RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 There was this men, you see?[Yuui]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: There was this men, you see?[Yuui]   Sam 7 Mar - 2:11

Il faisait presque nuit, c’était toujours dans ses moments là que je sortais de ma prison dorée, de mon lit en baldaquin et de mon sommeil, pour rejoindre le reste du château, le ciel c’était fondue dans des couleurs étranges, mélangeant l’orange du soleil, le rose des fleurs et le bleu gris se dirigeant lentement vers le marine de la mer de Grèce.
Doucement mes yeux jusqu’à présent clos s’ouvraient passant de l’obscurité de mes paupières à celle de la nuit qui se faisait belle pour son rendez vous. Mon corps brûlant comme souvent grâce à la chaleur des draps frissonnait sous le vent qui passait à travers les carreaux ouverts de ma fenêtre. Je me levais peiné par cette idée, mais voyant que le temps avait bien défilé depuis que j’avais entrepris ma sieste, je poussais mon effort jusqu’à la fermeture du carreau.
Je m’habillais rapidement enfilant une chemise trop large au manche trop longue que je retroussais juqu’a mi bras, une ouverture légère se faisait sur le poitrail et se fermait par des boutons, la chemise beige glissais sur moi comme si elle y avait passé toute sa vie, glissant sur mes courbes malgré sa taille. Laissant mes cheveux en batailles et mes yeux aux airs fatigués comme ils étaient. Pour le bas, je passais un pantalon noir et moulant comme tous les bas de l’époque.
Je baillais, m’étirais, faisais craquer mes doigts et soupirais comme un enfant qu’on aurait sortit de sa torpeur, mon apparence n’avait pas d’importance, il était tard et je ne croisais que peu de monde, j’avançais vers ma porte bouche grande ouverte, yeux pleins de larme de sommeil et bras long tendus. J’avalais ma salive brûlant ma poignée pour l’ouvrir vus qu’à présent c’était la seule solution, et je m’avançais pied nus dans les couloirs sombre du château. Les vitraux et les meurtrières laissaient lumière et léger souffle du vent m’éclairer et envoyer valser mes cheveux déjà en bataille. Une main sur mon œil le frottant avec la manche de ma chemise que je tenais lascivement j’essuyais les larmes qui ne cessaient par leurs coulées tristes qui n’avais aucun sens au vus de l’instant présent.

Mes bras s’étiraient, mes pieds s’avançaient sans l’appuis du regard, allant de l’avant par habitude, frôlant les pierres froide, je sentis un pression sur mes coudes, ouvrant les yeux et baillant une dernière fois avant de reprendre conscience, je distinguais petit à petit une silhouette, un uniforme.

-Vraiment.. pardon je…

Mes yeux s’habituaient tout doucement à être ouvert et un visage se dessinait face à moi, se visage je le connaissait. J’entrebâillais les lèvres, C’etait le capitaine … si il me voyait comme ça, habillé de la sorte et n’ayant aucune tenue.
Je soupirais pensant à son lien amical, et si il lui parlait de l’imbécile habillé de manière paysanne que l’avait frappé la nuit sans s’en rendre comte ? !
Je baissais les yeux comme un enfant :

-Excusez moi…


Ma voie était toute petite. Et en plus je n’avais même pas l’air du jeune homme qu’il avait croisé, mais le jeune homme qu’il avait vus lui.. ne risquait rien du tout ! >.<
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   Sam 7 Mar - 2:41

Une dure journée se terminait, une autre allait commencer dans quelques heures... Yuuichi ferma la boite où il conservait les registres qu'il devait entretenir régulièrement en tant que Capitaine. Et oui, les secretaire a l'époque, ils ne connaissaient pas! Il rangeat ensuite cette même boite en chène sur une étagère dans la salle des chevaliers puis sortit, poussant les deux lourdes portes. Il observa un bref instant le blason qui ornait le dessus de la porte. Un soupir de soulagement s'échapa du jeune homme, il n'avait plus qu'a allez se coucher, mais, le sommeil n'était pas au rendez-vous! Et il préféra donc allez errer quelques temps dans les couloirs, bien qu'il prenait tout de même la direction des chambres. Sur le chemins il ne croisa que très peu de monde, et pour la plupart, des servantes ou serviteurs qui allait chercher de quoi nourrir leur maître en cuisine, la collation de la nuit? Dejà? Ne se posant pas plus de questions, l'homme continua sa route puis s'arrêta devant une fenêtre, observant les sublimes teintes qu'avait prit le ciel, un dégradé sublime entre des couleurs pastelles mais chaleureuses la lune apparaissait tout de même a l'opposé, et quelques petites étoiles apparaissaient timidement, une a une. Le militaire s'appuiya sur le rebord de la fenêtre puis observa dehors un moment lorsqu'il sentit un coude lui toucher le flanc gauche. Le Capitaine se redressa, observant ce visage qui lui était familié, sans l'être vraiment. Un vague souvenir, pas très net celà dit mais les traits fins du jeune homme lui revenait a l'esprit, a savoir quand et où il l'avait entrevu... Ah! Matsu qui l'avait arracher a son boulot, puis un homme lui ressemblant était apparut et... Oui enfi ressemblant, l'autre avait un tantinet plus d'allure! Mais avec une analyse plus complète, oui, c'était lui. Yuuichi se demandait bien ce que cet homme pouvait faire dans cette tenue, dans les couloirs du chateau a une heure pareille, pieds nus en plus de celà! A deux reprises, le jeune homme s'excusa, sans sourire aussi franc qu'a son habitude, le militaire lui répondit d'une voix calme et neutre, comme détendue et posée:

"Hum, ne t'excuse pas, tu ne m'as pas non plus provoquer de fort saignement! "

Le jeune homme se tourna dos a la fenêtre où il était quelques secondes plus tôt adossé puis s'appuiya sur le mur en fixant son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   Sam 7 Mar - 2:59

Le Capitaine me répondit de ce même sourire que je lui avait vue avant qu'il ne se dérobe emportant avec lui un des biens qui m'étais le plus précieux lors du bal. ce même sourire qui me semblait ne pas avoir de sens du peu que je le connaissais. Mais je ne le connaissais que de regard, il était souvent avec mon père était-il comme celui-ci? ne donnait-il ses doux regard qu'aux personnes aimés? Moi qui distribue mes sourires comme un enfant, avais-je face à moi quelqu'un qui les gardais pour lui? Mes yeux ensore fatigués regardait le capitaine et découpais son orgueil comme son humour dans sa réponse.
Un semi sourire gêné s'abattue sur mon visage, hésitant à glisser vers le rire, et s'y aventurant silencieusement.je relevais les yeux passant un main dans mes cheveux en bataille et les coiffant un minimum je lui répondais sur un ton fatigué et toujours aussi innocent bien loin de ma personnalitée de jeu.. comme je le dis toujours, le petit garçon qui est en moi ne fait qu'essayer des masques, mais quand il est sans plastique, il doit se comporter comme il l'est lui.. problème, aucun masque ne me tombait sous le main, je sortais juste du sommeil, la chose était délicate.

-Oui heureusement, là.. je serais plus que désolé.

Je voyais cet homme sous cette étrange lumière. Plus apte que jamais à voir se coucher les rayons de la lune dans le dos de son uniforme.
Je passais à nouveau une main sur mes cheveux, cachant mon regard par la même occasion je soufflais me sentant comme nu, sans protection, peut-être parce que c'était une heure que je croyais entièrement à moi.Et soudainement on vennait m'en volé un bout et je ne savais pas encore trop si on vennais m'y échangé contre le silence, un discourt qui en valait la peine.
Malgrés tout le silence ne m'intérressais pas.
Tant qu'à faire autant essayer de rattrapper la chose, de ne pas avoir l'air de ce que j'étais.

-Je... cette tenue. Enfin je sais ce n'est pas adapté.
Votre regard en dit long.
mais...Enfin je sors du lit...


Nen je me grille là >.< Personne à pars moi ne dors jusqu'a huit heure du soir et ne se couche à une heure de l'après midi.
Je vais avoir 'lair de rien...Je mis mes mains sur mes lèvres ouvrant de grands yeux, montrant que je regrettais ce que je disais me criyant que j'étais un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   Sam 7 Mar - 3:19

Visiblement, son interlocuteur semblait ne pas savoir comment s'y prendre avec le militaire, c'était rare que des personnes de sang noble agisse ainsi, car beaucoup de monde savait parfaitement d'où venait Yuuichi, la campagne, le trou de la campagne, un fils de paysan, un fils de cul terreux, voilà la réputation que lui donnait quelques personnes, en majorité des hommes qui ne l'appréciait guère. C'était compréhensible, l'armée d'un paysde fière noble dirigé par un gosse de pauvre, mais pas tous était comme ces nobles a deux francs six sous que Yuuichi ignorait. Ce qui dérangeait le plus était qu'il avait sa chambre dans le quartier noble, c'était pratique, mais porteur de ragots, potins et rumeurs en tout genre!

Mais tout celà, le jeune homme qui se tenait face a lui semblait l'ignorer et il se sentait visiblement ridicule et totalement décrédibilisé de part sa tenue et son comportement. Yuuichi sourit plus franchement, un air amusé sur le visage. Il prit de nouveau la parole, avec une voie plus enjouée cette fois-ci:


" Pour un gosse de pauvre, la tenue vestimentaire ainsi que les lois de comportement, ça passe après les choses éssentielles, c'est bien la dernière même! "

Le Capitaine ne cherchait pas a cacher ses origines, il en était même fier, il savait d'où il venait et son père était un fort bon cultivateur qui savait traiter la terre avec soin pour avoir de bonne récolte et satisfaire tous les besoins familiaux en nourriture. Et sa mère n'était pas une catin comme beaucoup des femmes du royaume. Le jeune homme semblait réussir a se décontracter, bien qu'il se remémorait mieu dorénavant de l'incident du bal avec Matsuri Aruka, la filleule de lord Kyoya. Les derniers rayons du soleil s'était évaporé et en quelques secondes le ciel s'était peu a peu teint d'un bleu encre parsemé d'étoile scintillante et de l'astre de la nuit. La pleine lune était magnifique et semblait sourire et s'arrondir de joie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   Sam 7 Mar - 11:08

Oui j'étais de sang noble, mais ça remarque sur ses origine me fit à penser au mienne, à celui de ma mère de sang, celui qui s'écoule dans mes veines ne me laissant que la mémoire pour me souvenir du quand et à qui. Mes yeux se baissèrent et prennant pour moi cette remarque je haussais légèrement les épaules en regardant ailleurs grattant mes cheveux avec un air égaré, je lui répondais comme je pouvais avec cette même voie d'enfant qui ne m'amusait pas de prendre mais qui parfois, dans certaine situation, était la seule à laquelle j'avais accès, ma petite voie à moi, celle qui ne me laisse jamais coi, même qui me rend incrédible.

-Ce... Ma mère était une paysanne, mais...Je...
Je ...

Je n'arrivais pas à trouver des paroles adéquates pour exprimer mon désaroie et ma honte, je fronçais un peu des sourcils sans pour autant avoir l'air sévère, je comprennais qu'il me fallait me questionner moi-même avant de demander au soldat: Je n'avais jamais dis à personne que ma mère n'était pas de sang bleue, Et quand à mon père il n'aurait pas trahit notre secret si?
Je baissais les yeux rougissant de honte sur mon erreur que je reconnaissais à présent. De plus tenter de se justifir, si c'était de lui qu'il parlait. Je me sentais plus bas que terre. Finalement je le regardais évitant son regard que j'imaginais accusateur -même si je me trompais surement- et ouvrais à nouveau les lèvres:

-Pardon.. je viens de comprendre.

Murmurais-je tout doucement. En passant mes yeux sur son visage et ses traits, je remarquais que son sourire avait une intonation à présent qu'un peu plus tôt je l'avais entendu rire, et que peut-être tout en lui avait un sens.

-J'ai tendance à être paranoïaque...ici, personne ne dois savoir d'où venait ma mère...

Je me rendais comte que j'en parlais au passé, constatant mon échec à tous les niveaux dans cette conversation. Je préferais faire silence, ne réussissant pas à masquer ma gêne et ma honte de ce que je pouvais avoir formulé.
J'étais le fils du Roi, mais je n'y trouvait aucune fiertée que celle d'un jour me venger des regards de ceux qui avait rit de mon statut.J'étais la fils d'une paysanne, mais je sais qu'elle devait être honteusement plus belle que je n'aurais jamais de prestence, je sais que jamais je ne pourrais arriver à sa cheville, même si je suis le fils d'un monarque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   Sam 7 Mar - 19:25

Plus cela allait, et plus Yuuichi avait l'impression de croiser de plus en plus de personnes timides dans ce chateau! Chaque personne avec qui il engageait une quelconque conversation semblait effrayé par quelque chose! Pourtant, bien qu'il y ai de temps à autre des rats, des araignés, et bien d'autres insectes, il n'y avait pas de quoi effarer les gens! Avec un air gêner et très enfantin, le jeune homme commença a parlé de sa mère et d'histoire de sang noble... Il l'avait prit pour lui? Mais comment Yuuichi pourrait il savoir d'où venait cet homme?! L'origine des gens ne se lisait guère sur leur visage! Son sourire prit une autre forme, il se riait de lui même, lui qui croyait que ce n'était qu'un de ces nobles arrogant! Face a lui il avait une toute autre personne, vraiment très différent! Etait-ce seulement a cause de sa tenue? Non, pas seulement, son caractère aussi n'était pas le même!

Le jeune garçon baissa la tête et semblait comprendre enfin, on sentait la gêne inscrite sur son visage, une fois de plus, il s'excusa, Yuuichi fronça les sourcil, un air interrogateur sur le visage. Bien vite, son regard reprit son air plus entousiaste et il lança sur un ton enjoué:


" Mais cesse de t'excuser! Tu vas pas non plus me baiser les pieds pour ça! Tu n'as rien fait! Cela fait au moins trois fois que tu me demande pardon la tête rivé sur le sol, je sais bien que les tapisseries du palais sont magnifiques mais tout de même! "

Il étouffa un léger rire dans sa gorge, ce garçon avait l'air sympathique finalement, mais peut-être un tantinet timide? Bwarf, il faisait ce qu'il voulait, mais la mauvaise impression qu'avait eut Yuuichi avait totalement disparut, et puis, même si beaucoup de nobles étaient insuportables, certains étaient rattrapables et d'autres fort sympathiques! Puis, les yeux du jeune homme qui se tenait face au capitaine, parcoururent son visage, puis il s'expliqua, se disant paranoïaque, lui confiant que personne ne devait savoir d'où venait sa mère, avec un sourire en coin et l'oeil expressif il rétorqua a moitier en riant:

" Pour le coup, c'est raté! Je suis au courant maintenant! "

C'est avec les yeux brillant d'un gamin qui venait de prendre sur le fait un cachotier, rien de bien méchant, et cette fois, lui aussi il avait un air un tentinet enfantin, bien qu'il s'éfforça de reprendre bien vite son air sérieux, a vingt quatre été le voilà, faisant "mumuse" a taquiner un pauvre jeune homme qui était déjà suffisement pertubé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   Dim 8 Mar - 1:05

Nen je n'étais pas quelqu'un de spécialement timide, enfin pas trop, du moins pas extérieurement, pas devant les autres, matsu' elle je n'en parlais pas même si elle ne savait pas grand chose de moi, elle connaissait l'enfant que j'avais été sans pour autant connaître mon histoire, Matsu' et moi c'était une grande partie de fou-rire, en fait je crois que j'étais peut-être timide quand je me vois avec mon père, j'ai l'impression que chaque fois que je me pose dans ses bras c'est une épreuve pour ma pudeur d'enfant. Finalement, j'étais timide.
Pour la première fois de ma vie, l'on me disait que je m'excusais de trop, moi à qui l'on critiquais l'arrogence, quelle partie de moi? je me perds parfois entre les 'moi' qui se confonde dans mon esprit, appréciant chaquns quand l'occasion était venue de ne plus être l'enfant reservé et seul que j'étais au fond. Celui trop émotif qui passe du rire aux larmes et qui ne sait pas plasser deux mots correctement dans une situation stréssante.
Je regardais le sol puis puis ses yeux sévère et le sol et ses yeux qui finalement devenait plus gentil.
Je lui souris doucement les yeux semi clos, son entousiasme me sortais de ma torpeur, enfin un peu. Mes cheveux aubrn tombait sur mes yeux, tombant en cascade de-ci de-là. je secouais la tête pour y remédier, remettant mes cheveux dans l'état initiale de désordre que j'avais tenté de corriger un peu plus tôt.
J'aimais bien sa façon de me le dire, de me dire que je ferais bien de me taire au lieux de demander pardon. C'était comme si il dédramatisait l'accusation qu'il me faisait.
Je ne répondais rien, mais mon sourire et mes yeux qui le fixaient en disait long.

J'avais une étincelle étrange qui me réchauffait le coeur, l'impression que ma promenade solitaire s'arrêtait un instant et que la personne qu'elle méttais sur ma route, avait sa raison d'être là.
Que peut-être si je me découvrais un peu, je n'y perdrais pas forcément.
c'est vrai c'est vrai, il était au courant à présent ce militaire qui était aussi un aliés proche de mon père, mais si, si la conversation dérivait un jour sur moi. J'avalais ma salive m'adossant au mur près du Capitaine en croisant les bras, un air de gêne que je tentais difficilement de camoufler. Je lui glissais en baissant les yeux malgrés moi, que je remontais aussitôt en pensant à ces mots critiquant mon reagrd qui le fuyait. Malgrés tout, mes yeux ne croisaient pas une seconde les siens quand je parlais. cet homme m'inspirais une gêne si étrange.

- Je, c'est idiot, mais... je vous demanderai de ne jamais parler de ma personne au roi.
Il serait trop déçut que j'ai parlé...

Mon pied allait se poser contre le mure à son tour me laissant en équilibre et adossé, une
position d'enfant boudeur et cachotier.
-Et Rien ne m'ennuyerais plus que de décevoir Kyoya...

Je l'avais appellé Kyoya, ça ne m'arrivais jamais. Celà était bien familié. >.< Encore une bêtise à mon actif. Je baissais les yeux m'excusant à moi-même. Et comme si il l'avait fallut, je me redressais et faisait face au Capitaine, aucune question ne m'éffleurait les lèvres, mais j'allais doucement m'enterrer sous l'idiotie de mes actes. Décevant mon père, moi même..;ainsi que Matsu' si elle l'avait sus, et je ferais surement disparaître aussi le doux sourire de celui qui me regardais.
Mes lèvres entrouvertes et mes yeux qui prônnaient la supplication allaient et vennaient, ses lèvres, ses yeux, ses lèvres... ses yeux... Ses Lèvres.
Je tendais mes mains vers son visage, sans rien signifier mes yeux se fermaient à demi.
Et doucement mon visage qui s'approchais, frôllais celui du capitaine. Je posais très doucement mes lèvres sur les siennes, sans comprendre ce que je faisais.

Ce ne fut qu'en ouvrant complètement les yeux à nouveau que je comprennais mon geste, Retirant mon visage aussi vite, lui lançant un regard désespéré, j'étais rouge de honte et muet incapable de bredouiller le moindre mot, j'avalais ma valise et décidais de fuir...
Quel geste déraisonné.
je me retournais, plaquant mes mains sur mes bras croisé, j'avançais rapidement jusqu'à la porte de ma chambre longeant le couloir sans jamais lever les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   Dim 8 Mar - 2:01

Après cette légère discussion, le jeune homme semblait plus décontracté, moins gêné, moins stressé. ce n'était pas plus mal! Et un sourire s'afficha sur son visage tandit que Qu'il replaçait ses cheveux qui lui tombaient devant le visage puis le jeune homme vint s'installer face a Yuuichi qui tourna son visage vers le jeune homme qui ne disait plus rien, mais son regard et son expression faisait comprendre très rapidement son état d'esprit. Puis, son interlocuteur lui bafouilla quelque chose sur le roi, un secret et de la déception, enfin quelque chose de très confus et de très bref, il ne voulait visiblement pas s'épancher la dessus. Puis, son pied se rabattant sur le mur, il baragouina quelque chose, appelant le roi par son prénom, sans aucun titre honorifique. Avait-il une relation particulière avec sa majesté? (Y'a rien de pervers là dedans chers lecteurs). Après tous ce n'était pas ses affaires et il n'en toucherait pas un mot au roi, il savait tenir sa langue et était un homme de confiance. Il lui sourit, Hochant de la tête pour désigner son accord.

Le jeune homme lui fit face tout a coup, il le fixait, Yuuichi se demandait d'ailleurs ce qu'il allait faire, il avait un regard, vraiment, ça le méttait mal a l'aise, il ne comprenait pas la raison d'un tel regard, si insistant en plus! Ses lèvres s'entrouvrirent tendit que Yuuichi avala bien difficilement sa salive. Ce simple jeune homme qui semblait si timmide, maintenant les rôles étaient inversés et Yuuichi semblait complètement éffrayé. Puis, le visage de son interlocuteur s'approchait lentement, dangereusement, les secondes qui s'écoulèrent le temps que les deux paires de lèvres se frolent lui parurent une éternité, mais même durant cette éternité, il lui fut impossible de bouger le moindre muscles. Il crut que ses yeux allaient s'exorbiter! Les pulsation de son coeur allait plus vite que lorsque l'homme était sur le champs de bataille, il crut un instant qu'il allait sortir de sa cage thoracique, ne faisant pas un battement de cil. Mais comment pouvait-il fermer les yeux dans un moment pareil!! Lorsque son "agresseur" se retira, comprenant enfin son geste visiblement, Yuuichi ne put s'empecher de relacher dans un gros soupir tout l'air qu'il n'avait pas relacher depuis qu'il s'était mit en apnée. Le teint rougit par tant d'émotion.

Ouvrant les yeux, le jeune homme s'enfuit vers on ne sait où, réalisant, comprenant les conséquence de ses actes. Yuuichi quand a lui récupérait son souffle puis il posa ses doigts sur ses lèvres, avalant avec une plus grande difficulté encore sa salive, il... Que venait il de lui arriver! Ce jeune homme l'avait! Puis, une fois qu'il eut finit d'exagerer, il se rendit compte de la réaction qu'il avait eut, il avait dut le blesser affreusement! Enfin, il n'aurait pa du l'embrasser! ça non! (et encore, il n'a fait qu'éfleurer, n'imaginer pas si il l'avait vraiment embrassé --') Mais l'homme qu'était Yuuichi n'était pas assez fière cul et odieux pour laisser le jeune fuiyard qui devait être dans un état... Nan, Yuui ne préférait pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: There was this men, you see?[Yuui]   

Revenir en haut Aller en bas
 
There was this men, you see?[Yuui]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Stonefolm :: Stonefolm :: Les Couloirs-
Sauter vers: