RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sombre nuit [Cho'!]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sombre nuit [Cho'!]   Dim 1 Mar - 18:43

(tadam, je t'avais bien dit que je le ferais en rentrant ^^)

Il fait nuit sur Eldenia à présent, le sombre à gagner la ville, et les rares flammes du château qui éclairent encore sont si fragiles et si dansantes qu'on leurs donneraient l'âme des feus follets des cimetières. Quand à moi quelques heures plus tôt, j'avais emprunté un cheval au château mon statu de pauvre faux noble protégé par le roi me permettait toujours d'avoir certaines choses.

Pami ces choses, les chevaux étaient compris. J'avais pour habitude -même si en réalité je préférait bien souvent utiliser Zero'- d'emprunté le cheval noir qui était souvent utilisé pour la chasse, un pure sang arabe je crois bien, enfin les chevaux.. ça n'a jamais été mon fort.
J'avais effectué une sorte de ronde autour du château laissant ma sœur Hana libre pour un long moment, ce qui était assez rare vus qu'elle était ma seule occupation de manière habituelle avec mon père et ma cousine. je n'aimais pas trop croiser d'autre personnes, même si certaines de mes rencontres avaient été belles, ou simplement sympathiques.
La nuit tombait doucement, et je commençais à fatiguer des sauts à cheval, ainsi que de la fougue de l'animal lors d'un galop... Zero qui volait au dessus de moi me narguait par sa vitesse et faisait de ses plumes la lumières qui guidait mes pas. Nous nous rapprochions à nouveau du château, pour rentrer, le soir n'est pas un moment très opportun pour continuer une ballade.
Je descendais de l'animal en sautant avec une adresse qui se comprenait étant donné qu'a l'habitude c'était quand Zero rasait le sol qui je sautais, alors que l'animal continuait sa course dans les airs.
S'en ai finit du blabla et je reviens au présent.
J'entrebâillais la porte de l'écurie, faisant le moins de bruit possible, et une fois la porte ouverte j'y pénétrais en tenant le cheval par ses hanses, il respirait très fortement, et par sa présence avait quelque chose de rassurant.
J'avançais à taton mes pieds sur le sol dont quelques rares rayons éclairaient ce lieu clos.
Je sentais enfin sous ma main le bois et déchiffrais comme je le pouvais le nom écrit sur le box. C'était celui réservé à ce chasseur noir. Je m'avançais en son intérieur suivi de l'animal frôlant la paille et la sentant sur mes chevilles.
Je lui caressais doucement la crinière brûnâtre puis fit le tour de l'animal pour sortir, aveugle comme jamais allant toujours à taton, je sentit sous mes mains un tissus... Des vêtements?
Je lâchais rapidement cela gêné par cette situation:

J'hésitais à rire je n'avais peut-être touché que le tissus que l'on met sous la selle.
Après tout la seule personne que je pourrais croiser ici, ce serait la palefrenière, une jolie fille d'ailleurs avec ses longs cheveux bleutés...je me laissais aller à l'imaginer un instant, pensant à si le tissus lui appartenait.

(désolé >.< rien trouvé d'autre à dire x3
j'aime pas trop commencer les sujets!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombre nuit [Cho'!]   Lun 9 Mar - 2:52

Choji était épuisé, découragé et avait l'impression de sentir son cœur battre dans sa tête, tellement elle lui faisait mal. De rage, il ferma la porte du boxe à Isei sans même le panser. L'étalon se retourna et sembla lui lancer un regard noir.

- Bon sang, pourquoi tu t'es laissé attrapé si c'est pour me rendre la vie impossible ?

Le jeune soldat venait en effet d'avoir passé la journée à essayer de contrôler sa "nouvelle conquête" à la robe étrange, qui se révélait être pour le moment indomptable. Choji était persuadé qu'il possédait des pouvoirs magiques, cependant pour le moment Isei n'avait montré qu'une intelligence et surtout un vice hors du commun. C'était comme si il voulait tuer son maître, mais s'arrêtait juste avant, histoire de lui donner une peur bleue. Choji, en repensant à l'après midi qui venait de se dérouler, sentait un frisson descendre le long de sa colonne vertébrale. Sa fierté venait d'en prendre un coup, et il toisait l'étalon avec beaucoup de rancœur.

- Je peux faire quoi pour que tu arrêtes de me rejeter comme ça ?

Pour une fois, le soldat ne se laissa pas aller à la boutade, mais était bel et bien sérieux. La jeune palefrenière lui avait dit qu'il fallait passer du temps avec sa monture, pour pouvoir la dompter.

*Soit, je resterai la nuit avec toi mon vieux*

C'est ainsi que le jeune homme, afin de ne pas être blessé par le cheval en pleine nuit, s'adossa contre le mur de la stalle d'à côté, et s'endormit peu de temps après, complètement assommé par les événements de la journée. Son sommeil était profond, cependant il fut rapidement interrompu par le contact d'une main sur son épaule. Le soldat, reprenant ses réflexes, se redressa en moins d'une seconde et dégaina donc arme, près à s'en servir. Les événements étaient soudain trop rapide pour lui, qui était resté dans l'euphorie du sommeil, il balbutia quelque chose d'incompréhensible ressemblant à :

- T... Réveille... Toucher... Fais gaffe!!

Choji se rendit lui même compte que ses paroles étaient incompréhensibles et se racla la gorge, pour mieux parler. Il tenta aussi de cligner des yeux pour voir mieux la personne a qui il avait affaire mais c'était en vain : la nuit était d'une noirceur sans égale.

- Qu'est-ce... Qui es-tu ? arrive-t-il finalement à articuler.

Le jeune homme se sentit complètement perturbé, on avait violé son intimité, peut être même sans le vouloir. Il tenta de rapidement se résonner, après tout c'était lui qui n'avait rien à faire ici, de nuit. La palefrenière était sans doute descendue pour s'occuper des chevaux, ou une autre tâche de ce genre.

- C'est la palefrenière ? Hikari ?

Il ne savait même pas si le nom était bon, mais il s'en fichait. Son cœur commençait seulement à ralentir sa course...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombre nuit [Cho'!]   Lun 9 Mar - 23:46

Maniefestement je m'étais trompé, car à moins que mon reflet ne se fasse dans la boucle d'un celle, ce n'était pas d'un tissus pour cheval qu'il s'agissait, l'être face à moi, maniefestement masculin, et mal reveillé, se tenait près à me planter un couteau dans le ventre, pas que ma vue m'ai permis de très bien voir, mais la lumière légère de la lune qui se profilait avec grace entre les fin sillon de la porte me laissais entrapercevoir la lame de mon vis à vis.
La Un sourrire qui tentait de me convaincre que je ne risquais rien voguait sur mon visage. J'avais entendu sa phrase qui me parut incompréhensible, j'aurais voulut en rire, mais la lame à proximité me disais de ne pas le faire, de me taire jusqu'a ce que l'on m'ordonne de parler, ou encore qu'une question soit posée.
Pourtant quand vint l'instant de répondre, les mots n'eurent pas le temps d'atteindre mes lèvres que déjà une affirmation vint me les retirer et les échanger par un sourire invisible qui se tramait sur mon visage. Il connaissait notre palfrenière, il devait être du royaume:

-Je suis Kyohei.


Fis-je d'une voie mi enjolive, mi hésitante qui se mariait comme de bien entendue avec mes pensés qui divaguait, j'avais peur et prennait de raison qu'il ne m'arriverait rien, mais raison face à panique ne son que des choses frivole.
J'éssayais de me ressituer. je respirais calmement, prennant soin de ne pas avoir l'air de vouloir du mal ou autre, et tout doucement j'éffleurais la lame du doigt, parcourant sont plat pour arriver au main de mon 'aggresseur'.

-Ce... ne resistez pas.. enfin, je ne veux pas me battre.
Tout du moins je n'y tient pas!


Lançais-je d'une voie demi-concainvue à l'instant ou mes mains touchaient les siennes.
Ce n'était pas sans rétissante que mes deux mains se posaient sur les siennes lui enlevant docuement et délicatement la lame des mains. J'éspérais qu'il se laisserait faire.

-M'y forcerez vous?

Lui fis-je encore au milieu de mon acte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombre nuit [Cho'!]   Mer 11 Mar - 21:42

La douce euphorie du sommeil commençait à se dissiper, tandis que Choji réunissait péniblement ses idées, prenant conscience de la scène qui se déroulait devant lui. C'était un homme, et non une femme qui l'avait tiré du sommeil, son ossature était en effet plus imposante, et sa voix était relativement grave, mais avec comme une pointe de féminité. Méfiant, il serra d'autant plus fort son couteau, l'air renfrogné. Son étranger s'appelait Kyohei, et non Hikari...

*Tant mieux, je suis pas trop présentable là*

Le jeune soldat n'eut pas le temps de réagir au propos de Kyohei, ni de s'opposer aux gestes qu'il faisait que celui-ci entra en contact avec Choji, main contre main, comme pour lui retirer sa lame. Un contact serein et qui se voulait rassurant, mais que Choji interpréta comme un viol en voyant l'homme glisser la main le long de son couteau, voir comme une trahison venant du sexe masculin. Que voulait donc ce Kyohei ? Il était strictement impossible que son étrange douceur soit authentique. Peut être voulait-il le tuer avec sa propre arme, afin de déshonorer Choji ? C'était la pire chose qu'il pouvait arriver au jeune soldat, et il en était hors de question.

- NOOOOOOOON TU NE M'AURAS PAS !

En reculant précipitamment, le jeune soldat trébucha et atterri dans le box de son cheval, Isei. Celui-ci, surpris, se cabra et comme fou de rage d'avoir été réveillé, notamment par Choji, son maître le tenant captif, l'étalon laissa retomber son sabot sur la jambe du jeune homme, lui arrachant un cri de douleur.

- Bon sang !

A ce moment, le jeune soldat qui était totalement réveillé se sentit très bête : il ignorait la raison pour laquelle il avait fuit Kyohei, son étranger, mais en plus de cela il était tombé de façon ridicule, comme un débutant, et sa jambe était sanglante. Rapidement, il trouva, en se trainant, le moyen de se mettre hors d'atteinte de son cheval, qui voulait décidément sa mort. Le jeune soldat reprit ses instincts de combattant, et chercha son couteau, mais cependant il se rendit compte que celui-ci lui avait échappé, dans la stalle de Isei... Son état ne lui permettait pas d'y retourner assez vite, et si ce Kyohei lui voulait du mal, Choji était dans une position des plus vulnérables. Pour sauver la face, il s'appuya contre un mur, en tentant vainement de se relever... Le jeune homme sentant déjà des gouttes de transpiration perlé sur son front, les événements, plongés dans la nuit, s'était déroulée à une vitesse incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombre nuit [Cho'!]   Jeu 12 Mar - 0:32

Il s'exprima d'une manière vive, il devait avoir reprit ses esprits- si tenté qu'il les aient perdus-, je l'entendais qui dans les noirs me parlais de présentation, je levais un sourcil, le physique? La présentation? A quoi pensais t-il? Ah Hikari, j'oubliais, il devait parler de la palfrenières, j'avoue que je l'avais presque oubliée. J'avais envie de rire, mais la situation ne prêtait pas à une telle chose. Enfin cet homme était étrange, avec sa voie je m'imaginais quelqu'un de pas fluet du tout, d'assez grand, d'assez musclé sans pour autant l'être de trop, mais souvent la voie se trompe. Ou du moins me trompe...
J'approchais doucemernt sa main qu'il m'arracha d'un geste bref et rapide, j'ouvraient grand les yeux de stupeur, bien que dans ce noir baigné de rayons de lune, celà ne servait surement pas à grand chose. J'immaginais grace aux reflets les gestes qu'il exécutait et sa voie me percuta dans sa violence.
Pouratnt je ne savais si j'aurais besoin de l'avoir, à vrai dire il s'était eut en solitaire, bravant mille danger pour rien. Moi je souriais, en n'ayant pas vus grand chose de la scène, les paroles et les sons qu'avait provoqué sa chute me laissais imaginer ce qui avait pus se passer. Pourtant il poussa un cris de douleur et mon sourire se figea, refusant de continuer, il se dissipa avant de disparaître complètement se remplaçant par un air inquiet, je detestais faire ça mais...
Bonh, j'allumais un feu au creux de ma main, m'approchant doucement de Choji', éclairant mon chemin, je fronçais les sourcils en me baissant vers lui, frôlant sa bléssure sans sa permission. Je lui lançais un regard à présent plus serein, c'était surement très douloureux, mais à première vus rien était cassé, j'étais loin d'être médecin mais, c'était toujours une opignon de prise, et puis... il aurait prbablement juste un énorme bleu... qui viverait du bleu, au noir, puis au violet, puis au vert avant d'enfin prendre une couleur très jaune... bref il verrait l'arc en ciel défiler sur sa jambe.

-Je suis désolé, c'est de ma faute, fis-je sur un ton enfantin et presque enjoué, mais je vous avez bien dit de ne pas réagir comme ça...

En fait, j'avais peut-être tout comme Hana lu' trop de de livre, et croyais encore trop en la manière douce d'agir, pourtant, la guerre et la mort, je les avaient vus moi aussi, sur un champ de bataille. Enfin ce que je veux dire, c'est qu'il était très probable qu'il ne réagisse pas bien, je ne sais pas moi, qu'il me frappe ou m'insulte me cris dessus, ou je ne sais quoi d'autre...
Après tout, non seulement c'était ma faute, mais en plus j'osais en sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombre nuit [Cho'!]   Jeu 12 Mar - 23:19

Soudain, un événement remit en cause toute la situation présente. Cet homme, cet étranger, ce Kyohei venait d'allumer un feu dans ses mains. Choji, oubliant quelques temps sa douleur, demeura bouche bée, complètement ébahi par le miracle qui venait de se produire. Il paniqua quelques secondes intérieurement, mais par orgueil tenta de se calmer.

*Que peut-il être au juste ?*

Il avait entendu parler que certain rois héritaient de pouvoirs, cependant ce Kyohei ne possédait pas d'ailes, il ne faisait donc pas partie de la famille royale. Qui était-il alors ? Un magicien ? Le jeune soldat n'avait jamais cru que de tels pouvoirs pouvaient existé, et était à présent dans un état de consternation ultime.

- Mais... Balbutia-t-il, dans l'impossibilité de parler.

Choji, plongé dans ses pensées, qui comme d'habitude avaient du mal à s'ordonner, ne se rendit même pas compte que Kyohei avait touché sa jambe, afin de voir si la blessure n'était pas trop grave. Le jeune soldat savait bien que non, et désorienté autant qu'atteint dans sa fierté par sa faiblesse devant cette homme, il tourna la tête en serrant les dents.

- C'est bon, j'ai rien, finit-il par cracher.

Aussitôt, il se releva pour illustrer son affirmation, supportant la douleur tant bien que mal, et maudissant cette saleté de bête qu'il s'était procuré. Cependant, il ne put s'empêcher de regretter ces paroles : l'homme en face de lui faisait preuve d'une douceur exceptionnel, voulait l'aider... Choji le repoussait et celui-ci s'excusait.

*Et merde...*

Le jeune soldat se sentit tout à coup injuste devant la générosité de Kyohei, et releva les yeux vers lui. Un silence étrange planait dans l'atmosphère. Choji était déchiré entre sa fierté et son empathie irrésistible envers son étranger. Cette confrontation était de l'ordre de l'irréel, compte tenu de l'ambiance ambiguë et des pouvoirs de ce Kyohei. C'était une raison de plus pour ne pas agir, Choji luttait épée contre épée, et il se débrouillait bien. Mais que pouvait-il faire contre des pouvoirs ?

- Comment as-tu fais ça ? Es-tu une sorte de magicien ?

Le jeune soldat descendit les yeux vers la main de Kyohei, mais ne pouvait rien voir d'anormal compte tenu du manque de lumière. Sa main était-elle brulante ? Il mourrait d'envie de la toucher, pour voir.

*Peut-être que j'ai divagué... C'est impossible... Sous la douleur j'ai cru des choses et...*

- A moins que t'as pris feu et que vu que j'étais sonné, j'ai rêvé. Je divague souvent mais ce n'est pas grave, tu m'as surpris tout à l'heure et je dois avouer que je ne m'y attendais pas, s'exclama Choji en se mettant à rire, comme pour tenter de manière désespéré de réchauffer l'ambiance, de la rendre moins inquiétante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sombre nuit [Cho'!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sombre nuit [Cho'!]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Du bleu dans une sombre nuit [Pv Hans]
» La Forêt Sombre...
» Sombre nuit en bord de mer. [Pv Keira McOwen - Charuru]
» Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Stonefolm :: Stonefolm :: Les Écuries-
Sauter vers: