RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La tâche du bibliotécaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La tâche du bibliotécaire   Ven 11 Sep - 20:12

Depuis un an qu'il officiait à la bibliothèque, Kotaro se réservait deux ou trois heures par jour pour tenter d'instaurer un semblant d'ordre dans l'immense bibliothèque de Stonefolm. Son projet, certes ambitieux à la vue de la taille de la bibliothèque, était d'appliquer la classification numérique de Dewey à la structure.
La première fois qu'il était entré dans cette bibliothèque il avait été impressionné qu'une telle quantité de livre puisse se situer dans un même lieu, la bibliothèque était composé d'une unique pièce mais possédait des murs incroyablement hauts et les tranche des livres profilaient leurs ombres même sur les étagères du sommet. Il avait passé des heures à lire, assis en tailleur contre le mur et maintenant il y travaillait, il avait son bureau dans un petit coin, discret mais bien en vue de quiconque entrerait dans la bibliothèque. En tant que bibliothécaire adjoint, son travail était de s'occuper des prêts et retards des livres ainsi que de pouvoir retrouver un livre pour aider les visiteurs a s'y retrouver dans cette majestueuse bibliothèque. Le bibliothécaire en chef, quand à lui, s'occupait des commandes ainsi que de la mise en place de la fabrication de copie des livres uniques qui résidait dans un coin poussiéreux d'une étagère quelconque. Kotaro pour avoir lui même travaillé comme copiste, connaissait bien la difficulté de la tâche. Néanmoins, il avait rapidement constaté qu'il était assez inutile pour guider le visiteur perdu, en effet, l'index de la bibliothèque était incomplet et l'absence d'ordre rendait les durées de recherche du moindre ouvrage insupportable pour tout le monde. Devant cette situation qui l'énervait au plus haut point, il avait donc ajouté à ses tâche le rangement de la bibliothèque et voulait instaurer la classification numérique de Dewey. Malgré le temps qu'il passait au rangement, il lui restait suffisamment de temps pour bouquiner tranquillement à son bureau toute sorte d'ouvrage, en effet, la plupart des visiteurs étaient des habitués qui avait compris que leurs errances le long des rayons étaient plus enrichissantes que les heures attentes en attendant qu'un pauvre type leur trouve leur fichu livre.

Cette après midi là, Kotaro, comme tout les jours, parcourait les rayons sur une échelle mobile afin de répertorier tout les livres et les classer dans une catégorie ou une autre tout en gardant un œil sur la porte dont les gonds bien huilés ne faisait presque pas de bruit en s'ouvrant.
Soudain, un courant d'air s'engouffra dans sa chemise à moitié déboutonnée, la porte venait de s'ouvrir. Kotaro descendit doucement de son échelle qu'il décala en bout de rayon afin qu'elle ne gêne pas la douce vision des longs étalages de tranche de couverture qu'offrait n'importe quel meuble de la pièce. Il se dirigea vers son bureau ou trônait une petite pile de trois ou quatre livres à ranger afin de poser son précieux index. Il se tourna ensuite vers l'entrée, toujours être disponible pour le visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tâche du bibliotécaire   Lun 14 Sep - 21:08

Etre capitaine de l'armée n'est pas une tâche facile, elle l'est encore moins lorsque l'on aime lire. Le pauvre Yuuichi avait emprunté plusieurs livres il y a un peu plus d'un an, et le voilà maintenant en route vers la bibliothèque avec ces quatre manuscrits dans les bras. Il ne se pressait pas, car une minute de plus ou de moins, ça ne changeait plus rien maintenant. Et puis, le vieux bibliothécaire qui travaillait là-bas avait l'habitude de ces retards, il ne lui faisait que de petites gentilles remontrances pour lui dire d'y penser plus tôt la prochaine fois.

Le jeune homme souriait sur le trajet car il avait battu son record, et, il se demandait ce qu'allait lui dire cette fois son vieil ami. Allait-il le menacer avec sa canne, ou lui interdire d'emprunter des livres pour une période indéterminée ? Ainsi, toutes sortes questions rebondissaient dans sa tête, se demandant toutes sortes de choses, sauf si le vieux bibliothécaire était toujours là. Et oui, les gens peuvent mourir, ou bien prendre leur retraite, mais pour un jeune homme tel que le capitaine, ce n'est pas très évident, il ne cottoie souvent que des gens de son âge.
Après une bonne petite promenade, voici Yuuichi devant la fameuse bibliothèque, contenant tellement de livres que personnes ne pouvait les lire tous de leur vivant. Pas même les bibliothécaires, c'est dire qu'elle est énorme.
Le jeune capitaine inspire à fond, puis rentre dans le bâtiment, telle une proie dans la gueule de son ennemi. Il regarde vers le petit bureau habituel, et voit ... un jeune homme qui semble plus jeune que lui. Il le regarde interloqué et reste sur le seuil de la porte béa. Il finit par redescendre sur terre pour se dire :

-Oups ...

*Hé, quel bel exemple je fait ... Bref, de toute façon, je suis bien trop occupé pour penser à rendre mes livres à temps. Ma pensée est tournée vers la guerre et non vers les livres ces temps-ci. Ha, si Monsieur Tervuy m'entendait, ... , il me tirerait les oreilles, je me demande d'ailleurs où il est, il n'est pas mort j'espère ! *

A l'évocation des oreilles, un sourire apparut sur ses fines lèvres, laissant là un homme regarder vaguement un jeune homme avec un sourire; de quoi se poser pas mal de question ...
Bref, Yuuichi, n'ayant pas remarquer la situation dans laquelle il était se dirigea vers le jeune bibliothécaire qui le regardait, attendant tranquillement, disponible pour n'importe quelles questions.
La première chose que demanda le capitaine était de savoir ce qu'était devenu l'ancien bibliothécaire.
Puis, il lui rendit les livres en lui disant :

-Bon, je vous les rend, je ne vais pas les garder une éternité... Et,
pour vous aidez, je les avais empruntes il y a un peu plus d'un an ...


Il profita de cette petite discussion pour le relooker comme il se doit. Il se demandait pourquoi il ne s'habillait pas en fonction de ses yeux, peut-être que c'était justement pour les faire mieux ressortir, et sa fonctionné, car lorsque que Yuuichi regardait son visage, il tombait automatiquement sur ses yeux.

*Hum ... c'est une bonne technique pour les femmes ça, mais bon, s'il ne change pas de style, elle doivent bien vite le quitter. ... Il faudrait qu'il apprenne un peu mieux que ça, mais bon, il est encore jeune, il peu encore apprendre. En tous cas, son visage est pas mal, de ce point de vu là il a déjà une longueur d'avance ...*

Et il continua ainsi à imaginer des choses, qui ça se trouve ne sont pas vraies ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tâche du bibliotécaire   Jeu 17 Sep - 0:02

[Désolé pour la lenteur de la réponse et le petit rp, je suis un peu pris cette semaine, mes temps de connexion sont courts, dsl]

A l'entrée du jeune capitaine, Kotaro fut assez décontenancé... Il n'accueillait pas souvent des soldats et qui plus est, le bibliothécaire croyait se rappeler que celui-ci était assez haut gradé et il ne l'avait jamais vu depuis son entrée en service. Il le regarda d'un œil interrogateur tandis qu'il s'avançait. Les habitués n'avait prêté aucun intérêt au nouvel arrivant si ce n'est un regard courroucé vers la porte lorsque le courant d'air leur avait fait perdre leur page mais tous s'était replongés dans leur livre la seconde d'après. Yuuichi tendit quelques livres en annonçant les avoir emprunté un an auparavant. Il lui adressa un rapide regard de reproche mais ne lui en voulait pas vraiment, il n'en voulait jamais aux soldats du retard, ceux-ci passaient la plupart de l'année hors de la cité et échapper à la discipline imposée chaque jour par l'armée pour s'aventurer dans une bibliothèque n'était pas leur priorité. Évidemment, il devait tout de même lui faire un semblant de reproche, c'est une règle universelle que les bibliothécaires devaient en vouloir à ceux qui commettaient l'impudence d'avoir du retard, le malheureux devait se sentir comme étranger dans l'océan de livre qui l'entourait et assez mal à l'aise pour ne pas recommencer. Mais Kotaro se montrait indulgent avec les soldats principalement pour le fait que même avec du retard, si le livre revenait ce n'était déjà pas mal, en effet, les aléas de la guerre moissonnaient les soldats et ceux qui avaient emprunté un livre n'étaient plus toujours vivant un moi plus tard pour le rendre. Les livres de Yuuichi étaient en bon état alors Kotaro n'avait pas de reproches à faire.
Il prit les livres et sentit le regard du soldat qui le détaillait. Au bout de deux secondes de silence, il se sentit mal à l'aise et examina les livres. Il saisit un crayon dans la poche arrière de son pantalon et nota quelque chose sur une feuille. Puis reprenant son index, il se tourna vers le soldat pour demander:

- Au fait, de quels thèmes était il question dans ces livres s'il vous plait, c'est pour pouvoir les ranger dans l'index.

Il en profita pour l'observer de plus près. Un grand gaillard solide qui respirait la confiance en soi. L'inverse de Kotaro en fait... pas exactement en fait car le bibliothécaire était particulièrement grand et dominait légèrement le capitaine de l'armée. Mal à l'aise il joua la carte de la sociabilité et demanda d'un air dégagé:

- Vous voulez peut être en emprunter d'autres, si vous voulez je pense qu'on ne devrait pas avoir de mal à en trouver dans les même thèmes ou si vous me dites ce qui vous intéresse, je pourrais peut être vous conseiller?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tâche du bibliotécaire   Sam 26 Sep - 12:38

[HRP] Excuse-moi du RP médiocre ^^, j'ai pas trop 'inspiration, et du retard. [HRP]

Le jeune capitaine sortant de son "inspection" lui répondit


-Heu ... d'espionnage, de guerre et de trahison. Ca ne me change pas beaucoup de la vie réel, mais j'ai une vision plus dégagée comme ça ...

Yuuichi s'arrêta net se demandant pourquoi il lui disait ça. La vie qu'il menait était censée ne pas se faire connaître de quiconque et c'était un peu raté, mais c'était sortit tout seul.

*De toute façon, qu'est ce que ça lui apporte de savoir ça ? Et puis, avec un peu de jugeote, tout le monde sait ça. Bref...*

-Hum je reprendrais bien les mêmes thèmes s'il vous plaît, mais si ça existe, une histoire où la fin se termine mal,

Un sourire narquois se dessina sur ses fines lèvres, laissant entrevoir ses dents blanches, avant de rajouter,

-Où le héros meurt et l'ennemi devient vainqueur de la guerre.

Il avait un esprit tourné vers ce genre de livres, il faut dire qu'il aime la guerre, c'est assez bizarre, il est fou je veux bien le reconnaitre, mais c'est la vie. Qu'est-ce qu'il aimerait voir ses plus grands ennemis dans les cachots de Stonefolm, en train de se morfondre dans les vieilles cellules jusqu'à leur mort, et qu'ils se disent qu'ils ont perdus comme de pauvres minables.
En disant cela, il avait cru remarqué que le bibliothécaire était plus grand que lui, alors, changeant complétement de sujet il lui demanda :


-Vous avez quel âge ? Je vous demande ça parce que j'ai l'impression que vous êtes plus grand que moi en taille mais pas en âge. Ca me vexe.

Un sourire s'afficha sur son visage, il s'en fichait complétement de la taille, en tout cas, lorsqu'il était avec des personnes qui n'était ni ennemi ni militaire. Il ne voulait pas non plus effrayer le jeune garçon, déjà qu'il n'avait pas l'air à l'aise en présence du capitaine. Alors si il lui faisait croire qu'il le détestait déjà, le pauvre, il ne rejoingerait jamais l'armée, s'il la rejoint un jour.

-Et, désolé de vous embêtez avec mes questions, mais rejoindre l'armée ne vous intéresse-t-il pas ? Au lieu d'être enfermé toute la journée dans cette très grande salle. Peut-être l'air pure vous ferez du bien, non ?Il le regarda attendant gentiment sa réponse, avec un sourire intérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tâche du bibliotécaire   Dim 27 Sep - 19:22

- Hum je reprendrais bien les mêmes thèmes s'il vous plaît, mais si ça existe, une histoire où la fin se termine mal. Où le héros meurt et l'ennemi devient vainqueur de la guerre.

Sans se démonter devant le petit sourire en coin de Yuuichi, Kotaro posa son chapeau noir sur son bureau et répondit:

- Des livres d'espionnages, de guerre et de trahison... Oui, bien sur, nous avons une belle collection de romans de cape et d'épée. Des œuvres magnifiques du mouvement pessimiste pallengardien du début de la guerre nous sont également parvenues malgré la censure en vigueur à l'époque. Ce devrait être dans vos gouts si vous acceptez le fait que Stonefolm soit présenté péjorativement, tout le monde n'aime pas, évidemment, c'est tout de même notre patrie. Enfin, si vous êtes gêné par le fait que l'auteur, ainsi que le héros soit de Pallengrad nous devrions tout de même trouver votre bonheur parmi les livres d'auteurs de Stonefolm ou de Myridia.

*Ainsi ça ne le change pas du réel. Il me semble fier d'être soldat voir un brin vaniteux*

En parlant ainsi il marchait vers la catégorie littérature romanesque. Le bruit des pas des deux hommes résonnait sur le parquet impeccablement ciré de la bibliothèque. Tandis qu'ils marchait, le soldat prit la parole.

-Vous avez quel âge ? Je vous demande ça parce que j'ai l'impression que vous êtes plus grand que moi en taille mais pas en âge. Ca me vexe.
Et, désolé de vous embêter avec mes questions, mais rejoindre l'armée ne vous intéresse-t-il pas ? Au lieu d'être enfermé toute la journée dans cette très grande salle. Peut-être l'air pur vous ferez du bien, non ?


Kotaro s'arrêta, puis repartit d'un pas légèrement plus vif

- L'armée? Je crains que vous me m'y voyiez jamais. Pas en tant que soldat en tout cas.

Il rit nerveusement en imaginant cette perspective. Décidemment non, vraiment aucune chance qu'il finisse à l'armée un jour.

- Je n'ai rien contre les soldats mais je suis profondément anti-militariste... ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent de leur vie mais quand à moi, je tiens à la mienne. Et cette salle est meilleur des endroits au monde pour moi. Je ne pense pas que vous compreniez mais il y a tellement de chose à apprendre de ces livres tellement de savoir contenu dans ces pages. Le plaisir que l'on retire de ces livre vaut tout l'air pur au monde.
Quand à ma taille j'ai peur de ne pas pouvoir faire grand chose pour vous aider.


Le bibliothécaire s'arrêta enfin. La bibliothèque face à eux semblait crouler sous le poids des ouvrages, mais le vieux meuble en chêne était de bonne qualité et Kotaro d'une main sure, tira quelques ouvrages.
Il les ouvrit chacun à leur tour et lu les petits papiers glissé entre la couverture et la première page de l'ouvrage, les lecteurs laissaient parfois des commentaires, si le livre leur avait plus, de quoi il parlait ou toutes sortes d'autres informations. Puis, il en remis la plupart sur l'étagère. Parmi les trois qui lui restait en main, il mit un petit livre dans sa poche de pantalon.

*Qu'est ce que ce livre fait ici? Un recueil de poèmes n'a rien à faire parmis les romans! Décidément je n'aurai probablement pas assez de toute ma vie pour ranger ce lieu*

Se retournant vers Yuuichi, il lui tendit les deux livres.

- Alors le gros à la couverture bleutée, c'est un de ceux dont je vous parlait, du mouvement pessimiste. L'autre vient de Myridia, il s'agit d'après les commentaires des précédents lecteurs d'une fiction ou Myridia rejoint la guerre aux cotés de Pallengrad, le héros est un espion Stonefolmien. Si vous ne l'avez pas lu, je vous le conseille, il devrait vous plaire.

Il se rendit ensuite compte qu'il n'avait choisi que des romans ou Stonefolm perdait la guerre, ou bien était présenté comme responsable de touts les malheurs qui l'accompagnent. Après ce qu'il avait dit sur l'armée il craint que son interlocuteur y voit le signe d'un soutien à Pallengrad.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tâche du bibliotécaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tâche du bibliotécaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femmes du Caire
» 03. First love, it's a hurting truth
» Guy BEART
» L'emploi précaire de Kouchner
» « Une amie penses-tu, une bien mauvaise amie tu t'es fais mon beau. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Stonefolm :: Stonefolm :: La Bibliothèque-
Sauter vers: