RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De bon matin... [pv Shiin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Keishi Hasegawa
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 25
PUF/pseudo : Azed'Jyën
Localisation de votre perso : Se tourne les pouces entre Ston' et Myri'
Petite Phrase : La Vengeance est une cruelle Maitresse...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: De bon matin... [pv Shiin]   Lun 18 Jan - 4:58

    Myridia. Auberge du Flamand Doré, à l'aube. Un homme qui ne fermait jamais sa fenêtre se mouvait sous la lumière du jour naissant. De la pièce où se trouvait cet homme s'envola un corbeau en coassant. L'individu, aux cheveux bruns en bataille et aux yeux orangés, observait la population se la cité prendre vie sous l'effet des rayons du soleil, la main gantée posée sur la poignée d'un katana noir dont il savait plus que certainement se servir. En contrebas, les marchands ouvraient leurs échoppes, installaient les devantures,... certains se chauffaient même la voix afin de ne pas la casser en hélant d'éventuels clients. Déjà des éminents professeurs affairés se dirigeaient vers l'Académie au pas de course, s'efforçant de slalomer entre les obstacles humains. La cité s'éveillait.

    L'homme ne semblait pas si pressé. Il avait le pas nonchalant de celui qui flâne parce qu'il a du temps à perdre. Tranquillement, il sortit de la chambre, la ferma à clé derrière lui et descendit dans la salle commune où le propriétaire s'occupait de motiver son personnel. Lorsqu'il le vit, l'aubergiste vint vers lui tout sourire et lui demanda comment s'était passée la nuit. L'autre ne répondit pas, se contentant de lui rendre la clé, accompagnée de cinq pièces d'argent. Peut-être était-ce trop, peut-être pas. Cela ne lui importait pas. En revanche l'aubergiste eut un sursaut habituel lorsqu'il regarda sa main.

    >> "C'est toujours un plaisir, Monsieur Aburame ! Revenez quand vous voulez !"

    Toutefois, cet homme qui semblait de marbre, ou de glace, lui faisait droit dans le dos. Il ne parlait jamais plus que nécessaire et toujours de façon concise. Mais surtout, son regard ! Il aurait suffi à tuer n'importe qui s'il avait des arbalètes à la place des yeux. Toutefois l'aubergiste ne pouvait pas se plaindre. Mr Aburame était un bon client, régulier, qui ne causait aucun désordre, et qui, surtout, payait au moins le triple de ce qu'il devrait. Avec tout ça, il pouvait bien être aussi froid et taciturne qu'il voulait, l'argent parlait pour lui.

    Une fois dehors, Hayato Aburame, de son vrai nom Keishi Hasegawa, de statut exécuteur royal, fut rejoint par le corbeau qui se posa sur son épaule. Chôko étant aussi taciturne que son compagnon, les deux restèrent à avancer en silence. Que faisait Keishi à Myridia ? Il perdait du temps. Pourquoi ? Il en avait à perdre. Il ne semblait pas être utile à Stonefolm, aussi plutôt que de tourner comme un lion en cage il avait préféré partir vers Myridia où personne ne connaissait son vrai statut. Bon... Peu de gens ne le connaissaient à Stonefolm, mais il était un habitant du château, reconnu comme tel, et donc les gens lui témoignaient toujours un minimum de déférence qu'il ne supportait pas. A Myridia, il n'était qu'un riche individu de passage comme tant d'autres. Il détestait ressembler à la population, mais il préférait se fondre dedans qu'être propulsé au dessus. En vérité, Keishi s'ennuyait. Il était un assassin, son travail à lui c'était de tuer des gens, pas de leur faire la causette. Malheureusement on semblait l'avoir quelque peu oublié, là-bas à la capitale. Mais il ne s'était toutefois pas encore décidé à aller chercher une mission ailleurs. C'aurait été renier son propre statut d'exécuteur royal.

    A force de déambuler dans la cité, l'assassin attérrit devant la forge où était exposées des armes plutôt... exotiques. Elles démontraient la créativité et l'imagination de leur créateur, comme cette lance à lames, une espèce de lance dont le fer avait été remplacé par double lame d'épée, ou encore cette arbalète capable de tirer cinq carreaux simultanément. Intrigué, Keishi alla plus avant dans l'étrange collection d'armes, et se perdit dans la contemplation d'une dague toute en courbes et en arabesques, se demandant comment une telle chose pouvait exister.

    >> "Bon..."

    Keishi ne laissa pas le temps à la voix de finir son mot, il dégaina Yamiyo et le pointa sur la gorge de celui qui venait de le surprendre, sans même lui accorder un regard.

    >> "...jour, hem..."

    Son examen de la dague fini, l'assassin reporta son attention sur le forgeron, un homme carré, massif, dont le corps avait été sculpté par le travail durant de longues années. Toutefois faire des armes ne signifiait pas savoir s'en servir, et la lame noire de Yamiyo avait toujours un effet intimidant, surtout lorsqu'elle était dirigée vers sa gorge. Statuant toutefois que cet homme n'allait pas lui sauter dessus, Keishi rengaina son arme, toujours sans une parole.

    >> "Cette... hem... cette pièce vous intéresse ? Elle est unique, c'est une pièce de collection, vous sav..."

    Keishi leva les yeux vers lui et lui accorda trois secondes d'un regard noir lourd de sens. Le forgeron, qui semblait subitement vouloir se trouver ailleurs, se tut, porta son regard vers le katana tout aussi noir que le regard de son porteur et déglutit. L'assassin n'avait de toute façon pas l'utilité de tels objets. Des oeuvres d'art ne servaient à rien en cas de conflit. Ignorant de nouveau le propriétaire de la boutique, il se replongea dans l'observation des lignes et des formes qui ornaient la garde et le pommeau d'une paire de sabres.

_________________
"Qui es-tu ? Que veux-tu ?
Personne, et rien... Tu es déjà mort.
"

KEISHI HASEGAWA



Chôko :
Spoiler:
 


***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/keishi-ha
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De bon matin... [pv Shiin]   Ven 29 Jan - 3:12


    ◘ Two Valiant Hearts...

    Le crépuscule s'était déjà levé. De la petite fenêtre entrait l'air frais du soir, dont la vue donnait sur la ville encore endormie, maintenant plongée dans la pénombre de la nuit naissante. Quelques clissements de tiroirs et frottements métalliques plus tard, et Shiin passa la porte de ses appartements. Soldat dans l'armée de Stonefolm, il rentrait d'un entrainement, étant donné qu'aucune bataille n'était en cours actuellement, l'entrainement quotidien devenait ennuyeux. Qui sait, peut-être que l'un des deux camps attendait un prétexte pour déclarer une nouvelle guerre ouverte. Ainsi donc, Tayake entreprit de faire une petite excursion pour la journée de demain. Où ça ? Il ne savait pas encore, là où le vent le mènerait. Partir aussi tôt lui offrait l'occasion de pouvoir profiter de son voyage et il ne rentrerait qu'au moment où la nuit sera à nouveau tombée. D'ailleurs, ce ne fut pas le seul motif. Cette même obscurité servirait à le dissimuler de la vue des habitants et des autres soldats trop bavards. Shiin n'avait rien dit à personne, ce n'était pas son genre d'avertir de ses moindres faits et gestes, et puis, les autres soldats avaient l'habitude de ne pas le voir durant des jours entiers, il partait simplement s'entrainer ailleurs en solitaire. De toute façon, aucun n'osait lui reprocher quoique ce soit.

    En définitif, Shiin Tayake se retrouva sur la route en pleine nuit après avoir attelé un cheval de l'armée. Il l'avait laissé courrir à sa guise, sans le retenir, lancé au grand galop sur les sentiers sinueux, les bruits des sabots résonnant en un rythme effrainé. Il fit voyage ainsi pendant des heures, passant par plaines et forêts, autant de paysages qu'il ne pourrait s'en souvenir totalement. Lorsque la fatigue se fit sentir, Shiin fit halte à l'orée des Plaines d'Archeland pour s'y reposer, les étoiles en seule couverture.
    La lumière renaquit à l'est. Trônant du haut d'une colline verdoyante, le jeune soldat avait stoppé sa monture afin de pouvoir observer une ville située en contre-bas. Les rayons du soleil commençaient à réchauffer son corps robuste, puis baignait cette cité. C'était Myridia la Grande.

    Le brouhaha d'un marché parvenait à ses oreilles au fur et à mesure qu'il s'enfonçait dans la grande ville. Partout marchands, étudiants, professeurs, épéistes, soldats et autre s'agitaient de tous côtés, alors pour ne pas se faire remarquer, Shiin mit pied à terre après avoir attaché son cheval à une poutre en bois qui dépassait d'un muret plus à l'extérieur de la ville. Il marcha donc parmi les citoyens de Myridia, nonchalemment, jetant des regards furtifs autour de lui, se plaçant en simple spectateur. Et il assista malgré lui à une scène devant un étale d'armes en tout genre. Un homme, plutôt jeune, était accompagné d'un oiseau au plumage aussi noir que l'expression que cet homme portait sur le visage. En bon commerçant, le forgeron l'avait abordé. Si cela aurait eu lieu à Stonefolm, Shiin n'aurait pas hésité une seconde à dégainer son épée pour lui faire comprendre ce qu'avait pu ressentir ce pauvre quinquagénaire. Mais à Myridia, il n'avait pas ce statut qui l'obliger à agir. Tout de même, cela constituait une bonne occasion de jouer de sa lame. Il s'approcha, fixant ce profil ténébreux. Le mieux était de ne pas créer une panique générale en lui fonçant dans le lard, et aussi pour ne pas attirer l'attention des gardes, alors il arrêta ses pas juste à côté de lui, juste à sa droite. Il se tourna lui aussi pour regarder cette paire de sabres qui semblait avoir attiré son attention, faisant comme s'il n'avait pas remarqué cette personne. Tayake prit les deux armes en main, et commença à les manier, uniquement dans le but d'attirer son attention sur lui. Il dit à voix basse, d'une voix froide et dépourvue d'émotion.

    • Ils sont légèrement déséquilibrés. Ses yeux de glace se repporta sur ce profil fermé. Ils seront bien suffisants pour un adversaire pénible et pitoyable dans ton genre.

    Le défi était lancé, sous le regard impuissant du forgeron qui les implorait de ne pas se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Keishi Hasegawa
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 25
PUF/pseudo : Azed'Jyën
Localisation de votre perso : Se tourne les pouces entre Ston' et Myri'
Petite Phrase : La Vengeance est une cruelle Maitresse...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: De bon matin... [pv Shiin]   Mar 13 Avr - 15:53

    Toujours absorbé dans les arabesques des sabres, Keishi ne remarqua pas l'arrivée du soldat. Toutefois, lorsque celui-ci s'empara des lames jumelles, et se mit à jouer avec, l'assassin eut un sourire sarcastique. Un soldat. Il n'y avait qu'un soldat pour agir aussi ostensiblement. Que serait un militaire, si tout le monde l'ignorait ? Rien. Un individu comme un autre, grain de sable sur une plage sous le soleil. Keishi ne prit pas la peine de l'observer, ça ne servait à rien, tous les soldats étaient pareils de toute façon.

    >> "Ils sont légèrement déséquilibrés. Ils seront bien suffisants pour un adversaire pénible et pitoyable dans ton genre."

    Keishi releva la tête. Était-ce censé être une provocation en duel ? Quelle approche pitoyable. Il répondit, de la façon la plus sardonique qui soit :

    >> "Oh ? Alors ça sait parler ? Et c'est courageux, en plus ! Incroyable, j'ai du mal à me faire à l'idée que tu sois soldat ! Il faudra que tu félicites ton maitre d'avoir choisit un tel morceau de choix à transformer en simple légume."

    Keishi jeta ensuite un coup d'oeil en coin au forgeron, qui semblait avoir peur pour le futur proche de son commerce, puis désigna les sabres.

    >> "Tu devrais poser ça, soldat, tu risquerais de te blesser avec. Je ne crois pas que tu serais utile à ton maitre si tu venais à amputer ta propre jambe."

    Est-il utile de rappeler que Keishi avait horreur des soldats ? Une bande de fainéants, tout juste bons à parader dans des armures rouillées pour les beaux yeux de leur seigneur, voilà ce qu'ils étaient. Et celui-ci ne manquait sans doute pas à la règle. Un militaire de carrière, vivant au dépend des taxes sans rien apporter en retour.

    Malgré tout, ces soldats recevaient (ou subissaient ?) un pseudo-entrainement à diverses armes, aussi n'étaient-ils pas tant à prendre à la légère que ça. Enfin bon, un soldat restait un soldat, quel que soit le nombre de galons accrochés à son épaule.

    Fort de sa non-réponse à cette pseudo-provocation en duel, Keishi attendit la réaction allant avec la mauvaise interprétation que le soldat allait inexorablement faire.

_________________
"Qui es-tu ? Que veux-tu ?
Personne, et rien... Tu es déjà mort.
"

KEISHI HASEGAWA



Chôko :
Spoiler:
 


***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/keishi-ha
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De bon matin... [pv Shiin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
De bon matin... [pv Shiin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» La blague du soir, matin, quand vous voulez, j'm'en branle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Cité de Myridia [Ville] :: Myridia la Grande :: La Forge-
Sauter vers: