RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Point de Rendez-vous

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaoru Hinoiri
Précurseur du Pathabsurde


Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 25
PUF/pseudo : Kemushi
Localisation de votre perso : Dans la mouise jusqu'au cou ?
Petite Phrase : Quand on fait avec ce qu'on a et qu'on a rien... on va pas très loin v_v [vive la 1ère S]

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Point de Rendez-vous   Sam 5 Sep - 17:54

> Seiichi & Aiji <
[C'est pas extra, pardooon]


    La nuit était tombée. L'obscurité n'était pourtant pas complète, car la lune étincelait dans le ciel parsemé d'étoiles. Pleine, ronde, elle paraissait immense, paraissait si proche, et baignait les lieux d'une lueur pâle. Dans la forêt, la nature s'éveillait. La nuit était loin d'être silencieuse, et résonnait de cris et d'appels d'animaux nocturnes. Les buissons frémissaient parfois, signe évident d'une présence quelconque. Il était assis sur une souche, près de la route. Le Kaoru Hinoiri, animal nocturne par excellence.
    L'agitation des bois, il ne la craignait pas. L'obscurité de la nuit, il ne craignait pas. Tout cela, c'était son élément. Il se sentait... bien. Il avait passé sa journée enfermé dans une auberge miteuse, rideaux tirés, étalé sur son lit. Il avait écouté les bruits de l'extérieur, écouté les clients de l'auberge. Il avait songé aux différents moyens de se rendre utile auprès de ses frères. Il s'était encore une fois maudit de ne pas pouvoir sortir sans risquer sa peau. Risquer sa peau, c'était exactement ça, d'ailleurs. Un mince sourire se dessina sur son visage éclairé par la faible lumière de la lune. La journée avait été longue, trop longue, comme les autres. Et Kaoru savait que la nuit ne serait que trop courte. Il était arrivé le premier sur les lieux du rendez-vous. Bien sûr, puisqu'il n'avait rien d'autre à faire. Encore une fois, il sentit son cœur se serrer en songeant à Seiichi. Celui-ci avait délibérément proposé une rencontre nocturne afin que le jeune homme puisse y assister facilement et dans les conditions les plus agréables. Une telle intention le touchait, et son respect pour son chef grandit encore. Si toutefois cela était possible.
    Il ignorait qui viendrait à cette rencontre. Peu de monde, d'après lui. Mais il était totalement vain d'essayer de deviner quoi que ce soit dans les plans de Seiichi Matsuhita. Kaoru leva les yeux vers le ciel. Minuit, non loin du deuxième croisement de la route principale, près du chêne. Bah voilà, il y était. Minuit approchait, les autres n'allaient pas tarder. Toujours assis sur son siège improvisé, le jeune homme prit son mal en patience. Devait-il allumer un feu ? Il n'en voyait pas l'intérêt, car la pénombre n'était pas vraiment un problème. Enfin, pour lui en tout cas. Attendre seul dans le noir paraîtrait suspect à tout voyageur qui passerait éventuellement par là. D'un côté, cela avertirait également toute personne se trouvant dans les environs. Et dans les réunions de Kyoujins, les squatteurs n'étaient pas vraiment les bienvenus...
    Kaoru n'eut pas besoin de se creuser d'avantage la cervelle. Un bruit de pas discret lui parvint, annonçant une arrivée imminente. Le jeune homme releva la tête, attentif, cherchant des yeux l'individu en question.

_________________
    ┼ Kaoru Hinoiri

    *wall*



Spoiler:
 
[/center][/spoiler]


Dernière édition par Kaoru Hinoiri le Mer 11 Nov - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point de Rendez-vous   Sam 5 Sep - 19:43

En quelques secondes, l'Homme est perceptible. Sensible. L'univers cognitif se déploie sur lui et instantanément débute sa croissance infinie. Infinie croissance intérieurement possible. Puisqu'en nous prend fin l'infinité possible. Oui , en l'homme l'infinie agonise , trop peu d'espace pour elle . Nous simple humain qui dans le cycle éternel de l'existence ne représentons qu'une infime poussière . Cependant je me suis déjà interrogé sur un sujet bien compliqué certes mais des plus passionnant .La nuit . Oui la nuit un mot simple utilisé de tous ,mais connaissons nous vraiment ses secrets ? Pour Aiji la réponse est évidente ,l'homme ne connait qu'une infime partie des secrets de l'univers ,du monde par conséquent de la nuit .Sur la Terre, la nuit, au sens traditionnel, couvre à tout instant une moitié de la planète. Ainsi lorsqu'il fait nuit sur une moitié de la planète fait-il jour sur l'autre moitié? Bien sur que oui . Du fait de la rotation de la Terre autour de son axe, il fait alternativement jour et nuit, les deux formant une journée de 24 heures. Les nuits sont d'autant plus longues en hiver et plus courtes en été plus qu'on se rapproche des pôles. Ceci vaut pour les hémisphères nord et sud, mais les saisons sont inversées.Voilà ce que savent la plupart des hommes , cela est bien mince n'est-ce pas ? Mais c'est aussi en s'interrogeant sur la nuit que le blondinet appris à ne jamais être hésitant que se soit dans un choix ou bien encore dans une pensée , bien qu'il lui arrive de l'être. Effectivement à présent étudions une autre opinion sur la nuit .Pendant longtemps, la nuit a été considérée comme une période de repos, l'absence de lumière empêchant toute activité. On sait maintenant que le sommeil est indispensable à la santé et que l'alternance jour/nuit régule la production de mélatonine, hormone essentielle pour presque tous les organismes animaux comme humain , qui synchronise notamment l'horloge biologique .Et finalement son interrogation sur la nuit devient par extension une interrogation sur l'infinie ,l'Éternel . Nous humain ,simple humain ,ne pourrions-nous pas devenir immortel ? Si la nuit est considérée comme une période de repos ? Si à jamais notre âme ,notre esprit restait prisonnier de ce monde irréel,où tout n'est qu'une illusion , parfois agréable tel qu'on le désir parfois effrayante . Vous l'aurez compris il parle du royaume des rêves . Le rêve la représentation aux yeux de notre esprit des objets qui occupent notre pensée.Il survient pendant le sommeil, tandis que le corps est physiologiquement au repos. Sa structure est diffuse et dynamique. Il fonctionne généralement sur le mode hallucinatoire dans le sens d'une perception sans objet . Bien souvent visuel ou bien encore auditive et parfois même tactile . Avec l'éveil et le sommeil, le rêve , le troisième état du cerveau d'un certain coté . Le rêve a toujours exercé une fascination chez l'être humain personnellement le jeune blond se demandait pourquoi par instant , en raison de deux questions fondamentales qu'il lui pose : son rapport au réel et son rapport à l'activité consciente éveillé . Quoi qu'il en soit Aiji en revenait toujours au même point le rêve était tout de même une chose passionnante malgré les nombreuses interrogations qu'il suscite .

La réponse à ses questions ... les aurait-il de son vivant ? Ô que non . Mais si l'on suivait la logique de l'homme nous pourrions être immortel en restant endormie prisonnier de nos rêves . Une chose était sur c'est qu'il ne risquais pas d'être immortel . Ô que non bien au contraire ce n'était pas en assistant à des réunions nocturnes qu'il allait dormir . Bref , Seiichi l'avait décidé ainsi alors pourquoi contester et puis c'était mieux pour Kaoru qui allait surement lui aussi assister à la réunion . Toujours était que le jeune blondinet n'était pas en avance , il venait juste de quitter l'auberge où il avait élu domicile pour quelques jours . Il vagabondait dans les rues vides et mal éclairées sous les faibles rayons de la Lune encore présente en ses cieux parsemés d'étoiles . Le jeune homme pressa le pas , il craignais de ne pas être au lieu de rendez-vous en temps et en or ce qui aurait été un événement bien fâcheux . Au fur et mesure que le jeune blond traversait les rues à vive allure les maisons ou tout autre bâtiments marque de la civilisation humaine devenaient de plus en plus rares et les environs devenaient de plus en plus naturel . Quelques mètres plus loin le jeune résistant emprunta un chemin sablonneux , il jeta rapidement quelques regards furtifs en tous sens pour s'assurer de n'être suivi de personne puis s'enfonça dans la faune . Il avançait dans le silence le plus complet ses pas à peine perceptible sa silhouette invisible pour une personne possédant une vue normale . Il savait pertinemment que Kaoru par exemple l'aurait vu même dans la pénombre la plus totale . Le blondinet jeta un coup d'œil en direction du ciel puis regarda par la suite sa montre . Il avait une bonne étoile il était partit en retard mais avais réussi à être tout de même dans les temps . Il s'avançât encore un peu plissant les yeux en espérant mieux y voir . Il aperçut une silhouette assise sur une souche faiblement éclairé par un rayon de Lune . Il esquissa un fin sourire satisfait quand il compris que c'était un Kyoujins ,bon sa vue ne lui permettait pas de voir qui exactement mais vue qu'il y avait qu'une personne il devait sans aucun doute être à l'heure . Et c'est dans un silence quasiment totale qu'il s'avançât vers l'homme qui était Kaoru .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point de Rendez-vous   Sam 5 Sep - 22:37

    La raison de mon retard s'explique par la rencontre d'une personne inattendue. Un paysan qui se trouve être ma meilleure mine d’information. Ce mec sait tout les gros trucs qui se passent dans le royaume mais, c’était malheureusement un royaliste... Il ne connaissait que ma fausse identité. Ce paysans me confirma l’hypothèse que le prince de Stonefolm soit revenu il y a de cela peu de temps. Je savais qu’il y avait Aiji & Kaoru qui m’attendait mais, je ne pouvais laisser passer ce paysans qui, il faut dire la vérité, était corrompu par moi-même. Il m’apprit quelques détails sans grandes importances que je notai quand même dans un coin de ma tête puis, passa mon chemin. J’étais alors monté sur la jument que j’avais volée le matin même. D’habitude, je ne restai pas longtemps avec le même animal mais, celle-ci, je l’appréciai. Vive, fougueuse, rapide elle répondait bien à la jambe et se laissait mener avec facilité. Ne restait plus qu’à savoir si elle pouvait garder son calme dans n’importe quelle situation et, sur ce point là, j’étais confiant. C’est pourquoi je la gardais et pensait de plus en plus à en faire mon destrier.

    Bref, c’était donc à cheval que je parcourais les plaines. Il devait être aux environs de 23h30 et, la route était d’environ 40 minutes. Bah, ils attendront bien un peu. Ca leur laissera une petite marge pour arriver en retard. Kaoru sera à l’heure, pour ce qui est d’Aiji... rien n’était moins sur. Mais, il était quelqu’un d’important dans notre groupe, et, je commençais à l’apprécier de plus en plus. Oui, je suis capable d’apprécier certaines personnes... Mais, deux était certainement mon grand maximum. En chaque hommes je repérais un défaut qui m’attristait ou avait le don de m’énerver.

    Je regardais les étoiles, distrait. Seul le bruit produit par les sabots de ma jument retentissait dans la plaine. Le silence était oppressant et, c’était maintenant avec une douce mélodie que j’avançais. L’obscurité ne faisait ni chaud ni froid. J’aimais observer le ciel et, ce soir, il était particulièrement dégagé. Je repérais les constellations les plus connus. La petite ours se trouvait sur ma droite, en dessous d’elle, en peu sur la droite, il y avait Cassiopée, mais, on ne va pas toutes les faire.
    Ce fut un bruit régulier de pas qui me fit tourner la tête. Devant moi se trouver une silhouette. Je la reconnue immédiatement. C’était Aiji. Cette façon d’avancer, cette allure nonchalante. Oui, c’était bien lui. Une seconde silhouette se dessina. Lui, c’était Kaoru, aucuns doutes la dessus. Il nous regardait arriver et, comme je l’avais prévu, il était le seul à l’heure. Je me promis que la prochaine fois, je serais là au bon moment pour éviter de les faire attendre.

    Je mis pied à terre puis attacha ma jument à un arbre de façon à ce qu’elle puisse brouter sans être gênée. Enfin, en silence, je me dirigeai vers mes deux kyoujin, un léger sourire aux lèvres. Ce soir était une réunion très importante. Je vins m’assoir sur un tronc d’arbre qui avait été sans doute abattu par des bucherons. J’invitai les deux autres à faire de même. Nous faisions face au chemin, devant nous se trouvait quelques buissons et un arbre. Nous restâmes quelques minutes ainsi, j’appréciais ces moments de silence. Je pris alors la parole, brisant le silence de la nuit.

    Avant de commencer, avez-vous une remarque à faire ? Des informations ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hinoiri
Précurseur du Pathabsurde


Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 25
PUF/pseudo : Kemushi
Localisation de votre perso : Dans la mouise jusqu'au cou ?
Petite Phrase : Quand on fait avec ce qu'on a et qu'on a rien... on va pas très loin v_v [vive la 1ère S]

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Point de Rendez-vous   Dim 6 Sep - 16:11

    La silhouette se dessina plus nettement aux yeux habitués de Kaoru. Facilement reconnaissable, même à la pâle lueur de la lune. Kaoru se leva à son approche, sans pour autant aller à sa rencontre. Le jeune homme qui s'approchait parvint rapidement au lieu de rendez-vous. Mister Hinoiri l'aurait reconnu entre mille. Aiji Okeda.
    Aiji était beau, tout simplement. Tout comme on dit que le ciel est bleu, que les feuilles tombent des arbres. Beau, c'est tout. Grand, bien bâti, blond et lumineux. Il avait un an et une dizaine de centimètres de plus que Kaoru. Celui-ci n'en était pas jaloux. Enfin, pas de ça. Il enviait juste le simple fait que cet homme puisse vivre le jour. Mais bon, depuis le temps qu'il côtoyait ces veinards qui vivaient dans la lumière, ce n'était plus vraiment de la jalousie qu'il éprouvait en les voyant. C'était juste... une triste envie. Bref, il fallait l'avouer, Aiji était taillé pour son rôle de séducteur. Dans la série tombeur, il était un professionnel reconnu. Né pour faire chavirer les cœurs, ou quelque chose dans ce genre. Les femmes sont le véritable trésor des hommes, à ce qu'on dit. Ils auraient mieux fait d'avoir des trésors muets. L'utilité du jeune Okeda n'était plus à prouver au sein des Kyoujins. Son tempérament ouvert, bavard et joueur ne gâchait rien et en faisait même un compagnon agréable. Oui, il était sympa, c'était le mot. Kaoru le salua d'un signe de tête, mais n'eut pas le temps d'en faire d'avantage. Un cheval approchait.
    Le jeune homme se détourna, aperçut la monture et reconnut instantanément le cavalier. Seiichi Matsuhita. Les sentiments qu'il éprouvait pour cet homme étaient réels. Respect et affection. Seiichi avait su être un père et un frère, un guide et un ami. Certes, il ignorait ce que pensait réellement son chef. Peut être qu'il n'était qu'un pion comme un autre, prêt à être sacrifier pour servir une cause. Sûrement. Kaoru était trop intelligent pour se croire indispensable et irremplaçable. Mais il savait que cet homme avait accepté sa différence, en avait fait une force. Là où ses parents avaient tenté de toute leur force de nier, il avait mis en avant ces caractéristiques. Il lui avait redonné goût à la vie, lui avait donné un but. Peu importe quelles étaient ses pensées profondes, les faits étaient là. Seiichi s'était assuré une loyauté totale de la part du benjamin du groupe.
    Kaoru observa en silence son supérieur attacher sa monture, une jeune jument. Lorsque que l'homme les invita à prendre place à ses côtés, il obéit sans un mot. Il se sentait empli de joie et... d'excitation. La réunion semblait importante, les choses allaient bouger. Un silence paisible tomba sur les trois Kyoujins, sans qu'aucun d'entre eux ne prenne la parole. Seuls résonnaient les murmures de la nuit. Kaoru le savait, leur meneur appréciait ces instants de calme. C'était son cas aussi, même s'il avait hâte d'entendre ce que Aiji et Seiichi avaient à dire.
    Après quelque minutes, le silence fut rompu par la voix grave et mûre de ce dernier. Une remarque à faire ? Oui, il en avait une. Il se tourna vers Seiichi, planta ses yeux sombres dans ceux, couleur émeraude, de l'homme. Il ne parla, ses yeux suffirent à exprimer la gratitude qu'il ressentait. Ce simple regard signifiait à la fois la culpabilité, car tout réunion à laquelle il prendrait part aurait forcément lieu ou la nuit ou dans un endroit sombre, et l'immense "merci" qui lui brûlait le cœur. "Merci de me prendre en compte, ça me touche". Un truc du genre. Cet échange muet n'échappa sans doute pas à Aiji, mais cela n'avait aucune importance. Kaoru avait totalement confiance en ses frères d'arme, et savait qu'il pourrait compter sur n'importe lequel d'entre eux.
    Un nuage termina son passage devant l'astre lunaire, et plongea le lieu de rendez-vous dans une pénombre légère et agréable. On ne pouvait pas vraiment appeler ça une "nuit noire". Le jeune homme prit la parole à son tour, d'un ton calme et assuré :

    - Personnellement, je n'ai rien d'intéressant à dire.

    Il se tourna vers Aiji. Il était partagé entre l'envie d'entendre le tombeur de service faire le récit de sa dernière conquête (c'était toujours agréable à entendre) et l'impatience d'apprendre ce que leur meneur avait à déclarer. Mais cela importait tellement peu à ses yeux, que l'un ou l'autre prenne la parole. A leurs côtés, il se sentait revivre avec tellement de force que s'en était presque douloureux. Sa morne journée passée à broyer du noir dans sa chambre sembla se dissiper aussi rapidement que des nuages balayés par une brise salvatrice...

_________________
    ┼ Kaoru Hinoiri

    *wall*



Spoiler:
 
[/center][/spoiler]


Dernière édition par Kaoru Hinoiri le Mer 11 Nov - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point de Rendez-vous   Dim 6 Sep - 19:42

Oui , cette silhouette assise semblait être celle de Kaoru mais bien entendu le jeune blond n'en n'était pas sur ,sa vue était loin d'être aussi bonne que celle du jeune homme en question d'ailleurs . La vue , le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux. Parfois Aiji se demandait vraiment comment le jeune Kao faisait pour si bien voire en pleine nuit , surement y était-il habitué . Oui , à force de vivre dans l'obscurité on devait probablement s'habituer à se manque de lumière . Tout de même le pauvre ne méritait pas cela mais voyons le bon coté des choses si il pouvait vivre en plein jour il n'aurait peut-être pas fait parti des kyoujins et par conséquent le blondinet ne l'aurait pas connu ce qui aurait été bien dommage car il l'appréciait Kaoru . Le jeune blond poursuivit son chemin et comme il le pensait le jeune Kaoru déjà présent le reconnu de suite ,d'ailleurs il se leva peu de temps après l'avoir détecté . Aiji avançât donc en sa direction , il fut envahit par un sentiment de soulagement quand il aperçut que Seiichi n'était pas en le lieu . Ce fut d'ailleurs la raison de ce rictus agréable qui c'était étendu sur les lèvres du jeune homme pendant un court instant . Imaginez un peu le sentiment d'angoisse ,de stress que le jeune résistant aurrait ressentit si il avait été en retard à cette réunion qui semblait importante . Puis même arriver ne serais-ce qu'une seconde en retard à ce rassemblement devant Seiichi et Kaoru l'aurait empli de honte surtout lorsque l'on sait qu'en générale l'un des deux hommes est toujours très ponctuel . Bref , le blond se passa la main dans sa tignasse blonde qui faisait toujours fureur chez la gente féminine puis s'arrêtât à proximité du jeune Kaoru . Il avait l'intention d'engager une conversation en attendant leur chef mais il n'en n'eut point le temps . Effectivement le chef Seiichi Matsushita venait de faire son apparition . Rapidement le jeune Aiji tourna la tête vers ses bruit de sabots , le cavalier mit un pied au sol puis attacha sa monture un peu plus loin . Enfin les chose sérieuse allaient pouvoir commencer . Et puis c'était surtout qu'Aiji avait quelques informations plutôt intéressantes sur Stonefolm . Les femmes ... qu'elle source d'informations intéressantes tout de même . A cette pensée un fin sourire satisfait vint ornementer les lèvres du jeune blondinet , cela dit c'est informations méritaient réflexions car elles n'étaient pas prouvées ce n'était qu'une rumeur mais cela c'était à Seiichi d'en décider . Seiichi s'assit sur un tronc et fit signe de faire de même . Le jeune résistant se posa alors au sol . Un petit silence s'installa par la suite laissant les bruits de la forêt envahir les environs . Aiji jeta un petit coup d'oeil aux deux autre homme , il savait que tout deux appréciaient ce genre d'instant ou tout est calme . Par la même occasion le blondinet remarqua le dialogue muet entre Kaoru et le chef . Boarf ... cela n'avait pas vraiment d'importance aux yeux du jeune homme qui attendait les paroles du chef . Ses fameuses paroles il les attendaient avec un impatience à toutes épreuves . D'ailleurs peu de temps après la voix de Seiichi retentit :

-Avant de commencer, avez-vous une remarque à faire ? Des informations ?

Une remarque pas vraiment mais des information le jeune en avait même si le thermes informations n'étaient pas vraiment adéquate . Enfin toujours est-il qu'il avait quelques rumeurs intéressantes pouvant éventuellement se révélaient vraies . Un sourire s'étendit en l'espace de quelques secondes sur le visage du jeune homme . Puis le jeune Kaoru enchaina :

- Personnellement, je n'ai rien d'intéressant à dire.

Bon dans ce cas il semblait le seul avec surement Seiichi à posséder des informations . Le jeune homme se tourna vers Aiji , jeune homme qui n'était d'autre que Kaoru . Il semblait impatient . Cela ce comprenait d'ailleurs puis de sa voix douce et agréable le jeune Aiji poursuivit :

<Moi ,j'ai eu vent de quelques rumeurs intéressantes à propos de la royauté de Stonefolm . Cela dit je ne suis pas sur de l'authenticité de ses "on dit" .<

Il marqua une courte pause dans laquelle il s'épousta avant de reprendre . Il allait détailler cette conquête dans laquelle il avait une fois de plus récolté quelques éléments satisfaisants mais bien peu tout de même .

<C'était il y a quelques jours , une fois de plus j'avais charmé une charmante demoiselle et suite à quelques minutes passaient à ses cotés elle me dit que le Roi Kyoya Matsuda avait une annonce importante à faire concernant un homme et que la révélation de l' identité se ferait devant le peuple Stonefolmien dans quelques temps .Cela dit le fait qu'elle me l'aie dit pendant ce genre d'action me fait un peu douter de la qualitée de ses informations . <

Suite à ce récit le jeune homme se tût attendant la suite des événements avec grande impatience .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point de Rendez-vous   Mer 9 Sep - 20:05


    * Edit, fait. Razz



    J'observais Kaoru. Il me parlait, sans dire mot, un échange muet si vous préférait. Il exprimer une sorte de gratitude, allant presque jusqu'à l’admiration. En retour, je lui adressai un sourire sincère et confiant. Puis, il prit la parole. Le jeune homme n’avait rien à dire, pas étonnant. Il ne devait pas être facile de récolter régulièrement des informations en vivant la nuit. Je me tournai donc vers Aiji. Il prit à son tour la parole.

    " Moi, j’ai eu vent de quelques rumeurs intéressantes à propos de la royauté de Stonefolm . Cela dit je ne suis pas sur de l'authenticité de ses "on dit" "


    Cela devait surement être la même chose que ce à quoi je pensais. Je ne me trompai pas.

    "C'était il y a quelques jours , une fois de plus j'avais charmé une charmante demoiselle et suite à quelques minutes passaient à ses cotés [...] Cela dit le fait qu'elle me l'aie dit pendant ce genre d'action me fait un peu douter de la qualitée de ses informations . "


    Le paysan disait donc vrai. Cette rumeur était confirmée. Un sourire étira mes lèvres. Une fois de plus, grâce à ses conquêtes, Aiji avait réussit à tirer une information capitale. Mon plan pouvait désormais être mit à exécution. La démarche était simple et enfantine, presque débile mais, tout le monde tombait à chaque fois dans le piège.

    " Bien, ces rumeurs sont confirmées. Il faut agir au plus vite. L'annonce est déjà faîte, mais je sais que le roi doit laisser au prince un peu de temps avant d'etrer officielement. Nous devons en profiter. "


    Je m’arrêtai de parler un instant, écoutant les bruits environnants, au cas où quelqu’un nous espionnerais. Mon regard se porta sur ma jument. Elle broutait paisiblement. D’après elle, je pouvais en déduire qu’il n’y avait personne aux alentours. Je repris donc.

    " Kaoru, demain soir, dès que la nuit sera tombée, tu te cachera près de l’entrée du château. Tu attendras que le prince sorte. Je sais qu’il part tous les soirs pour faire un tour du côté du port de Myridia. Tu lui laisseras de l’avance puis, le suivra. Tu agiras seul, car nous trois seront trop voyant. Si on te demande, dit que tu vas en ville trouver un endroit pour dormir puis passe ton chemin. Aiji, t’attendras à l’entrée sud de la ville, là ou le prince doit passer. "


    Je regardai Kaoru tout en parlant. Une fois fini, mon regard se porta sur Aiji.

    " Toi, tu essayeras de te procurer une monture fiable dans la journée de demain. A partir de 21h00, tu te posteras devant l’entrée sud de la ville et tu attendras. Je sais que ça peut paraître ennuyant mais, je suis sur que tu trouveras un passe temps agréable. Dès que tu verras le prince arriver de loin, tu entreras dans la ville et tu ménageras ta monture pour arriver le plus vite possible au port. Se sera en quelque sorte un signal. Tu l’attacheras à côté de la mienne puis, me rejoindras. Je serais entre le commerce de poisson et celui de charbon. Kaoru, tu arriveras par derrière et appelleras le prince, comme si de rien n’était. Invente ce que tu veux, mais, divertit-le, le temps que nous arrivions. Pendant ce temps, j’évacuerais le périmètre en disant aux gens qu’il y a une manifestation royale. Ils sont tellement naïfs qu’ils croiraient n’importe quoi. La nuit, le port est presque désert ce qui facilitera le travail. Lorsque je reviendrais, Aiji, tu prendras le prince par surprise en arrivant doucement puis en lui passant une corde pour l’immobiliser puis mettra ta main de façon à le faire taire en attendant que Kaoru le bâillonne. Pour la suite, laissez-moi faire. "


    Piège facile, mais, ne même temps, pourquoi se compliquer la vie quand on peu faire simple ? Je repris une dernière fois.

    " Des objections ? Ou des améliorations à apporter ? "


Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hinoiri
Précurseur du Pathabsurde


Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 25
PUF/pseudo : Kemushi
Localisation de votre perso : Dans la mouise jusqu'au cou ?
Petite Phrase : Quand on fait avec ce qu'on a et qu'on a rien... on va pas très loin v_v [vive la 1ère S]

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Point de Rendez-vous   Sam 12 Sep - 18:03

    [Pas très inspirée, désolée v_v ]


    Des nouvelles au sujet de la royauté de Stonefolm ? C'était du bon pour eux, ça. Sans doute Seiichi avait-il concocté un plan pour profiter de cette opportunité. Les plans, ça le connaissait. Et s'il y avait la moindre chance d'ébranler les deux royaumes, on pouvait être sûr que le meneur des Kyoujins avait préparé quelque chose.
    L'attention de Kaoru se fit totale. Ses yeux sombres fixaient Seiichi avec force, le jeune homme était prêt à entendre le plan en question. Dès qu'il entendit son nom mentionné, il entreprit de mémoriser chaque mot, chaque parole de son supérieur. Depuis sa plus tendre enfance, il était resté cloitré dans sa chambre, avec un livre pour unique compagnie. Il l'avait entraînée, sa mémoire. Elle était devenue un atout précieux. Il connaissait presque par cœur les bouquins qui avaient bercé son enfance, et aurait presque pu les réécrire au mot près. Là, il s'agissait de quelque chose de bien plus important qu'une bête histoire de capes et d'épées.
    La voix grave, mûre, presque envoûtante, de Seiichi résonna longtemps dans l'air nocturne. Le plan était étonnamment simple, venant de la part d'un homme tel que le fondateur et maître des Kyoujins. Mais bon, pas besoin de se casser la tête, parfois. En silence, Kaoru se remémora chacune des étapes où il intervenait. Son rôle était important dans cette affaire, ce qui l'emplit d'excitation. Depuis le temps qu'il voulait se rendre réellement utile, c'était vraiment une occasion. Il n'échouerait pas. Il ne devait pas, il ne pouvait échouer. Cela signifierait la fin pure et simple de son existence.
    Échouer... S'il l'enlèvement échouait, s'il était pris en train de menacer l'héritier de Stonefolm, c'était l'échafaud assuré. C'était l'humiliation publique, le déshonneur, la souffrance du soleil sur sa peau, la lumière trop éclatante pour ses yeux habitués à l'obscurité, la marche jusqu'au supplice, la corde autour de sa gorge tendre... Mais cela ce n'était rien contre ce que serait l'immense douleur d'avoir failli. D'avoir déçu les espoirs placés en lui. Si le plan échouait mais qu'il vivait, il n'aurait nul part où aller. S'il décevait sa famille, ses frères d'arme, il n'aurait personne pour le chérir, pour l'aimer. Il serait seul, de nouveau. Et inutile, aussi. L'atroce sentiment de désespoir qu'il avait si souvent ressenti serait de retour. Cette seule idée le fit frémir. Il ne pouvait pas échouer.
    Il hocha juste la tête. Il avait tout retenu, il savait ce qu'il avait à faire. Rester à le faire, justement. Mais il le savait, il donnerait tout pour satisfaire les idéaux des siens. Une seule information lui manquait, et pas des moindres :

    - Et comment reconnaitrai-je le prince ?

    Question un peu stupide, mais essentielle. Pas question de se tromper de personne. Ce serait vraiment, vraiment trop bête. Le genre d'erreur simple mais qui fait vraiment tout foirer. Peut être avait-il l'air idiot de poser cette question. Genre si ça se trouvait, le prince était vraiment très reconnaissable. Des antennes sur la tête, des cheveux roses, des ailes... Mais bon, plutôt passer pour un abruti que d'hésiter le moment venu.

_________________
    ┼ Kaoru Hinoiri

    *wall*



Spoiler:
 
[/center][/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point de Rendez-vous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point de Rendez-vous
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Chemins et Nature :: Vers Myridia-
Sauter vers: