RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À l'attente du soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 21
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: À l'attente du soir   Mar 17 Mar - 12:30


Akane resta assise pendant plusieurs minutes à fixer l'horizon. Assise sur la bordure du quai, stoïque, comme devenue sourde tout ce qui l'entourait. Le port au crépuscule ne regorgeait pas de son joyeux tintamarre habituel, seuls quelques matelots rentraient chez eux exténués par leur longue journée de navigation. Par les fenêtres, on percevait une lumière, Myridia n'était pas encore couchée. Mais la jeune fille continuait à scruter le lointain. Elle avait un après-midi de congé ; après, elle devrait se tenir prête à partir en mission comme son travail l'exigeait. Elle partirait cette nuit, généralement elle préférait voyager le jour car bien que ses yeux s'adaptaient plutôt bien à l'obscurité, courir avec pour seul repaire la lumière de la lune restait assez désagréable. Cependant, ce soir, elle profiterait des derniers rayons du jour pour vaquer à ses pensées. Les vagues lui chatouillait les orteils et la brise lui caressait le visage. Le soleil commençait à rougir, il descendait dans la mer pour laisser place à la lune, laissant apparaître sur le visage de l’espionne une lueur orangée.
Elle ferma les yeux, il commençait à faire un peu froid mais peu importe, elle attendrait jusqu’à ce que les étoiles soient au complet.

_________________
Akane Shibata




Spoiler:
 


Dernière édition par Akane Shibata le Lun 24 Jan - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'attente du soir   Mer 18 Mar - 18:19

[C'était à tes risques et périls de mettre libre en gros...]

Choji Enako avait galopé toute la journée... Décidément, ce canasson était increvable ! Mais cela tombait à pic, et le soldat de Stonefilm lui en était infiniment reconnaissant. Cette journée là était la première où Isei faisait exactement ce que Choji désirait, sans qu'il ait à lui demander quoi que ce soit. Il le comprenait, voilà tout.
Mais ce n'était pas un jour comme les autres, c'était en effet une des rares fois où le soldat se posait des questions. Sa rencontre du matin avec l'assassin et la mort de ses frères d'armes l'avait perturbé, si bien qu'il luttait pour ne pas être submergé sous le poids des remords. Pour cela, il galopait sans relâche en signe d'un divertissement quelconque, qui ne venait pas.
Choji leva sa tête, afin de le sortir de ses rêveries, et s'aperçut que le port de Myridia était en vue. Choji demanda aussitôt à son étalon de ralentir sa foulée, bien que ce n'était pas sa destination. A vrai dire, aujourd'hui, il n'en avait pas.

- On est foutu mon vieux... Ouais, toi aussi. Tu finiras entre les mains d'un boucher si il m'arrive quoi que ce soit, souffla-t-il, une pointe de mélancolie dans la voix.

En signe de désaccord, Isei s'ébroua fortement. Un petit sourire vint éclairer le visage du jeune homme. Peut-être y avait-il encore une chance ? Demain, il irait avouer à son capitaine que la mission avait échouée et, pis que ça, que deux de ses camarades y avaient trouvé la mort. Rien que d'y penser, les frissons le prenaient, car son travail était tout pour lui. Choji ne devait plus penser à ça. Son meilleur ami désormais, son Isei, était avec lui.

- Bon, trouvons de quoi se remonter un peu le moral, parce que là c'est pas la grande forme, pas vrai ? affirma-t-il d'un ton faussement enjoué, afin de se convaincre lui même.

Choji scruta l'horizon et à ce moment, comme par enchantement, il trouva le MEILLEUR moyen, sans contestations possibles, de lui remonter le moral. Là, au bord de l'eau, était assise une jolie demoiselle de dos à la chevelure verte qu'il aurait reconnut d'entre mille.

- Mais t'es vraiment magique toi c'est incroyable. Tu vois la fille là-bas ? Bah c'est la plus belle du monde. Et tu sais ce que je vais faire ? demanda-t-il à son cheval, très fier du plan qu'il s'était arrangé, en l'espace de quelques secondes dans sa tête.

Isei poussa un hennissement de joie et reprit le trot de plus belle, se dirigeant tout droit vers la jeune fille, et ruinant ainsi les plans de Choji. Celui-ci grimaça et attrapa les rênes afin d'essayer de retenir Isei.

- NOOOOOOOON !! Atteeeeeeeeeend !! Tu casses tout je voulais faire une entrée calme et romantique...

Mais c'était trop tard, l'étalon était désormais très proche de la jeune femme.

- ISEIIIIIIIIIIIIIIIII ! cria-t-il, prit de peur à l'idée de se retrouver dans l'eau.

Et c'est sur un vol plané peu gracieux, contrastant avec le magnifique couché de soleil observé quelques minutes plus tôt par sa belle, que Choji Enako atterrit au pied de Akane Shibata, en un grognement étouffé. Il se releva rapidement, comme pour sauver l'honneur, mais non sans difficultés...

- Akane... Euh... Je sais pas si tu te rappelles... commença-t-il à balbutier.

Cependant, le jeune soldat de Stonefolm se coupa aussitôt quand il vit l'expression de la jeune demoiselle, et qu'il comprit à quel point il était ridicule. Choji tanguait car il était étourdi de sa chute, et feinta un regard noir envers Isei, qui était posté là, à deux mètres, très serein.

*Au moins, j'ai pas finis dans l'eau...*


Dernière édition par Choji Enako le Dim 22 Mar - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 21
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: À l'attente du soir   Jeu 19 Mar - 23:53


Akane sursauta, voyant un jeune homme tomber d'on ne sait où et se ramasser sur le pavé. La jeune fille écarquilla les yeux, son regard allant de l'arrivant au cheval qui se tenait derrière.

- Akane... Euh... Je sais pas si tu te rappelles...

L'espionne ne savait plus quoi penser. La première chose qui lui vint fut l'étonnement lié au fait que cet homme puisse encore parler après une chute pareille, la seconde chose fut qu'elle ne se souvenait absolument pas de lui, cherchant désespérément qui pourrait la connaître au point d'avoir été instruit de son nom, - Chose encore bien plus rare que l'on puis supposer - et pourtant rien, elle n'oubliait jamais le visage d'une personne, et lui, elle ne l'avait jamais vu. Le silence s'installa, la gêne aussi. Elle continuait à s'évertuer à explorer dans chaque tiroir de ses souvenirs, ne cherchant pas particulièrement à camoufler sont désarroi aux yeux de l'homme en face. Akane baissa la tête honteuse.
Et puis un souvenir passa un instant et s'en retourna comme il était venu, elle le rattrapa de justesse et faillit s'exclamer : "L'homme au poulet !" mais se tint la main sur la bouche afin de se taire et ne fit qu'approuver de la tête, puis retirant sa main :

- Je crois ... Je crois que je me rappelle.

La jeune fille scruta le jeune homme, hésitante.

- Vous allez bien ? Vous êtes blessé ?

_________________
Akane Shibata




Spoiler:
 


Dernière édition par Akane Shibata le Mer 26 Jan - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'attente du soir   Ven 20 Mar - 21:20

Choji eut tout à coup peur qu'elle ne se souvienne plus de lui. Il avait essayé de l'obtenir, en proposant au capitaine un entraînement à deux mais... Cela avait lamentablement échoué. En même temps, comme disait son capitaine, cela ne servait pas à grand chose un entraînement de soldat pour une espionne.
Le jeune homme fit à Akane un sourire franc et maladroit, il était éblouit devant cette fille assise, et chacune de ses mimiques. Sa main placée délicatement devant sa bouche quand elle s'était souvenue de lui. En sa présence, il était prit d'une envie irrésistible de parler, parler et encore parler...

- Non non, je suis pas blessé, je tombe tout le temps, il me fou toujours par terre ce canasson ! dit-il sur un ton de banalité, comme si cela était normal que le cheval domine le maître. Ah moi je me rappelle de toi ! Comment oublier ? la questionna-t-il avec des yeux brillants de rêverie. Tu étais si sublime à se rassembler... Oh rassures toi tu l'es toujours, même bien plus encore ! Du coup j'ai questionné des soldats sur toi pour avoir ton prénom, ton...

Mais le soldat de Stonefolm se stoppa aussitôt sous un des coups de nez de son étalon, qui reçu dans le dos et lui fit prendre conscience de ses paroles. Comme toujours, Choji se laissait emporter et il en faisait dix fois trop. Allait-elle le prendre pour un psycopathe ?

* J'aime les filles, c'est tout...*

Pour essayer d'effacer ce qu'il venait de dire, il se racla fortement la gorge, et tenta d'enchaîner rapidement, en espérant que sa belle n'avait pas bien compris le sens de ses paroles.

- Peu importe peu importe, je ne me suis même pas présenté à vous ! Choji Enako, gente dame, dit-il, en une révérence accompagnée d'un baise main.

Il se releva, tenta de prendre son air le plus assuré, ainsi que son plus beau sourire, puis s'appuya d'une main sur les flancs de son étalon. Celui-ci était magnifique, certes, et Choji pensait qu'il pouvait avoir recours à son étalon, afin d'impressionner la jolie petite personne en face de lui.

*Je dois avoir la grande classe là, comme ça...*

Aussitôt, comme comprenant ses paroles, l'étalon se poussa légèrement et pour une deuxième fois, le soldat de Stonefolm s'écroula pitoyablement par terre. Il se releva d'un bon plein de rage, et lança un doigt inquisiteur vers son "fidèle" destrier.

- ISEEEEEEEI ! Tu vas finir à la boucherie ! Grrrrrr...
Revenir en haut Aller en bas
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 21
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: À l'attente du soir   Lun 23 Mar - 23:48


Un détail la dérangeait tout de même, les soldat n’étaient pas censés la connaître en vue d’une éventuelle traîtrise, à qui avait-il bien pu se renseigner pour avoir son nom ? Peut-être s’était-elle trahie durant la réunion. Cette réflexion la rendait méfiante et elle prit inconsciemment un peu de recul. Puis vint un baise-main, mais la main était crispée, elle restait sur ses gardes.
Et puis l’homme s’accouda à son cheval qui fit un pas de côté, laissant à nouveau son maître s’étaler par terre.
La jeune fille sourit. Prise soudainement d'un enjouement qui lui était rare, une douce gaieté, de l'aise, du bien-être. Elle avait pour habitude de se tenir à l'écart des autres, mais cette compagnie, bien qu'inhabituelle, lui plaisait. Elle en oublia toute suspicion.
Le soleil prenait son temps, descendant lentement mais sûrement vers l’horizon où une poignée de nuages aux couleurs pastels l’attendait patiemment.
Elle s’adossa au pavé du quais, observant le ciel, étalant ses bars le long de son corps.

- Dites-moi, c’est comment d’être soldat ?


_________________
Akane Shibata




Spoiler:
 


Dernière édition par Akane Shibata le Mer 26 Jan - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'attente du soir   Ven 27 Mar - 0:22

Choji finit par se calmer, et rajusta ses vêtements d'un geste sec, en toisant Isei d'un œil méfiant. Allait-il le couvrir de honte jusqu'à la fin de sa vie ? Certainement pas... Un cheval vit bien moins longtemps qu'un homme. A cette pensée, son regard s'assombrit et il fit un geste discret à son étalon, lui demandant de rester en arrière, bien sage. Comme pour répondre à son maître, celui-ci s'écroula bruyamment sur les pavés, s'inquiétant peu du mal que cela pourrait lui faire. L'étalon semblait être d'humeur joueur.

* Hmf*

Choji décida de l'ignorer, et se hâta de s'asseoir auprès de sa ravissante demoiselle, mais n'osa pas s'allonger. Il était en proie à un stress qui grandissait. Que dire ? Jamais il ne s'était posé la question, auparavant. Les mots venaient, glissaient et s'échappaient de ses lèvres presque contre sa volonté. Mais devant Akane, devant cette femme qui semblait être d'une douceur extrême, il ne savait que dire. Heureusement, ce fut elle qui prit la parole, et toutes les angoisses de Choji disparurent aussitôt. Le soldat de Stonefolm se laissa emporter par les mots, comme à son habitude, mais d'une façon encore plus enjoué, ne cessant de gesticuler de toutes sortes pour illustrer ses propos.

- Oh ben être soldat c'est vraiment le pied... Je veux dire là, en attendant la guerre, il ne se passe pas grand chose. On est payé pour faire des rapports, se balader un peu partout... Pas grand chose, puis franchement le roi est généreux, avec nous. Bien sûr il y a des désagréments...

Le jeune homme, un peu gêné, passa sa main dans son cou et leva les yeux au ciel en pensant à la matinée qu'il avait passé, et à ses compagnons qui y ont laissé leur vie. Ils étaient tout trois responsables.

- ... Mais si on est prudent, tout se passe bien. Sauf qu'on ne peut pas toujours l'être. Qu'est ce que j'ai dis là ? Si on veut on peut, mais encore faut-il avoir assez de volonté.

Très fier de sa dernière phrase, il se leva et regarda avec insistance les dernières lueurs du jour disparaître au loin. Ils ne se décrochèrent de se spectacle que pour revenir vers la magnifique femme qui l'accompagnait. Un sourire vint alors illuminer son visage. Là, en ce moment, il se sentait bien.

- Je pense... Ou plutôt j'espère en avoir.

Le soldat de Stonefolm s'allongea auprès d'elle. Il était très proche, ce qui ne le troubla pas le moins du monde car il était surtout mort de fatigue par la journée qu'il venait de vivre. Une légère brise se leva et effleura les deux habitants de Stonefolm. Elle était fraiche, et faisait énormément de bien à Choji. Ses paupières étaient lourdes... Mais c'est à ce moment qu'il se rendit compte qu'il ne savait rien de la femme. Brusquement, il releva le haut de son torse pour s'appuyer sur le coude.

- Mais au final, à part quelques détails sur toi, comme ton nom, je ne sais pas grand chose... Pourquoi étais-tu au rassemblement ? Si tu n'es pas soldat... Es-tu une sorte de messagère ?

Une messagère... Voilà qui fit plonger une nouvelle fois Choji dans ses rêves, aidé par sa fatigue. Si elle était une messagère, ce devait être une messagère d'amour. Elle était si belle qu'elle devait redonner le sourire à tous les gens auprès desquelles elle passait.
Revenir en haut Aller en bas
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 21
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: À l'attente du soir   Jeu 2 Avr - 10:18


La jeune fille se rembrunit. Sa joie s'était envolée et ses sourcils se froncèrent d'eux même.

- Je dirais plutôt porte-parole.

Un jour peut-être ... Un jour, lorsqu'elle sera devenue trop âgée pour sauter de corniches en corniches elle pourra parler de sa vie, de ses goûts, de ses envies ... Mais tout ce qui se sera déroulé durant toutes ces années passées à épier les cibles qui lui étaient imposées devraient rester secrètes et pour cela elle devrait les passer sous silence durant toute son existence afin de les emporter avec elle dans sa tombe. Et ceci impliquait souvent de voiler jusqu'à son propre nom pour pouvoir faire son travail en toute sécurité et puis s'enfuir en se faisant oublier. Un jour elle pourrait sans doute parler jusqu'à en devenir muette, aborder les gens dans la rue sans arrière pensée, sans recueillir d'informations, sans mentir de manière systématique, juste parler, saluer puis partir le coeur en fête. Peut-être même un jour se lier à quelqu'un, tomber amoureuse ... Sans se soucier du mensonge devenu coutumier qui constituait sa vie et ses habitudes. Mais au fond elle savait bien que le jour où elle pourrait parler, crier sans retenue, juste s'amuser, au fond elle savait bien que ce jour ci ne viendrait jamais. Elle était née ainsi, fermée, coincée, indifférente, blasée.
Oubliant ces pensées dérangeantes Akane ferma les yeux.

- Le roi est généreux ? murmura-t-elle

Elle en gloussa presque.

- Le capitaine avait du se faire sérieusement corriger pourtant, pour qu'il envoie une flopée de garde à l'écurie de cette manière ...

Elle chuchota un "troufions" d'un air sévère en rapport avec le capitaine.

Enfin … Ca se comprend.

_________________
Akane Shibata




Spoiler:
 


Dernière édition par Akane Shibata le Mer 26 Jan - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'attente du soir   Mer 8 Avr - 22:21

La réponse d'Akane le fit s'écrouler lourdement sur le sol, soulevant sans le vouloir un nuage de poussière. Le jeune homme toussota, tourna la tête vers elle et fit une mimique gêné.

- Euh... Excuse moi...

Sans pouvoir expliquer pourquoi, le soldat de Stonefolm se sentait beaucoup plus gêné que d'habitude en présence d'une jeune femme. Était-ce à cause des événements de la journée ? Ou alors n'avait-il pas l'habitude d'avoir des discussions un peu plus sérieuses ? Son questionnement se changea peu à peu en semi-rêve, transformant la réalité : c'était de ceux qui nous parviennent alors qu'on est proche du sommeil. Porte parole... Messagère... Tout ça était en rapport avec les mots... Avec l'amour... Après tout, Akane n'était pas une messagère d'amour pour rien! Se rendant compte qu'il divaguait, le jeune homme se releva brusquement en direction de Isei, pour en décrocher la gourde qui pendait à l'aide d'une attache à la selle. Il en but quelques gorgées, puis se remémora les paroles de la jolie demoiselle qui l'accompagnait.

- Moi, j'ai jamais eu à me plaindre du roi ! Et je prends que ce que je vois. Il a été bon avec moi même dans mes erreurs, par l'intermédiaire du capitaine, et je dois dire que ça me suffit, affirma-t-il en remettant le capuchon sur sa gourde. Tu en veux ?

Choji s'était rendu compte de son manque de politesse, cependant les filles prenaient cela beaucoup à cœur... C'était comme ne pas roter, ces choses là. En présence féminine, surtout celle d'Akane, le jeune homme essayait d'y faire attention. Et c'est ainsi qu'il s'apprêtait à envoyer à la jeune femme la gourde remplie d'un des alcools les plus forts sur le marché, sans penser que les femmes ne buvait à priori pas ce genre de boissons...

- C'est dangereux pour le roi, les intrus... Si les soldats font pas leur boulot et le roi est blessé, c'est le capitaine qui va tout prendre sur la gueule, alors que lui n'a pas fait d'erreurs! Il doit leur mettre la pression, et encore elle est gentille, cette pression...

En effet, le capitaine avait le droit d'en faire exécuter, si il trouvait cela nécessaire, en tant que exemple. Le sort de ces soldats, nettoyer le crottin des chevaux, n'était alors pas si grave!

- Moi par exemple, aujourd'hui, j'ai fais une grave erreur, avoua-t-il en s'assombrissant. Et là, très franchement, ça sera pas l'écurie, ma punition...

C'était sorti. Il lui avait dit. Cela avait tracassé Choji toute la journée durant, et il ne pensait qu'à cela. Mais après tout, qu'est ce que cela pourrait lui faire, à elle ? Mais il n'avait pas pu s'empêcher de lui dire, comme pour faire sortir tous ses soucis... Il flatta l'encolure de son cheval, qui se frotta à son tour affectueusement contre lui. Isei comprenait, quand son maître avait besoin de réconfort.

- Enfin... Et toi, en temps que porte parole ? lança-t-il pour changer de discussion, un peu gêné par son aveu.

Choji avait mis inconsciemment un peu de distance entre eux, en restant près de son cheval. Il faisait parti de ses gens qu'on ne connaissait que de manière superficielle, qui riait facilement mais n'avait, au final, aucune relation intime. Sans le vouloir, il les fuyait. Lui même ne s'en rendait pas compte, ou du moins cela ne le bouleversait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'attente du soir   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'attente du soir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !
» Allons au cinéma ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Cité de Myridia [Ville] :: Port de Myridia-
Sauter vers: