La bouche ouverte, ses dents sur le point de mordre la pâte feuilletée, il tourna les talons vers Raitaku. Son cœur rata un battement un battement tandis qu'il sentit sa mâchoire se décrocher à moitié. La fauconnière s'était assoupie sur un plan de table en marbre.
Cette vision le stoppa net alors que son rapace lui lançait un regard plus qu'amusé, à la limite de l'hilarité. Il ne dit mot, trop occupé à contempler le visage angélique de Yumi. Lentement, il déposa la part qu'il s'était coupé et s'approcha d'elle, un vague sourire collé aux lèvres. Avec toute la douceur qu'il avait, il lui remua un peu l'épaule pour la réveiller.


<< Ce n'est pas vraiment un endroit pour dormir, tu ne penses pas ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Mer 6 Mai - 20:16

Dodo. Repos. Tarte. Songe. La fauconnière dormait tranquillement sur son plan de travail, inconciente qu'elle genait les cuisinières, inconciente que ce n'était franchement pas l'endroit revé pour un somme. Elle reva d'un monde remplit de tartes aux fraises, un monde de fraises. Elle etait la tarte et elle avait fini de cuire. Quand elle allait rejoindre Pyu un homme l'a mangea. Elle se réveilla, ouvrit un oeil et sentit une main sur son épaule. Elle crut voir son père l'a réveillant de bon matin pour qu'elle aille l'aider. Complètement dans son rêve (XD), la fauconnière bailla, ferma l'oeil.

" Encore 2 petites minutes Papa ....."

Elle se rendormit. Elle reva de l'époque où elle était a la maison, avec sa famille et du jour où elle partie au palais. Elle se réveilla, s'étira et re-bailla. Elle ouvrit les yeux et se rendit compte qu'elle était dans la cuisine du palais.

* Hé mais je suis dans les cuisine pourtant je me croyais a la maison mais alors à qui ais-je dit ...*

A peine elle avait-elle finit de penser qu'elle tourna la tete vers le garcon. Elle le regarda avec ces yeux bleus directement dans les siens. Elle sourit avant que son attention ne soit attiré vers la tarte. Elle était exquise mais la fauconnière l'a quitta des yeux. Puis elle aperçut le magnifique rapace du jeune homme. Elle siffla en espérant que ni l'oiseau ni son maitre ne serait gener par l'apel de la fauconnière.

"Euh ... je suis désolée pour ce qui vient d'arriver. Mais on se connait n'est-ce pas? Je suis Yumi Reizei, fauconnière ravie de te rencontrer malgré les circonstances"

Elle lui décrocha un autre sourit très amical.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Ven 8 Mai - 16:13

Combien de temps Saito errait dans les couloirs sans rien trouver a se mettre sous la dent? La faim commencait a prendre le dessus sur sa raison et il voyait des plats savoureux la ou il n'y en avait pas...

-Manger ,je veux manger...Une miorceau de viade ,meme une pomme mais un truc pour me mettre sous les crocs !

Croyant qu'il allait mourrir de faim ,une delicieuse odeur vint chatouiller ses narines ,le fesant saliver. Courrant dans la direction de l'odeur , il fini par défoncer la porte de la cuisine litteralement , bousculla les personnes qui se trouvait sur son chemin et stoppa net devant une table remplit d'assiete avec main met plus delicieux les uns que les autres.
Salivant au point d'en baver ,Saito ne savait pas pas quoi commencer et resta quelque instant emmerveillé par ce copieux festins.
Son hésitation de fut pas longue et en moins de 3minutes ,il avait englouttit tous ce qui etait mangable et avait fait une montagne d'assiettes.
Desserrant sa ceinture ,Saito était content ;il avait le ventre plein et c'est tous se qui compte.

Mais avant de faire quoi que se soit d'autre ,un rouleau a patisserie s'abbatit sur son crane.


- T'as dévorer le repas de tous les employer en un temps record...Il t'a fallu 3 minutes pour tous englouttir et nous ils nous en FALLU 3 HEURES!

- Et bien...C'etait délicieux ,j'dois y allez ,salut.


Le cuisinier le retennant par le col ,l'empechant ainsi de s'enfuir.

-Et ou crois-tu allez comme cela ? Tu vas bosser pour reparer toutes tes idioties !

-Mais je sais pas cuisiner ,je suis un apprenti soldat moi.

-En attendant, tu seras apprenti cuisto, et pour commencer ,tu vas laver les assiettes ,ranger le foutoir que t'as mit et reparer la porte ,ensuite on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Sam 9 Mai - 18:57

Lentement, la demoiselle quittait son royaume des songes. Elle avait ouvert un oeil embrumé, puis s'était à moitié rendormit, laissant le loisir au jeune homme de la contempler en silence. Les paroles que prononça la fauconnière, l'assimilant à son père le fit sourire. Certes, il possédait un visage d'homme mûr, mais bon, ce n'était pas vraiment une raison pour le traiter ainsi ! Il n'en tint cependant pas compte, vu que la jeune et jolie damoiselle sortait de son monde à elle. Moins d'une minute passa avant qu'elle n'ouvrit les yeux pour de bon et tourna la tête vers lui, toujours son indécrottable sourire aux lèvres.
L'espace d'un instant, ses yeux verts intenses purent plonger dans l'océan saphir des pupilles de Yumi. Il en fut comme électrisé. Il lui lâcha l'épaule, ses doigts parcourus de fourmillement dont il n'expliquait pas l'origine. Elle détourna ensuite le regard vers la pâtisserie à l'odeur succulente, puis elle prit soin de détailler son faucon. Elle émit un sifflement, dont il ne connaissait pas la signification. En revanche, son nom, oh que oui il le connaissait. Cette jeune femme était connue dans tout le palais et toute la ville.


<< Je suis l'un des archer les plus habiles de mon régiment, mon nom est ... >>

Le jeune homme s'interrompit, voyant un autre soldat se faire traîner par le col jusqu'à l'un des petits bassins réservés à la vaisselle. Une montagne vertigineuse de porcelaine sale l'y attendait d'ores et déjà. L'archer ouvrit des yeux ronds, oubliant l'espace d'un instant la fauconnière renommée.

<< On peut dire qu'il y en a un qui n'a pas eu de chance, visiblement. Je le plains, ce pauvre gars... Et mais... C'est pas le bleu qui vient d'être transféré ? Il est vraiment maudit, de s'être fait prendre la main dans le sac par le cuistot en chef... 'Bref, où j'en étais, moi ?
Ah oui ! Mon nom ! Je suis Hiiro Asayake, à votre service, mam'zelle Reizei.>>


Il s'inclina poliment devant Yumi, puis son faucon vint se poser sur sa tête, une once de malice dans son regard jaune. Il poussa un petit cri de joie avant de mordiller l'oreille de son maître. Elle était toute contente, la petite Raitaku... Le jeune homme lui donna l'avant bras histoire qu'elle cesse de lui lacérer le cuir chevelu. Bien décidée à le taquiner en présence de la fauconnière, elle lui becqueta les doigts avant de finalement poser ses serres sur l'épaule de l'archer. Il lui caressa la tête, avant de sourire largement.

<< Et elle, c'est Raitaku. Je suis enchanté de te rencontrer, et je crois qu'elle aussi. >>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Sam 9 Mai - 19:11

Un immense bruit d'assietes qui se casse se fit dans la piece voisine. Quelques secondes apres ,Saito en sorti ,regardant a gauche etv a droite d'un air paniqué.

Sortant tous en continuant de regarder les allentour ,il vit les 2 autres gens qui se trouvaient la.


-Euh...Si vous voyez un type demander Saito Kamitake...Euh....Vous lui direz qu'il cherche sa chambre dans les couloirs...Salut!


S'enfuyant a toutes jambes par la porte qu'il avait explosé auparavent ,Le cri ,plutot le rugissement du chef-cuisto en colere ne se fit pas attendre. Un grand couteau dans la main et des flammes dans les yeux ,,son expression laissé voir qu'il allait passez ce pauvre Saito a la moulinette et le servir au roi.

- OU EST CET ANDOUILLE ??!!! JE VAIS EN FAIRE DE LA CHAIR A SAUSSICE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Sam 9 Mai - 19:46

Rencontre. Nom. Archer. Corvées. La fauconnière souriait toujours au beau jeune homme. Il commença a dire son grade quand un jeune soldat se fit tirer les oreilles par les cuisiniers. La fauconnière rigola. Alors le jeune homme devant elle était archer. Les archers de Stonefolm étaient très rennomées mais elle n'en avait presque jamais croisé. Après le passage mouvementé de l'apprenti soldat, l'archer eut enfin la chance de finir sa présentation. Hiiro Asayake. Elle avait déja entendu ce nom quelque part. Elle sortit de ses pensées quand le magnifique faucon de Hiiro commença à le picorer un peu partout. Elle ria un peu en voyant le faucon avoir tant d'affction pour le garcon qui parraisait mal a l'aise. L'archer introduit sa fauconne Raitaku. Une fauconne donc. C'est Pyu qui allait etre content lui qui n'avait que des amis faucons et pas une fauconne. La fauconnière sourit et prit la part de tarte. Elle l'a coupa en 2 et récupera une autre fourchette qu'elle tendit a Hiiro.

"Tiens et manges-en un morceau elles sont délicieuses ces tartes !"

Elle mangea une fraise de sa part et en piqua une de la part de Hiiro, qu'elle mangea illico. Elle lui tira la langue. Le jeune apprenti passa en courant, visiblement fuiyant quelque chose. Il leur donna une excuse bidon a donner au cas où quelqu'un le chercherai. Alors que Yumi allait en direction d'Hiiro, elle vit le chef-cuisinier déboulait avec un couteau a la main. Il était furieux et Yumi le regard

"Euh... Chef ya un truc qui va pas?"

"Ah Yumi t'a pas vu un gamin qui faisait la vaisselle?! Cette fripouille s'est baré !!! Je vais t'étripé !"

"Ah euh si il cherchait sa chambre mais n'est-il pas un apprenti soldat? Vous devriez aller voir le capitaine de la garde il vous le trouvera surement"

Le cuisinier partit en vitesse et Yumi pouffa de rire. L'apprenti soldat avait du soucis a se faire. Elle se passa à coté d'Hiiro et s'assit sur le plan de travail. Puis elle siffla 3 fois. Elle leva le bras et mis son gant de fauconnière. Elle re-siffla et une masse noire vint se poser sur le gant. Elle caressa son faucon et lui ferma le bec parce qu'il allait reclamer de la tarte. Les cuisinières soupirèrent et elle sourit. Elle montra a Hiiro un coin de la cuisine desert.

"Si ca te gènes pas on va pouvoir poursuivre la conversation la parce que les cuisinières vont me tuer si Pyu laisse des plumes. Pyu je te presente Raitaku c'est une fauconne sois un gentleman avec elle Comprit?!"

La faucon se dirigea en volant vers le coin libre où 3 tabourets se trouvaient. Il se placa sur un des tabourets et poussa un petit cri avant de plonger son regard dans celui de la fauconne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Dim 10 Mai - 13:19

Quelques heures plus tard ,Saito revint tirant derriere lui une corde ou le chef-cuisinier était saussisoné et bailloné.

-Bon ,si vous prometté de ne pas crier ,je vous detache d'accord ?

Retirant le morceau de tissu autour de la bouche du cuisinier ,celui-ci ne se priva pas de l'enguirlandé.

- ANDOUILLE D'IMBECILE DE FOUTU SOLDAT ! TU MERITE QUE JE TE PASSE A LA MOULINETTE ET Humm !humm hummm!!

Lui remetant le baillon et sera encore plus ,Saito avait mal aux oreilles avec ses cris.

- Holala ,c'est pas possible de crier comme ça ,et ça fait des heures qu'il me cassé les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   Dim 17 Mai - 18:35

La beauté de chacun n'est pas seulement présente sur son visage. Elle l'est aussi dans le cœur de chacun d'entre nous. Et parce qu'elle est en chacun d'entre nous, elle est unique et magnifique. Ce n'est pas l'archer qui pourrait contredire ces citations qu'il avait lu sur quelques ouvrages de la bibliothèque. Le jeune homme aux cheveux verts et au bandeau écarlate n'était pas un tombeur, bien qu'il aime la gente féminine. En fait, c'est surtout sa maladresse légendaire avec les filles qui faisait de lui pour un niais à leurs yeux. Chose qu'il n'était pas, bien évidement...

Il répondit au sourire de la fauconnière par un sourire radieux, mais un peu crispé. Il observa la jeune fille couper une part de tarte puis la lui tendre en insistant. Il acquiesça et marmonna un merci inaudible, mais ses joues s'étaient empourprés, et son regard d'émeraude contemplait le sol carrelé. Pourquoi était-il aussi influençable par ses sentiments ? Il ne vit même pas le moment où elle lui piqua une fraise, par contre, il vit bien lorsqu'elle lui tira la langue. Il arqua un sourcil sans comprendre, mais comprit vite en regardant sa part qu'il manquait un fruit rouge.

Hiiro n'eut pas le temps de la taquiner sur sa gourmandise que le cuisinier en chef débarqua, quelques secondes après que l'apprenti guerrier ne se barre en courant, lançant une excuse qui ne tenait pas le moins du monde la route. Tant pis pour lui. Même l'archer ne s'était jamais fait prendre quand il descendait piquer quelques sandwichs dans les cuisines, mais au moins, lui était connu. Pas comme ce bleu...

Yumi s'était un peu rapprochée de lui, et s'était assise sur le plan de travail. A peine eut-elle sifflé qu'un faucon sublime vint se percher à son bras solide. Sur son épaule, le jeune homme sentit la fauconne frissonner et marmonner de plaisir. Elle émit un petit cri de joie et s'envola gracieusement sans demander son reste. Elle vola d'une traite jusqu'au tabouret et posa ses serres juste à côté de Pyu, qui la regardait fixement. Raitaku lui adressa un petit cri timide et baissait le regard, comme gênée.


<< On dirait que ceux là s'aime déjà beaucoup... Raitaku voulait rencontrer les autres faucons du palais depuis que je suis enrôlé ici. Je suis content qu'elle soit déjà à l'aise avec Pyu. Si il n'est pas aussi maladroit que moi, tout ira bien je pense ajouta le jeune archer en rigolant.

L'archer continua de rigoler tout en mangeant sa part de tarte aux fraises. Elle était encore tiède, et surtout, succulente. La pâtisserie était sucrée à point, un vrai délice. Il s'en lécha les lèvres, sans constater qu'un morceau de fruit rouge avait miraculeusement échappé à sa dégustation minutieuse et trônait visiblement non loin de la commissure droite de sa bouche. Prenant place sur son tabouret, du côté de Raitaku et Pyu, le garçon poussa un soupir de nostalgie. La goût de la tarte aux fraises lui manquait déjà (xD). Une mèche verte lui tomba devant les yeux lorsqu'il baissa la tête. Il l'arrangea en vitesse puis tapota le tabouret vide.


<< Viens donc t'assoir et ne reste pas debout, ma petite Yumi ! >>

Oh punaise. Problème. Sans le vouloir, il avait rajouté deux mots qui n'avaient rien, mais alors RIEN DU TOUT à faire dans sa phrase. Bon, vu qu'il était aux anges, c'est un peu normal qu'il ne s'en rende pas compte. Un large sourire aux lèvres, il adressa un clin d'œil à la fauconnière, attendant sagement qu'elle vienne s'assoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envie de gateaux [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envie de gateaux [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Stonefolm :: Stonefolm :: Cuisines et Salle à Manger-
Sauter vers: