RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)

Aller en bas 
AuteurMessage
Madara Daïr'Shag

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 26
PUF/pseudo : Arob@ze
Localisation de votre perso : Trouvera, trouvera pas !
Petite Phrase : Je tu ma phobie dans la désharmonie

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   Dim 13 Déc - 15:36

• Je devrais pouvoir me réjouir d'avoir tout les atouts pour survivre comme ça en pleine nature, de pouvoir me défendre, chasser, m'abriter quand bon me semble sans avoir le soucis de l'arme ou du matériel adéquat, seulement, je n'étais pas contre un bon bain ou un bon lit de temps en temps . Et il fallait dire que tout cela me manquait parfois .
Lorsque j'étais encore soldat, j'étais nourris, loger, blanchis, et malgré le manque de liberté, je n'avait rien d'autre a faire que d'exécuter les ordres que l'on me donnait, rien de bien compliqué .
Mais là c'était une toute autre histoire, j'était seul maître de mon destin avec tout ce que cela comportait d'avantages et d'inconvénients .

C'est donc au beau milieux de la nuit que l'envie d'un bon bain chaud me prit tel un coup d'fusil, j'avais bien besoin d'ça, car après quelque escarmouches avec les bestioles dont je partageait le territoire au fin fond de la "Forêt du Dragon", mon corps fatigué, quoique guéri, était encore tout endoloris des coup reçus .
La chaleur me ferait du bien mais attention, la chaleur dans le sens ou je l'entend moi, c'est à dire le froid pour vous, vous les normaux, vous les hommes . . .
J'aurais pu aller au Lac féérique ou encore au Sanctuaire l'eau froide, ce n'est pas ce qui manque en pleine nature ; mais j'avais envie d'un VRAI bain celui qu'on prend dans une baignoire avec du savon et des huile parfumée, bref un bain quoi . . . simple caprice ou nécessité ? . . hum . . . allez savoir, je n'avais pas vraiment d'raisons valables, j'en avait envie c'est tout . . . donc oui, effectivement, à ce niveau là, on pouvait parler de caprice, et puis j’avais envie de m’amuser un peu, se jouer des règles pour mieux braver l’interdis, l’effleurer du bout des doigts pour se dérober ensuite a la vu de tous, c’était si grisant . . . de toutes façons ce dont j'ai envie de faire, je le fais sans me poser de question, à partir du moment où cela ne nuit a personne . Et en l'occurence j'étais bien loin de nuire à qui que se soit, personne n'était menacé, d'ailleurs, d'une manière générale et malgré mes allures de prédateur je n'étais pas dangereux . . . du moment qu'on me laissait tranquille . . . moi et tout ceux que j'estimais d'une quelconque façon que se soit .

Je pris donc mon envol dans la nuit noire, droit vers Pallengad, mes ailes veloutées caressant le vent sans un bruits .
La pleine Lune, immaculée, enveloppait le paysage de son voile diaphane et fantomatique lui donnant des airs de dimensions parallèle sans sens précis : la droite devenait gauche, le droit le haut, l'endroit l'envers . Tout s'efface et tout fuis .
Je me laissais porter par la brize, jouant avec mon ombre changeante que la Lune projetait au sol .
Enfin, j'apercu les tours de Pallengad fières et altières, dressées sur leur collines, bravant de toutes leur hauteur les ténèbres nocturnes. Niché entre elles : le palais, immense, son dôme doré luisant sous l’unique œil blanc de la nuit .
Je me souvins que la salles des bains comportait une fenêtre, et si ce n’était la salle elle-même, alors le couloir adjacent . . . seulement comme ça de l'extérieur, retrouver la salle que je convoitais c'était pas si simple .
Pas une lumières ne brillaient, tous dormaient, silence complet .

J’évitais de survoler le bâtiment entier, car si a vu d’œil, il ne semblait pas y avoir signe de vie apparent, il devait tout de même sûrement y avoir des gardes posté un peu partout .

Rapide et silencieux, je longeais les murailles, virevoltait entre les tourelles tout en cherchant du regard la maudite fenêtre .
S’en suivit une véritable partit de cache-cache, certains gardes avaient bien du l’espace d’une seconde entrapercevoir mon ombre louvoyer le long d’un mur, mais ne s’en faisait apparemment pas plus que cela, dans leur tête je ne devais être rien de plus qu’un gros rapace nocturne ou quelque chose dans ce genre là .
C’est en reconstituant dans ma tête le plan du château que tout m’apparu très clairement : La salle des bains se trouvait dans une tour qui, elle-même communiquait avec un couloir, qui menait aux nombreuses chambres que comportait le palais .
Je ne mit pas bien longtemps à la trouver, rasant les pierres froides et humides qui la composaient, je remontait discrètement le long de la tour .
Pas de fenêtre .

- "Nan mais qu’est-ce que t’espérais pauv’ tarte ! Tu t’attendais a quoi ?! une baie vitrée peut-être ?!"

Pourquoi diable se fatiguerait-ils a y mettre des fenêtres ? les baigneurs n’avaient aucune envie de s’exhiber ! Sans parler des courants d’air que provoquent les dites fenêtres même fermées et qui sont plutôt malvenues dans une pièce sensée respirer la chaleur et le bien être .

Je me rabattais donc sur le couloir rattachant la tour au gros du bâtiment qu’était le palais, là par contre, y avait des fenêtres, a foisons même, je n’avais que l’embarras du choix .
Je choisis bien évidemment celle la plus proche de l’entré de la salle des bains .
M’accrochant aux divers ornements du mur, je posa mon pouce et la griffe de mon index sur la vitre exactement comme un compas .
Et c’est en dessinant un cercle complet, que ma griffe acérée pénétra le verre froid pour en extraire un disque parfaitement découpé que je déposa sur le rebords .
je n’avais alors plus qu’à passer ma main dans l’ouverture artistiquement pratiquer pour déverrouiller la fenêtre et y entrer .
Ni vu ni connu je t’embrouille !
Ainsi infiltré, et après avoir soigneusement refermé la fenêtre et replacé le rond de verre, je tendis l’oreille .
Rien . . . rien d’autre que le silence . Posant ma main sur la poigné j’entrouvris la porte . . . rien, personne . . . parfait !
J’entra et ferma la porte derrière moi . Il n’ y avait pas de lumière, ça aurait été le noir complet pour un homme normal, pas pour moi, je voyait parfaitement bien, le sol marbré, le haut plafond en dôme, délicatement décoré et sculpté, les enluminure sur les murs, bref, tout ! .
Le bassin était plein, l’eau visiblement propre et . . . glacée a souhait ! c’est a dire chaud pour moi, je vous le rappel, nous avons pas du tout la même notion du chaud et du froid .
Après avoir donc vérifié la température en y trempant le bout du pied, je déboutonna donc mon unique habit, un pantalon noir, simple, raccommodé en certain endroit, mais somme toute en bon état .
Je me glissais avec délice dans cette eau « chaude » . Des serviettes et des flacons de savons avaient été entreposés ou tout simplement oublié sur le rebord ; j’en attrapais un et commençais a me savonner, m’enivrant du doux parfum qui s’en dégageait .
En pleine nature je ne pouvait qu’effectuer qu’une toilette serte efficace, mais bien sommaire, alors que là, je me lavait vraiment dans tout les sens su terme .
Les risques d’être pris sur le fait étaient bien faibles, voir quasi-nulles, les gardes ne venaient pas patrouiller jusque-là, c’était les bains des nobles, le secteur leur étaient généralement interdit par la simple présence des dames y résidant . Quand au visiteurs nocturnes, ils étaient bien rares, car activer la source chaude faisait un boucan d’enfer, et pouvait facilement réveiller les dormeurs au sommeil léger .
J’étais, donc pénard, tranquille, et n’avait plus qu’a profiter
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara Itsuka

avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Age : 26
PUF/pseudo : L'Epeiste
Petite Phrase : Sauvez moi ou tuez moi...Mais ne me laissez pas sombrer dans la folie...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   Mer 23 Déc - 18:01

Enfin de retour! Dire qu'elle avait passé la matinée dans les plaines. Elle avait du montée jusqu'en haut et la, elle avait rencontrer le gouverneur de myridia. C'était la première fois qu'elle le voyait d'aussi près, elle ne voyait pas ce que les femmes pouvaient lui trouver... Il avait peut être un physique avantageux mais plus idiot que sa, tu meurs. Il ne savait pas se battre! Il avait peut être réussit a tué cette espèce d'ours mais il ne semblait pas maître de ses mouvements, si il continuait a se lancer a tuer des monstres sans aucune expérience, il finirait par mourir. Comment se faisait il qu'un homme, surtout un dirigeant, ne savent pas se battre a la perfection ?! C'est avec des gens comme ça que le pays était en danger! Avec des types pareils il ne pouvait exister que des guerres sans fins, des guerres dirigées par des idéaux stupides...Enfin sa ne servait a rien de s'énerver, après tout c'était le problème du peuple de Myridia, c'est eux qui courait a leur perte en croyant que leur petit dirigeant pourrais régler tout les problèmes en un clin d'oeil. Les gens sont des fois aussi stupides que leur représentant !

Et puis on se demandait pourquoi elle réagissait comme ça ? Comment ne pas être révolté fassent a des abrutis pareils ? Comment ne pas vouloir les tuer a chaque fois qu'on les voyait ? Ou bien leur faire encrer dans la tête qu'il n'ont rien a faire a se poste ?
Il fallait qu'elle arrête de penser a sa, sinon elle allait devenir folle avant l'âge, déjà qu'elle n'était pas normale alors si en plus la folie la gagnait, elle ne donnait pas cher de la vie des personnes qui oseraient encore s'approcher d'elle. Un coup d'épée était si vite partit... Cette pensée la fit sourire, tuer était si facile quand on y pensait. Il suffisait juste touché un seul organe pour que le corps humain meurs, des fois c'était dans la souffrance, le corps se tordait de douleur, se vidait de son sang. Et puis il y avait la manière "propre", il suffisait de toucher un organe vital comme le coeur et il ne fallait que quelques minutes avant que le personne ne meurt. C'était une des manières que Kiara préférait, c'était rapide et efficace, et surtout moins barbare! Elle ne tuait pas pour le plaisir après tout, elle tuait pour se venger des gens qui lui avait tout retirer, c'était normal non ?

Ses pas résonnèrent dans les couloirs vident du château, après avoir courir et s'être fait attaquer par une vilaine quoi de meilleure qu'un bon bain bien chaud ! Elle allait enfin pouvoir enlever cette fine couche de terre qui s'attardait un peu trop sur son corps. Depuis qu'elle avait connu le bonheur d'un bon bain, Kiara n'arrivait plus à s'en passer. Si elle aurait pu prendre un bain quatre fois par jour elle l'aurait fait juste pour le plaisir de se sentir bien et au chaud. L’hiver était rude cette année et il fallait dire que dormir dehors n'était pas très agréable mais elle n'avait pas le choix. Soit elle payait pour un maison, et elle ne pouvait plus manger, soit elle dormait dehors et pouvait se nourrir...Le choix était vite fait.

Kiara ouvrirt la porte de la salle de bain, avant de s'immobiliser...Même si elle ne voyait rien, elle était sur que quelqu'un était dans la pièce... Elle porta la main a une chandelle qui n'était pas loin et alluma celle-ci. Une forme se découpait dans la baignoire. Quelle idée de se baigner dans la pénombre! Kiara soupira décidément elle ne pourrait pas être tranquille aujourd'hui.

Elle s'approcha du bassin rempli d'eau avec sa bougie avant de poser celle-ci sur un socle prévue à cet effet. Kiara posa son regard sur la personne en face d'elle avant de poser ses doigts à la surface de l'eau... Elle était glacée... Kiara soupira avant d'aller s'asseoir sur un siège non loin de la et de se mettre a lire un livre. Plus qu’à attendre qu'il s'en aille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madara Daïr'Shag

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 26
PUF/pseudo : Arob@ze
Localisation de votre perso : Trouvera, trouvera pas !
Petite Phrase : Je tu ma phobie dans la désharmonie

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   Mar 5 Jan - 19:17

• Un bruit, des pas, une présence . . .
Je m'immobilisa brusquement dans l'eau, mes petites oreilles de démon aux aguets, je fixait tranquillement la porte qui ne tarda pas a s'ouvrir .

"- Evidemment, il fallait que ça arrive !" râlai-je en mon fort intérieur .

Une svelte silhouette de jeune femme se tenait dans l'embrasure, immobile, elle semblait avoir capté ma présence .
Moi, je continuait de la fixer avec un air blazé de chat qu'on dérange, les yeux mi-clos .
Si elle avait fait preuve ne serait-ce que d'un minimum d'intelligence, elle ne se serait pas attardée . . . mais non ! au lieu de ça, elle empoigna une chandelle du couloir et Vas-y que j'vais jouer les emm**deuse !

"- Nom d'un p'tit lutin chauve ! de quoi j'me mêle bon sang !"

Ma vision avait beau être excellente, mes pauvres p'tits noenoeils en prirent un coup : ce n'est jamais très agréable de passer soudainement de l'obscurité totale a la lumière . Cependant mes pupilles jusque-là dilatées, s'adaptèrent : se rétrécirent jusqu'à devenir deux unique fentes, esquille d'onyx flottant dans un océan d'or en fusion miroitant à la lueur tremblotante des bougies .
Sous ce brusque apport de lumière, mon regard de prédateur toujours braqué sur l'inconnue se mit luir doucement dans la pénombre .

Elle ne pouvait me voir entièrement, la source de lumière qu'étaient les chandelles étaient bien trop faible pour ça . . . hormis bien sur mes yeux et peut-être quelques infimes traits de mon visage et de mon corps tout au plus, mais a par ça, rien d'autre .

Même si je me considérais comme appartenant a Pallengad, le roi, lui, ne me tenait pas dans son coeur, j'était recherché, partout, ici comme a Stonefolm, j'étais un hors la loi, un fugitif, un déserteur, un traître, un monstre, en clair, un intru, entré par effraction et donc par conséquent potentiellement dangereux . . . manifestement, elle, ne semblait pas plus inquiétée que ça . A ces yeux je ne devais être probablement rien de plus qu'un habitant de ce palais qui tout comme elle était venu profiter des biens faits que procurait un bain nocturne . . . hélas . . . elle se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'au . . . herhem, restons polie . . .

En tout cas, il était clair qu'elle ne savait pas du tout a qui elle avait a faire . . .

"- Impossible d'être tranquille plus de 5 minutes ! c'est pas croyable ça ! je suis maudit ! . . tu l'a dit bouffis !"

Enfin bon, elle avait au moins le mérite d'être patiente, c'était déjà ça . C'est pas tout l'monde qui se serait tranquillement installé dans un coin pour bouquiner en attendant que je finisse .
Je me rinça donc sans pour autant me presser, car je ne reviendrais probablement pas de si tôt, il fallait éviter d'être trop régulier dans ce genre de . . . "visite" si l'on peut dire .
Je me leva, l'eau dégoulina bruyamment de par et d'autre de mon corps, et c'est tout en prenant soin de me retirer dans l'ombre (bien plus par honte de mon apparence que par pudeur je précise) , que j'attrapa une serviette, m'essuya sommairement avant d'enfiler mon pantalon .
A ma grande surprise, quelque chose bougea dans la sacoche accroché a ma ceinture, une petite tête de félin tout juste éveillée en sortie, bailla avant de s'ébrouer .
C'était Noah, le chaton que j'avais sauver par hasard et qui depuis ne me lâchait plus d'une semelle . Il était si léger, que durant tout ce temps, je ne m'étais pas aperçu de sa présence .

Avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, celui-ci bondis à terre pour trottiner vers l'inconnue toujours plongée dans sa lecture .

- Tssss lâchais-je tout en levant les yeux au ciel .

C'est alors qu'il remarqua le chandelier et ses petites flammes dansantes .

- Oh non ! j'te vois venir toi ! murmurais-je a demi amusé .

Le petit Noah, captivé par ces petites lumières tentait vainement de les happer de ses griffes sans si brûler, puis ni tenant plus, il bondit, renversant chandelier, chandelles, petites lumières, mais aussi savons, serviettes et multiples autres objets environnants .
Plus de lumière .

- Noah ça suffit maintenant ! grondais-je d’une voix grave, brisant le silence pesant qui s’était installé suite a la . . . « catastrophe ».

Franchissant les quelques mètres qui me séparait de l’interpellé, je l’attrapa au vol avec un geste calculé, en revanche, ce que je n’avais pas prévu, c'était le chandelier sur lequel je trébucha, chutant droit sur la demoiselle .
Je me rattrapa de justesse au mur juste derrière elle, ma main libre frôla son visage pour se plaquer sur le marbre froid et ainsi stopper ma chute .
J’étais un peu secoué mais ni moi, ni la jeune fille, ni Noah qui occupait mon autre main n’avais été touché . Je me redressa tranquillement repoussant rageusement du pied ce foutu chandelier qui vola s’écraser contre un mur adjacent avec un bruit de ferraille .

- Veuillez m’excuser dit-je poliment a l’adresse de l’étrangère sans pour autant en faire trop .

Portant le chaton qui s’acharnait sur mes doigts à la hauteur de mon visage, je grognais tout en prenant le chemin de la sortie .

- Toi, tu sent l’vieux battu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara Itsuka

avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Age : 26
PUF/pseudo : L'Epeiste
Petite Phrase : Sauvez moi ou tuez moi...Mais ne me laissez pas sombrer dans la folie...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   Jeu 7 Jan - 21:14

Kiara ne s'occupait même plus de la personne présente dans la pièce, elle n'avait de toute manière rien a lui dire, elle ne la connaissait pas. Il n'était donc pas nécessaire de parler a cette personne, elle ne voulait pas connaitre sa vie et celle-ci ne devait pas en avoir envie non plus. De toute manière Kiara l'avait a peine regardé, pas a cause de la pudeur, mais plutôt parce qu'elle n'en avait rien a faire. A quoi bon retenir le visage d'une personne alors qu'on risquait sûrement de ne jamais la recroiser, a quoi sa servirait de se souvenir d'un visage qui ne représentait pas une menace directe ? C'était donc pour toute ses raison qu'elle bouquinait!
Elle lisait énormément quand elle n'avait rien a faire car son temps était partager entre son "travail" et... Rien...C'était d'un ennui ! Elle même elle ne savait plus combien de livres elle avait lu au cours de sa vie. Sûrement une bonne centaine quand on a toute une journée a occupée...

Kiara ne releva que légèrement la tête quand le jeune homme lâcha un soupir exaspère! Qu'est qu'il croyait qu'il était le seul a évité les gens du palais ?! Même si elle avait le droit de rentrer dans le château grâce au Roi, elle restait discrète, les assassins étaient mal vus par le peuple bien souvent et pour sa propre sécurité, il était préférable de ne pas se faire trop remarquer! Et puis de toute manière, elle était sur qu'il ne pouvait même pas se trouver dans cette endroit! Sa devait être un vagabond qui profitait u sommeil du palais pour prendre un vrai bain d'eau froide...Quel idée! On venait plutôt dans cet endroit pour prendre un bon bain d'eau chaude, avec du savon et tout le tralala! Pas pour se geler les fesses dans un bassin ! Le gens étaient peut être devenu avec le temps...Les coutumes changeaient fortement...

Rabaissant son nez dans son bouquin, Kiara se remit à lire. Le livre n'était pas des plus intéressant mais c'est tout se qu'elle avait trouver et qu'elle n'avait pas encore lu! Une histoire d'amour insolite, un triangle amoureux, un crime passionnel et une liaison pour les moins étrange... Comment les gens pouvaient ils lire des choses aussi... idiotes ? Il n'y avait rien d'intéressant et le pire s'est que ça n'était même pas réaliste! Quand cette femme plante le couteau dans le corps de son mari le sang ne devrait pas gicler! Il devait plutôt couler lentement de la plaie imbibant le tissu d'une tache rouge et gluante! Ses récits ne se renseignaient pas du tout! Quelle calomnie!

Un geste furtif sur la gauche, la fit relever les yeux. Un petit chat se tenait non loin d'elle...Avant qu'elle ne puisse esquisser, le chaton approcha de la chandelle et la fit basculer dans le vide. La pièce rentra dans l'obscurité. Les yeux de Kiara habituer a la lumière e distinguait plus rien dans la pièce sombre mais néanmoins elle percevait encore très bien la présence du petit chat a ses côté et celle du jeune homme toujours dans la baignoire non loin...Il eut un léger silence ou rien ne bougea comme ci la pièce s'était figée dans le temps...

Le jeune homme finit par parler pour gronder le chaton qui n'avait rien fait le pauvre et il s'avança dans la pièce... Un bruit métallique retentit quand il se prit le pied dans le chandelier et qu'il tomba en avant. Kiara n'esquissa aucun geste elle resta droite et immobile...Le visage du jeune homme ne devait pas être loin car elle sentait son souffle contre sa peau mais heureusement pour lui il ne l'avait pas touchée...Le jeune homme se releva et empoigna le petit chat pour le gronder doucement.
Kiara qui n'en avait cure, se leva et posa son bouquin sur la table a côté d'elle. Ses yeux s’étaient habitués au noir et elle voyait parfaitement les forme des objet qui l'entourait. C'est d'une démarche assurée qu'elle avança jusqu'a la baignoire. Elle la vida de son eau et qu'elle remplis d'eau chaud.

Une fois l'opération faite Kiara se déshabilla, ne sachant pas que le jeune homme pouvait voir dans le noir et entra dans l'eau chaude, soupirant de bien être. Pourtant avant de se relaxer complètement, elle finit par adresser ses gentiment mot a son "interlocuteur".


Si vous comptez rester la, ne me parler pas et ne m'approchez pas! Mais bon rien ne vous retiens non plus et je vous indique donc que la porte se trouve de ce côté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madara Daïr'Shag

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 26
PUF/pseudo : Arob@ze
Localisation de votre perso : Trouvera, trouvera pas !
Petite Phrase : Je tu ma phobie dans la désharmonie

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   Sam 23 Jan - 18:17

• Je m'apprêtais a ouvrir la porte et a quiter les lieux lorsque la jeune fille daigna enfin ouvrir la bouche .

Si vous comptez rester la, ne me parler pas et ne m'approchez pas ! Mais bon rien ne vous retiens non plus et je vous indique donc que la porte se trouve de ce côté !

Il n'y avait là ni chaleur ni douceur, sa voix était désagréable, dure et glacée, comment pouvait-on parler ainsi ? . . comment une femme qui plus est pouvait-elle s'exprimer ainsi ? . . c'était moche dans la bouche d'une jeune fille, on pouvait très bien dire ce que l'on pensait sur un tout autre ton, parce que là ça ne donnais vraiment mais alors vraiment pas envie de s'interesser et ni même de converser avec une telle personne .
C'est pourquoi, je ne pris même pas la peine de me retourner et répondit simplement sur un ton doux et profond, contrastant nettement avec le sien .

- "Quelle pitié pour un homme d'ouïr une femme parler ainsi . Je puis comprendre que vous soyez du genre directe et que vous souhaitez vous affirmer en tant qu'égale de l'homme dans ce monde sans queue ni tête imaginer et créé de toute pièces par le sexe dit fort . . . mais tout de même, il serait tellement plus agréable pour votre entourage de vous entendre contester, demander et exprimer votre désaccord avec un temps sois plus de politesse .
A parler ainsi, vous ne ferez que vous attirer ennuis et ennemis .
Je ne vous connais pas, et si j'étais un autre, un de ceux qui ne comprend les cas désespéré et rejette la différence, cette autarcie (=isolement xD) morale qui semble être votre quotidien et que témoigne ce ton peu amène ne me donnerai aucune envie de vous connaître .
Peu m'importe le fait que vous ayez souffert par le passé, que votre famille ait été tuée ou je ne sais quoi d'autre, mais si c'est le cas, dites-vous que vous n'êtes pas seul a souffrir ainsi et qu'il est fort possible qu'il y est de part ce monde des histoires, crimes et fardeau bien lourd encore a supporter . . . et que cela ne vous donne nullement le droit de faire subir aux autres ce que vous avez subit auparavant .
Pourquoi s'accrocher a quelque chose qui vous ronge et vous dévore chaque jours davantage alors qu'il serait si facile d'y tirer un traits, d'oublier définitivement .
A moins que mon intuition m'est jusque là trompée et que vous soyez simplement de ceux qui rejette violemment les autres par goût de la solitude et de la douleur qu'elle engendre, auquel cas, tout ce que j'ai dit jusqu'à présent ne vous concerne pas .
J'ai cependant parler en votre intérêt, libre a vous maintenant d'y tenir compte et de faire des efforts ou bien de passer outre et de rester incomprise, cela m'est au fond bien égale . . . sur ce je vous dit adieux"


J'ouvris la porte, le couloir alors inondé par la douce clarté lunaire fit clairement apparaître ma silhouette de démon fine et ciselée, mes cornes ondulées et pointue, mes ailes et ma queue de dragon, mes jambes doté de jarrets, comme les animaux .
Elle pouvait maintenant voir a qui, ou plutôt a quoi elle s'adressait : un ange déchu, un démon .

Imperturbable, je glissa Noah dans la sacoche ou il avait élu domicile et la referma, celui-ci avait l'habitude des voyages aérien, il adorait ça même, un vrai casse-cou qui n'hésitait pas en plein vol a sortir la tête pour profiter du paysage .

Après être sortit, je pris soin de refermer la porte de la salle de bain derrière moi, puis me dirigea vers la fenêtre que j'ouvris avant de m'élancer dans la nuit noire, mes immenses ailes griffues fendant l'air pour m'emmener toujours plus haut, toujours plus loin .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara Itsuka

avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Age : 26
PUF/pseudo : L'Epeiste
Petite Phrase : Sauvez moi ou tuez moi...Mais ne me laissez pas sombrer dans la folie...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   Dim 14 Mar - 20:07

Kiara ne se préoccupa plus du jeune homme qui se trouvait dans la pièce, elle était dans un bain d'eau chaude et c'est tout se qui comptait, le reste elle n'en avait rien a faire! Elle avait couru de droite gauche toute la journée, et elle avait juste envie d'avoir un peu de repos sans qu'un casse pied lui rabache les oreilles sur sa façon de se comporter et de parler. Elle faisait se qu'elle voulait après tout, elle avait toujours vécu ainsi et elle n'allait pas changer ses habitudes parce que un abruti lui dictait une façon plus respectable de s'adresser aux gens. Elle parlait même au roi sur ce ton et il ne lui disait rien, enfin ils finissaient toujours par s'engueuler mais ni elle ni Kenji ne tenait rigueur... C'était peut être a cause que du fait que Kiara s'occupait et surveillait son fils...
L'assassine essayant de se concentrer sur son livre, n'écouta plus le flot de paroles sortir de la bouche de l'individu qui n'avait pas l'air de vouloir partir. Qu'avait elle donc fait au seigneur pour qu'on ne la laisse jamais tranquille ?! Elle était méchante, cynique, désinvolte et tout se que les gens trouvaient a faire c'était de rester et de lui faire la leçon. Les gens avaient ils vraiment besoin de faire leur bonne action quotidienne pour se sentir bien ou alors c'est parce qu'ils étaient juste bête et bornés! Pourtant le message était souvent claire: "casse toi, ou je te tue" comment être plus directe ? Elle allait quand même pas les tuer avant des les avoir prévenu! Ce n'était pas son genre, même si sa ne la dérangerait pas de commettre un tel délit...

Les doigts de la jeune femme se crispèrent sur son livre, malgré qu'elle ne voulait entendre aucun paroles de l'imbécile qui était dans la même pièce, les mots fusèrent et elle finit par les entendre. Elle allait peter un plomb si il continuait de lui parler sur ce ton! Elle était d'habitude calme mais aujourd'hui elle n'avait pas envie de s'étendre sur un sujet qui ne l'intéressait pas. Au moment ou elle allait répliquer le démon décida de partir se qui l'arrangeait et la frustrait en même temps! Il ne lui laissait même pas le loisir de répliquer et de lâcher sa haine contre lui!

Quand le jeune homme fut hors de la pièce, Kiara quitta son bain et attrapa d'un geste rageur une serviette qui se trouvait la. Elle enroula celle-ci autour de son corps svelte et attrapa le chandelier qui gisait toujours au sol. Il allait voir ses manières! Et elle était certaines que sa lui plairait!

L'assassine quitta la salle de bain, se dirigea vers la fenêtre ou un bruit se faisait entendre. Elle observa le jeune homme qui s'en allait avant de viser et de lancer son projectile de toute sa force...Le chandelier s'écrasa Sur la masse sombre avec un bruit mat! Et bien voila il avait voulu lui faire la moral et en retour il avait eut un chandelier.
Ne s’occupant plus de la scène qui venait de se jouer, Kiara se dirigea vers la porte de la salle de bain qu'elle avait laissée ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madara Daïr'Shag

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 26
PUF/pseudo : Arob@ze
Localisation de votre perso : Trouvera, trouvera pas !
Petite Phrase : Je tu ma phobie dans la désharmonie

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   Sam 20 Mar - 14:28

• J'allais prendre de la hauteur et quitter définitivement les lieux lorsque quelque chose de dure me tomba dessus, heurtant mon épaule gauche avec un grincement sourd de ferraille.

La douleur ne m'affecta pas le moins du monde et fut quasi absente pour ainsi dire.

Faisant volte face, je jeta un rapide coup d'oeil à la fenêtre, entre-apercevant la nana de tout à l'heure avant de plonger en piqué afin de sauver ce qui s'avérait être le fameux chandelier, celui de Noah.
A la manière des rapaces, je projeta une de mes jambe vers le dit chandelier, en une fraction de seconde mes serres de démon se refermèrent sur une des anse de métal précieux.
Il s'en était fallu d'un cheveux, un peu plus et il s'éclatait au sol le pauvre, lui qui n'avait rien demander.
Aussitôt dit, aussitôt dit je remontait en flèche vers le ciel, la fenêtre de la salle de bain pile dans l'axe juste au dessus de moi.
Arrivé à la hauteur de celle-ci, je m'accrocha aux multiple gargouilles et reliefs ornant l'extérieur de la fenêtre, cherchant la tireuse des yeux.

Tout c'était passé très vite. La jeune fille partit pour retourner dans son bain n'avait pas encore franchit la porte de celle-ci que j'étais déjà revenu.

Un sourire ironique se dessina sur mes lèvres sombre elle voulait jouer à ça, elle allait danser !

-Tu es une redoutable tireuse, c'est incontestable . . . l'interpellais-je d'une voix amusé m'accoudant avec nonchalance sur le rebord de la fenêtre. Sa mauvaise humeur qui était visiblement à l'origine de cette réaction d'une puérilité affligeante m'amusais plus qu'autre chose.

-Bah, qu'est-ce qui t'arrive mon p'tit sucre ? . . t'es énervé ? ce que t'es susceptible . . . heureusement que tout l'monde n'est pas comme toi sinon j'ose même pas imaginé le nombre de chandeliers qu'on se mangerais dans la face en une journée, c'est hallucinant comment tu prend vraiment tout au premier degré.
Ce mettre dans des états pareils pour une simple remarque c'est pathétique tu ne trouve pas ?
Si ce que je t'ai dit ne te plaisais pas, tu n'avais qu'a pas écouter mais puisque tu a pris l'immense peine de t'énerver, j'en conclu que tu t'es sentit visé non ?
Je marqua une pause avant de reprendre jouant la comédie jusqu'au bout.

-C'est peut-être moi qui me trompe, ça se trouve c'est ta manière habituelle de communiquer : "Trois mot pour un chandelier", c'est vrai que quand on y réfléchit c'est assez convaincant, dans ce cas, je n'ai qu'une chose à dire, continu à t'entraîner, c'est bien, t'es sur la bonne vois.

J'allais partir lorsque je me souvins du chandelier que maintenait mes serres.

-Ah oui j'oubliais. . . attrapant le chandelier je le lançais dans la salle de bain. On entendit un PLOUF et puis plus rien.

-Oups quel maladroit je fais ! dit-je d'une voix faussement affectée avant de prendre une nouvel fois mon envol surveillant la fenêtre du coin de l'oeil, au cas où il lui prendrais l'envie de réitérer l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui dort dîne, ou plutôt se baigne . . . (Pv Kiara)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» -{ La Poupée qui dort }- -{ TERMINE }-
» on dort ensemble, c'est ça ? [23/01/12 à 3h50]
» [JEU] Plutôt ça ou ça ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Pallengad :: Pallengad :: Les Bains-
Sauter vers: