RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ L'appel de la paperasse [Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ~ L'appel de la paperasse [Libre   Mar 8 Déc - 22:51

    Une volée de marches s’élevait devant lui. Shiro les escalada à pas lents, l’esprit ailleurs. Ses pensées vagabondaient en ce moment vers la ville. Myridia, bien sûr. Elle était depuis des années déjà l’unique source de ses inquiétudes, ses bonheurs, ses doutes et ses décisions. Sa vie tournait autour d’elle, et non l’inverse. Il était là pour mener ce noble pilier des sans royaumes sur le droit chemin de la prospérité, qu’elle avait emprunté d’un pas hésitant mais qu’elle parcourait à présent avec sûreté. Grâce son commerce fleurissant, son port en axe majeur de marchandises et bien d'autres atouts, elle était devenue d'une grande importance, puis bientôt définie comme une sorte de "capitale neutre". Nombreux étaient les nobles de prestige qui avaient bifurqué vers elle, souvent pour s'y installer définitivement. Évidement qu’il en était fier. Extrêmement fier. Et non, ce n’était pas de lui qu’il l’était. Gouverneur, peut-être, mais pas créateur. Un semblant de guide, mais au rôle si futile … C’était le peuple avant tout, cette masse d’âmes si diverses, des centaines de points multicolores s’unissant sous un même blanc du drapeau neutre, qui l'avait mené là où elle en était. Ce n'était pas une main mais une infinité qui l'avait façonné à cette majestueuse image. Le jeune homme ne doutait pas qu'elle continuerait sans problème dans cette direction, même s'il venait à disparaître, mais pour rien au monde il ne quitterait ce poste. Un travail assidu et difficile qu'est celui d'être gouverneur, ce n'était pas donné à n'importe qui, loin de là. Shiro n'avait pas la prétention de croire qu'il l'effectuait parfaitement mais au moins pensait-il que d'autres auraient fais pire. Il n'était pas rare de voir couler un bourg car son dirigent avait la main trop dur, voir hérissées de griffes, ou, au contraire, trop légère. Trouver le juste milieu était, entre autre, l'une de ses principales préoccupations. Venait avec elle le regard critique et inquiet qu'il portait sur la guerre entre les deux royaumes, menaçant à tout moment de briser la paix tranquille qui régnait dans la région. Il se devait de maintenir la cité en bon termes avec les deux rois belliqueux ... Voilà une tâche des plus primordiale. Puis tout ce qui était administration bien sûr: cette pile désespérante de paperasse qui l'attendait patiemment sur son bureau, sans jamais paraître diminuer. C'était le côté qu'il détestait le moins à son rôle : hélas s'occuper de remplir et signer des parchemins constituait une majeure partie de son travail, avec les rares interventions publiques et nombreux dialogues privés aux raisons diverses, allant du procès contre la ville à la demande d'alliance ou autre débats politiques. Sans oublier le temps qu'il passait à régler les problèmes survenant à Myridia, et à parler en la représentant face aux autres contrées. Et encore, tout cela n'était qu'une infime partie, bien que la plus évidente, de tout ce qu'il devait accomplir. La veille au soir encore, il avait longtemps tablé à la lecture et signature d'une montagne de dossiers de gestion de la ville, lui grignotant la moitié de ce qui devait être une nuit de sommeil. Mais après tout, si c'était le prix à payer pour que Myridia s'avance en eaux calmes, alors soit.

    Shiro s'arrêta quelque instants une fois arrivé en haut de l'escalier massif, jetant un regard distrait par l'ouverture effectuée dans le mur de pierres. S'étendait en contrebas les toitures rutilantes de villas qui occupaient le quartier noble le plus prisé de la cité. Plus loin, on distinguait d'autres battisses moins prétentieuses, mais non moins nombreuses, puis un rempart à l'horizon, interrompu par la ligne scintillante de la surface sur laquelle s'ouvrait de fameux port. Quelques mats étaient même visibles, agrippés par une toile blanche tendue au gré le vent matinal. Il ne contempla qu'un instant ce joyau de paysage avant de se détourner pour rejoindre de sa démarche pressée la salle ou se tiendrait la très prochaine réunion. S'il ne le montrait pas sur son visage d'une impassibilité à toute épreuve, il était soulagé d'avoir pu échapper à la pénible corvée des vérifications des punitions données aux coupables des altercations de la semaine. De plus, ce qui l'attendait était en rapport avec la force militaire de Myri', ce qui était autrement plus intéressante qu'une quelconque entrevue portant sur une cargaison de poisson renversée en pleine rue, et bloquant le flux de marchandises depuis une demi journée. Shiro passa donc cette fin de matinée a débattre sur une stratégie pour l'armée en prévision d'une possible venue de troupes ennemies. On n'est jamais trop prudent ... Les nombreux personnages présents de la force armée étaient plutôt bourrus, du moins c'est ce qui transparaissait face à la finesse de réflexion du jeune homme. Heureusement, ses interlocuteurs recevaient ses piques sans rechigner et acceptaient ses propositions avec une incroyable facilité. C'était impressionnant de voir à quel point ils étaient manipulables ... Non ce n'était absolument pas là le but que Shiro mais celui-ci se demandait parfois s'ils sauraient dire "non" au moment venu, lorsqu'un ennemi se pointerait déguisé en allié en leur exposant de fourbes demandes, afin de les mener à leur perte, par exemple ... Mais la réunion se déroula sans encombre, et le gouverneur fut satisfait des résultats: leurs bases étaient solides à présent, ils ne craignaient pas le moins du monde qu'un envahisseur moyen puisse envahir Myridia, même s'il leur fondait dessus par surprise. Il en sortit un peu plus fatigué que ce qu'il était déjà mais ravi de cette "pause" bienvenue avant de se remettre au pénible devoir qu'il avait quitté tantôt. Par bonheur, ce fut bien vite la mi-journée et il s'accorda un temps de quiétude. Par habitude, il se rendit dehors pour humer enfin de l'air frais. Sa balade sans but précis le mena aux écuries, lieu où il se rendait assez souvent, appréciant peut-être la compagnie sereine des chevaux, ou tout simplement la vue de leur propreté et splendeur, parfaite preuve que la ville prospérait. Shiro s'avança en flânant entre boxes et stalles, mais incapable de se détendre tout concentré qu'il était à ce qui l'attendait sur sa table de travail. Il aurait mille fois préféré se plonger une énième fois dans un gros livre de stratégie, genre qu'il affectionnait particulièrement, ou s'offrir une cavalcade folle sur sa jument mais non, il y avait en ce moment tant de choses à s'occuper qu'il ne s'autorisait même pas à y penser. Pourtant il se rendit auprès de Eynaké qui hennit avec force à son entrée. Elle avait un sale caractère et peu osaient s'en approcher, à la vue de ses oreilles plaquées contre son crâne et ses dents qu'elle dévoilait avec un regard fou. Il est vrai qu'elle était tout sauf accueillante au box et, même une fois sur son dos, contrôler la fougueuse boule d'énergie demandait une maîtrise implacable. Pourtant Shiro l'appréciait beaucoup, et si elle faisait mine de le mordre lorsqu'il allait à sa rencontre, elle reculait ensuite bien vite devant son absence totale de crainte ou autre réaction. C'était ainsi qu'il fallait si prendre et, une fois qu'elle comprenait à qui elle avait à faire, ... Le jeune homme lui flatta gentiment l'encolure, regrettant amèrement de ne pouvoir la chevaucher ce jour là, mais profitant avec plaisir de cet instant loin de la paperasse qui hurlait son nom.

    Des pas se firent entendre dans l'allée. Shiro jeta un coup d'œil par dessus le battant de la porte, curieux de savoir qui venait en ce début d'après-midi vers les boxes destinés aux résidents permanents du quartier.


Revenir en haut Aller en bas
 
~ L'appel de la paperasse [Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paperasse [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Cité de Myridia [Ville] :: Myridia la Grande :: Les Écuries-
Sauter vers: