RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un pont bien humide [PV Kayla]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vraël Draconis
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
PUF/pseudo : Metroide prime

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Un pont bien humide [PV Kayla]   Mar 12 Avr - 17:58

Vraël avait maintenant en sa possession plusieurs pierres d'âme, chacune étant une petite victoire sur celui qui l'avait trahit et volé. Cependant, dans la tête du Drakite, seul les manquante avait encore de l'importance. Il lui en manquait encore au moins cinq, cinq âmes perdues au milieu de ces terres hostile et violente. Cinq pierres qui le séparaient de sa région natale, ne pouvant rentrer chez lui avant d'avoir racheté son erreur et son manque de prudence.

Seulement, il était toujours autant en manque d'information. Il avait apprit plein de choses sur les deux royaumes et les raisons de leur guerre, mais chaque détail sur son objectif étaient aussi rare que l'eau dans un désert, et ses informateur Kyoujin devenait de plus en plus avare. Chaque question qu'il pouvait poser à ces humains lui coutait cher en effort ou en argent. C'était bien par besoin qu'il n'avait pas encore réduit en cendre ces pitoyable être inférieur.

Dernièrement, on lui avait dit qu'un membre de l'organisation rebelle de ce territoire avait récupéré des information sur la position d'une probable pierre d'âme. Seulement, il n'avait aucune information sur la personne en question, juste un lieu et une date. Cela aurait tout aussi bien put être un piège, les humains voulant récupérer les pierres de son peuple à leur profit. Cette simple pensé fit monter en Vraël la colère et des envies de meurtres qu'il calma en soupirant.

Le drakite c'était rendu sur place au jour donné, équipé des pieds à la tête avec son armure lourde. Le manque de confiance envers les humains ayant prit le dessus sur la discrétion, son immense arme encore dans son dos. Seulement, en voyant le pont de roche étroit et la grande cascade qui l'arrosait de fine gouttelette d'eau, le drakite hésita un instant. Il n'aimait pas l'eau, et l'endroit était bien trop glissant pour pouvoir se défendre en cas d'attaque.

Oubliant ses peurs et appréhensions, Vraël alla se placer au centre du pont et attendit l'arrivé de l'informateur. 0 chaque pas qu'il fit, il enfonçait légèrement les griffes de ses pieds dans le sol, et ses larges ailes restèrent enroulé autour de son corps armuré pour le protéger de l'eau. Et une fois au centre de la construction naturelle, il planta sa longue lame dans le sol avant d'observer le fond du précipice. S'il tombait, il pourrait se rattraper avec ses ailes, mais son armure l'handicaperait beaucoup pour remonter.


En espérant qu'il ne sois pas trop en retard ni maladroit.

Vraël observait aussi bien d'un côté que de l'autre, appréciant l'absence de témoin gênant à cette rencontre. Seulement, il ne vit personne ou presque pendant plusieurs minutes.

_________________
A la recherche de son trésor volé, il n'aura pas de pitié pour celui qui le possède.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla Rilvenar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 25
PUF/pseudo : Kayla

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   Mer 13 Avr - 23:51

Il n'est qu'à quelques centaines de mètres... Bon Dieu, une masse énorme. Je ne pensais pas qu'il serait aussi grand. Remarque, je n'avait jamais vus un Drakite de ma vie. Un énorme tas de muscles blindé faisant voler une épée à la limite moins dangereuse que ses pattes griffues. J'espère que je ne l'énerverais pas trop, ça serait bête d'avoir à me battre avec lui. Non pas que j'en ai peur, mais bon... Bah... Pourquoi je me dis ça. 'Bref. En tout cas Haïku, si on se bat, ce sera lui et moi, je ne veux pas que tu interviennes, la dernière fois tu as failli ne plus jamais re-voler. Et puis il à l'air rapide le bestail, pas question que je t'oppose à lui, en tout cas pas au sol. Bon on y va ? Allez.

Rah, ce talus va me manquer. Non pas que ces quelques heures passées dedans à attendre aient été heureuses et pleine de jeu et d'animation, loin de la, haha ! Non, juste qu'il était confortable et que j'y ai rencontré un gentil lézard. J'espère qu'il trouvera une copine le pauvre, manger des fourmis tout seul toute la journée, ça doit être triste à force... Bah. Laissons ce lézard tranquille, concentrons nous. Il faut vraiment que tu arrêtes de me distraire hein Haïku, on va se faire avoir si tu continus comme ça. Non mais je vous jure, ces dragons alors, toujours joueurs, jamais sérieux... Plus je me rapproche, plus il a l'air gros. Bon, j'avoue ne pas être la jeune fille, 'fin dragonnière la plus grande qui soit, mais un mètre soixante huit c'est grand quand même ! Hmm, à vue de nez, je dirais qu'il fait... Non. Mais nooon. Soixante dix centimètres de plus que moi ?! Non... Haïku, c'est lui qui dépasse la par dessus cet arbre ? Rassures moi, dis moi que non. Si ? Bon... Bah... J'aime bien les défis.

Teh, je vire ces feuilles la... Voila, me voila sur le chemin qui débouche sur la Traverse. Le sol est mou, heureusement que le pont lui est en roche. Saleté d'eau. Restes hors de la route Haïku, je viendrais te chercher après, ne t'en fais pas. Clac clac clac, le bruit de mes pas sur la roche. Me voilà dans son dos. Il est... Imposant. Sa respiration gonfle son armure, je l'entends jusqu'ici, on dirait celle d'un énorme buffle. Et son épée... Plantée dans la roche. Pour arriver à la planter dans de l'orichalque... Il doit posséder une force titanesque. Ces écailles... Semblables aux miennes ! Les mêmes, exactement le même éclat irisé tournant au vert sous l'effet de l'eau ! Whoa... Ces pattes. Elles sont presque aussi grandes que celles d'Haïku. Ces griffes mon Dieu ! Elles sont plus grosses que ma dague ! J'ai pas intérêt à l'énerver. On paris ? Allez. D'toutes manières, mon troisième prénom, c'est Pousstoilajepasse. Bon... Il ne m'a pas encore vus. Encore le temps de partir... Ha ha. Blague. On y va... Un... Deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vraël Draconis
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
PUF/pseudo : Metroide prime

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   Ven 22 Avr - 22:52

Le drakite patientait depuis déjà quelques minutes et il commençait même à ce demander si son informateur viendrait au rendez vous. En tout cas, son absence pourrait conduire à la mort de plusieurs membres des Kyoujinn et peut être même à la sienne. Enfin bon, il était prêt à attendre encore juste pour avoir des informations sur les pierrees d'âmes manquantes, l'unique raison de sa présences ici et de son besoin d'aide de la part des Kyoujinn.

Restant immobile au milieu de ce pont humide, essayant d'ignorer les goutelettes d'eau lui tombant sur le visage. Vraël n'aimait vraiment pas l'eau, et encore moins quand elle lui tombé dessus. Au moins, ces humains de Kyoujinn avait comprit sa 'phobie' et avait apprit à s'en servir contrele drakite de façon assez fourbe.

Finalement, Vraël senti la présence d'un dragon et peut être même d'un autre individue sans vraiment déterminé si c'était humain ou dragon. Etait ce l'informateur qu'attendait Vraël, ou une simple coincidence? ne voulant pas se faire de fausse joie, le drakite préféra attendre que l'individue se montre à lui.


C'est toi que les kyoujinn ont envoyé ? tu es en retard, et ma quête ne doit souffrird'aucun retard pour être accompli. J'espère que tu as les informations que j'attend.

Le drakite avait parlé sans même se tourner au début, sentant très bien qu'il était observé par quelqu'un. Il ne c'était retouné que pour sa dernière phrase. Vraël fut tout de même surpris de voir une femme devant lui. Ainsi les Kyoujinn n'avait pas peur d'envoyer une femme devant le drakite. Ou alors, cette humaine avait peut être des talents caché dont le drakite devrait se méfier. Préférant ne pas en découvrir d'avantage, ilattendit que son interlocuteur parle.

_________________
A la recherche de son trésor volé, il n'aura pas de pitié pour celui qui le possède.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla Rilvenar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 25
PUF/pseudo : Kayla

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   Sam 30 Avr - 0:42

Qu'est-ce qu'il est grand... Qu'est-ce qu'il est grand... Et musclé. Hmm... Oup's. Il faut que je redevienne sérieux la. Il n'empêche qu'il est très grand. 'Bref. Argh, j'aime pas cette eau... Et mon dos, il me gratte mon dos. Il me fait mal, mes omoplates, argh... Pourtant j'ai fais mes étirements hier. C'est pas normal... Mais restons concentrés, il faut que je m'occupe du lézard et de ses renseignements.

Elle s'avança, jusqu'à lui. Encore, et encore. L'ombre du saurien mi-humain mi-bête l'enveloppait, lui donnait une impression d'engourdissement grandissante. Arrivée à moins d'un mètre de lui, elle leva la tête. Le drakites, ruisselant de l'eau de la cascade, paraissait ainsi aussi impressionnant qu'un dragon ancien. Le souffle qu'elle entendait quinze mètres plus tôt s'intensifiait au fur et à mesure que les secondes passaient. La rage transperçait ses yeux, le vibrement de sa mâchoire inférieure faisait vrombir ses dents, semblables à celles des anciennes races crétacéennes. Et en même temps, il était beau. Beau, si beau, ses écailles reflétant l'éclat du soleil, un arc en ciel se formait à partir se son épaule et se finissait tout au fond de la sublime cascade, dans les remous tumultueux des rochers, là ou personne ne survivait. Tout cela donnait un aspect épique à la scène, la jeune femme qui n'en était pas réellement une, la bête, l'ogre tourmenté par une malédiction qui en réalité n'est due qu'à une erreur de sa propre part. Dysney s'en est peut-être inspiré. Rah les enfoirés. Il n'empêche qu'il était beau. Au centre de toute cette rage, un désespoir, celui d'un être qu'on a trahis, celui d'un enfant auquel on aurait arraché ses parents, qui se serait reposé seulement sur la seule personne capable du pire acte envers lui. Pauvre drakite. Pauvre Vraël. Pauvre bête...

Le pauvre... Essayons de lui donner ce qu'il cherche, peut-être sera-t-il apaisé. Que se passera-t-il donc quand il aura résolu sa quête ? Boh. C'est pas mes affaires. Mais... Est-ce qu'il restera aussi dur, aussi ferme et sombre, aussi violent ? J'me demande si il veut vraiment être violent. Il s'en veut, ça se voit, mais... Est-ce qu'il cessera de s'en vouloir un jour ? J'espère que oui. Il m'inspirerait presque de la pitié si il n'était pas si... Grand. Et... Musclé... Oui oui, je sais Haïku. Teh je l'avais presque oublié celle la... Oui, je sais. Gardes ta télépathie pour toi, il arrive à intercepter nos ondes, il est presque Dragon lui aussi j'te rappelle, c'est pas pour rien qu'il sait que tu es là, tu n'as pas remarqué ? Allez, enlèves ton déguisement, cette feuille de palmier ne berne personne, je te rappelle que même ailes repliées tu fais quand même quatre mètres de large. Et j'te parle pas de ta longueur. 'Bref, tu me déconcentres, on en était où...

Première chose mon vieux, je suis pas avec les Kyoujinns, je suis indépendante, une messagère, une mercenaire, une assassin, ce que tu veux quoi. D'ailleurs j'en profite pour te préciser que je coute pas trop cher, si ça t'intéresse. Ensuite, oui oui je sais, ta quête tout ça tout ça. Je veux pas paraitre insultante, mais t'es pas le seul qui a des problèmes, et crois moi, t'es pas non plus celui qui a les plus gros. Ensuite, oui, j'ai tes infos.

Brièvement, elle sorti un morceau de papier de sa poche. Le texte était brodé en fil d'argent sur une feuille d'or, assez épaisse pour ne pas se froisser ni se déchirer, mais assez fine pour que le contact avec la peau de celui qui la lis ne se fasse pas sentir. Le texte était court, très court, trois ou quatre mots, tout au plus.

Shintaro, collier, perle jaune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vraël Draconis
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
PUF/pseudo : Metroide prime

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   Dim 1 Mai - 0:03

Vraël commençait à s'impatienter, surtout que l'eau ruisselait toujours plus sur lui, s'insinuant entre ses écailles de façon assez désagréable et froide. Heureusement pour les Kyoujinn, le drakite avait vraiment besoin de ces informations pour garder le contrôle sur ses pulsions meurtrières envers les humains. Il n'empêche, elle avait intérêt à lui donner des informations valables, pour sa propre sécurité.

Le drakite l'écouta parler, apprenant ainsi qu'elle n'était pas kyoujinn mais simple messagère aujourd'hui. C'était bien la première fois que le groupe de rebelle envoyé un messager et pas un de leur membre. Avaient ils peur de Vraël pour ne plus avoir à le rencontrer personnellement? Ou alors, les informations étaient elles si inutile qu'ils voulaient laisser une innocente mourire sous les griffes de l'homme-dragon?

Vraël ignora la partie de la phrase où elle lui proposait ses services, le drakite n'ayant vraiment pas besoin de protection ou de quoi que se soit. Il était bien assez fort pour se débrouiller seul, et puis, il ne faisait pas confiance aux autres peuples pour engager un mercenaire pour sa quête. Par contre, lorsqu'elle osa dire que sa mission n'était pas importante par rapport à d'autre chose, il grohgna de façon assez significative pour lui faire comprendre qu'elle s'engageait sur un terrain glissant en dangeureux. De plus, elle avait surement du voir qu'il avait ressérer sa prise sur sa lame.

Ne disant rien, il attrapa le papier et le lut rapidement, trop rapidement d'ailleurs. Qu'est ce que cela voulait dire? Les Kyoujinn semblait vouloir se moquer du drakite avec ce message inutile.


C'est tout? Il n'y a rien d'autre pour moi? Les Kyoujinn se moque de moi la, ce Shintaro je le connais, et il n'a pas de pierre d'âme sur lui, j'en suis certain.

Cette fois, Vraël s'énervait pour de bon au point qu'il jeta le message dans le précipice avant de sortir sa lame du sol pour la pointer vers la femme. Il s'arrêta la, se souvenant que ce n'était qu'une messagère envoyé par les vrais fautifs, lew Kyoujinn.

_________________
A la recherche de son trésor volé, il n'aura pas de pitié pour celui qui le possède.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla Rilvenar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 25
PUF/pseudo : Kayla

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   Sam 7 Mai - 16:22

Elle esquissait un sourire, fronçait les sourcils, accrochait sa dague. Ce fut rapide. Un ultrason, voici ce qui évita la mort de Kayla. Elle réussi à esquiver. Il faut qu'elle se rattrape, mais... Il y a l'eau.

Rah l'enfoiré. Il a failli m'avoir ! J'espère que je vais réussir à l'avoir, sinon l'autre va penser que je lui tends un piège, et la, ça sera fini pour moi. Haïku ! Oui, je sais, t'es déjà sur le coup. Choppes le, mais surtout, fais attention, te laisses pas attraper ! Est-ce que... Non, même pas la peine d'essayer de lui expliquer à l'autre, il voudra jamais comprendre. Choppes le Haïku, il est là ! ! !

Pour résumer, ce fut bien simple. Kayla n'écoutais même plus Vraël, de toutes manières, il était arqué sur son style de Gladiateur intouchable des plus redoutables, ça ne servait à rien d'essayer de le raisonner, on ne fais pas voir la lumière à un dragon enragé, à part avec une épée. Ou un fusil. Sauf qu'on a pas de fusil la de suite. 'Fin bref. Lorsqu'il jeta le papier dans la cascade, l'ultrason se propagea. Ce fut bref. L'action, en tout ? Quatre secondes. Le Ninja de Stonefolm avait vus la feuille d'or. Précieux renseignement. Preuve pour accuser le général de Pallengad de vol, preuve pour incriminer le royaume ennemi. En fait, juste une raison pour guerroyer de plus belle. Il s'élança d'un rocher recouvert de mousse, équipé d'une combinaison de camouflage en feuilles de bambous. Le rocher était au bord du précipice, un peu avant la cascade, caché par l'eau qui se déversait goulument dans la fissure géante. Il agrippa une corde qu'il avait placé là, surement longtemps à l'avance, se balança tel un singe, projeta un javelot vers les deux protagonistes. Le projectile manqua de peu Kayla, qui dut s'élancer dans le vide pour l'éviter. Il rebondit sur l'armure de Vrael, comme un gravier qu'on aurait jeté contre un mur. Haïku bondit de sa cachette, et se jeta dans la gorge, tentant d'intercepter le ninja. Celui ci rattrapa le papier feuilleté d'or au vol. Kayla tombait, Haïku faisait face à l'homme masqué suspendu dans les airs on ne sait comment, car il a lâché sa liane, et Vraël était debout sur le pont, tenant toujours sa lame droite vers l'endroit ou se situait il y a quatre secondes Kayla. Voila l'état des lieux actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vraël Draconis
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
PUF/pseudo : Metroide prime

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   Sam 7 Mai - 17:02

Vraël n'avait pas vue le coup venir, son énervement lui ayant masqué les indices qui aurait put le prévenir de cette attaque en traitre. Pour lui, en cet instant, il n'y avait que sa colère contre les Kyoujinn qui comptait rien d'autre. Déjà que la pauvre messagère avait faillit subir le courroux du Drakite, on pouvait aisément deviner dans qu'elle état d'esprit Vraël se trouvait.

Ne remarquant que trop tard l'assaut de l'assassin inconnu, il ne put réagir avant que la messagère se retrouve à tomber vers les profondeurs du gouffre. Il n'esquiva même pas le javelot, son armure arrêtant le projectile sans subir la moindre éraflure. Néanmoins, avec cette attaque, l'humain venait de donner une raison à Vraël de le tuer, et ainsi de passer sa colère sur quelqu'un.

Dans un premier temps, il du se concentrer et canaliser presque toute son énergie magique pour sauver la messagère. Il aurait put la laisser tomber dans les deux sens du terme, mais non, elle avait accomplit sa mission en lui remettant ce message, aussi inutile soit il et donc dans un sens l'avait aidé. Utilisant la quasi-totalité de sa magie en une fois, Vraël stoppa la chute de la messagère et la fit remonter, laissant le dragon s'occuper de l'assassin.

Heureusement pour l'humaine, le drakite avait réagit suffisamment vite pour qu'il puisse la remonter, une seconde de plus et elle aurait été trop loin pour la magie de Vraël. Une fois qu'elle fut sur le pont de pierre, Vraël lui parla et on pouvait sentir qu'il était toujours bien énervé.


Dit à ton dragon que je le veux vivant.

Mort, vivant, sa n'avait pas d'importance en faite, mais s'il pouvait l'avoir vivant, Vraël pourrait calmer sa colère sans en faire voir de toute les couleur au Kyoujinn.

_________________
A la recherche de son trésor volé, il n'aura pas de pitié pour celui qui le possède.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla Rilvenar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 25
PUF/pseudo : Kayla

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   Jeu 19 Mai - 2:20

Lui, il commence à m'énerver sévère... Oui, il est beau, oui, il est grand, oui, il est musclé, mais qu'est-ce qu'il est mauvais. Il pourrait faire un effort. Oui Haïku, je sais, il m'a sauvé, mais bon. Un peu de respect quoi, merde... Je suis pas le dernier des chiens. Je suis Kayla Rilvenar, une dragonnierre Dragonienne. Et puis, qu'il arrête de me coller avec ces Kyoujines, oui j'ai bossé avec eux deux trois fois, mais il faut qu'il arrête ! Et puis, je sais pas de quoi il parle, moi c'est juste un homme qui m'a donné ce bout de papier en me disant de l'amener au pont à cette heure là, je suis pas payée par les Kyoujines ni rien, alors qu'il arrête ! Haïku, choppes moi ce crétin volant, il nous le faut.

Le dragon qui s'était agrippé aux bambous géants présents sur le bord du précipice, un peu plus en contrebas, s'élança dans la faille humide à la poursuite de leur attaquant. Il était rapide. Voletant, de renforcement en renforcement, s'enfonçant toujours plus profondément dans la fissure qui semblait n'en plus finir. Haïku plongeait, plongeait. Plus elle plongeait, plus les bords semblaient se rapprocher, plus elle devait faire attention à ne pas s'écraser. Elle aperçu le fond, celui ci était emplis d'eau, large d'une trentaine de centimètres, humide, rocailleux. Elle ne l'atteindrait jamais, sauf si elle venait à mourir, ce qui devenait une possibilité de plus en plus présente dans son esprit. Une idée.

Elle s'arrêta, posant ses pattes sur chacun des côtés de la faille qui s'était tellement refermé qu'elle n'avait aucun mal à cela. Le ninja s'était arrêté, plus bas, semblait sourire derrière son masque, surement persuadé que la dragonne ne pourrait le suivre. Soudain, Haïku fit une grimace. Elle baissa sa tête, la dirigeant vers le fond du fond. Elle vomit. Un long filet de bave noirâtre qui fut précédé d'un liquide sombre et lisse, coulant parfaitement mais ne se mélangeant pas à l'eau. L'homme semblait surpris, il ne bougeait plus, tandis que la dragonne reprenait son souffle. Malgré qu'elle ne fut pas humaine, on put discerner le large sourire qu'elle formait grâce à sa longue bouche rectiligne, un éclair passa dans ses yeux, puis, elle rugit. Elle cracha une boule de feu qui frôla de peu le soldat, surpris, qui ne savait comment réagir. Quelques secondes se passèrent, le projectile s'engouffrait dans les profondeurs abyssales, se perdait un peu plus loin, tout au fond de la fissure. Puis, on l'entendit exploser. Ce fut bref, rapide, chaud. Le liquide qu'avait vomis Haïku quinze secondes au paravent était en réalité de l'huile, plus inflammable encore que l'essence, mais qui se consumait à une vitesse vingt fois plus lentes.

Les flammes remontaient la gorge, l'huile ayant éclaboussé les parois, le ninja et le dragon furent contraints de remonter rapidement vers là d'où ils venaient, l'humain bondissant toujours de droite à gauche, le saurien filant droit. Malgré la rapidité de l'homme, l'écart entre les parois s'élargissait, rendant ses déplacement toujours plus long, ce qui permettait à l'autre de gagner quelques mètres à chaque fois, puis, le moment vînt.

Sur un brusque coup d'aile, elle l'attrapa. Le plaquant contre sa poitrine, immobilisant ses membres avec ses énormes serres, elle limitait les risques de coup de sa part. La lumière du soleil remontait, les deux autres attendaient impatiemment, le moment semblait une éternité. Deux minutes s'étaient écoulé, à tout casser.
Qu'est-ce qu'elle fait... Ça fait bien longtemps... Elle devrait... Oui, la voilà ! Elle est là !

Elle frôla Vraël et Kayla, passant à quelques centimètres d'eux durant la remonté, monta haut, haut dans le ciel, respirant l'air qui lui avait manqué durant ces longues minutes, rugit, puis redescendit. Elle se posa à l'extrémité du pont, du côté de Kayla, et tendis le ninja, assommé, au bout de son bras, il était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pont bien humide [PV Kayla]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pont bien humide [PV Kayla]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Chemins et Nature :: Traverse d'Eldenia-
Sauter vers: