RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 22
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]   Sam 22 Jan - 21:30


L’alcool avait tendance à venir s’écraser au fond de son verre. Akane ne sut pas dire si c’était une bonne chose ou pas. Parce que quand elle y pensait elle trouvait ça assez écoeurant. Elle en reprit quand même une gorgée. Elle se demanda si c’était une bonne idée. Elle pensa à ses parents et vida son verre par pur esprit de contradiction.
Elle regarda autour d’elle et se dit qu’elle n’avait rien à faire là. Sauf si on la resservait. Une serveuse vint y remédier sans son avis, elle ne résista pas. Un homme plus jeune qu’elle manqua de lui rentrer dedans. Elle n’eut pas le temps de s’en offusquer, il se retourna et lui dit qu’il était désolé, qu’il aurait du regarder ce qu’il faisait. Ensuite il lui proposa de lui offrir à boire pour se racheter. Elle repoussa la proposition en esquissant un sourire. Comme quoi il y avait des gens biens. Elle ne le regarda pas s’éloigner et conclu que cet endroit n’était peut-être pas aussi repoussant qu’elle ne l’avait pensé.
Elle recommença à observer les environs. Elle se dit ensuite que sa profession aurait du la dissuader d’aller dans un lieu de débauche pareil. Elle se dit qu’elle pouvait bien se l’accorder une fois, elle travaillait assez pour s’accorder un peu de détente de temps en temps. D’autant plus que c’était la première fois qu’elle buvait autant dans un laps de temps pareil et qu’il fallait bien reconnaître que c’était assez agréable. Elle aperçu une table où une bande d’ivrognes participaient à un petit jeu charmant qui devait consister à enfiler des verres d’une seule traite à tour de rôle. Elle ne l’estima pas assez intéressant pour constituer un jeu amusant. Elle passa quelques instants à les fixer avant que son regard ne soit attiré par un visage de la table voisine.
Ce visage lui parut familier sans qu’elle ne puisse mettre le doigt sur la personne à laquelle il appartenait. Elle fronça les sourcils. Voilà qui était assez inhabituel, elle avait une bonne mémoire. Elle expliqua ce problème par le contenu de ses trois derniers verres.
Elle se leva et vint à sa table, sans trop réfléchir. Elle le dévisagea en s’asseyant en face de lui.

- Je vous connais.

Du moins elle espérait ne pas se tromper, la situation pourrait devenir embarrassante. Ceci dit, elle l’était déjà. Elle était un peu directe et était passée à l'essentiel en oubliant le « bonjour », le « excusez moi », et le « est-ce que cette place est prise ». Ca ne lui ressemblait pas trop. Elle était de toute façon dans un environnement qui ne lui ressemblait pas. Mais, une fois de plus, ses trois derniers verres devaient avoir leur part de responsabilités.

- Est-ce que je vous rappelle quelqu’un ?

_________________
Akane Shibata




Spoiler:
 


Dernière édition par Akane Shibata le Sam 19 Mar - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
Akira Taïki



Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 25
PUF/pseudo : Anonymous
Localisation de votre perso : Myridia - Taverne - En compagnie d'Akane
Petite Phrase : La fierté du clan Taïki

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]   Jeu 27 Jan - 23:10

Myridia... ça faisait longtemps. Les mouvements de foule à mon égard m'avaient presques manqués, et j'ai longtemps hésiter avant de venir passer du temps ici. En effet, c'est tout de même là, que je me suis laissé emporté par la colère, ou plutôt, par la jalousie. Et j'avoue que ces images me reviennent sans cesse... la mienne dans les bras d'un autre, elle encore qui crie mon nom. J'ai longtemps cherché à les éliminer, j'y ai passé 3 mois avant de laisser tomber et de les accepter. Un homme doit savoir assurmer ses actes et leurs conséquences... C'est l'un des fondements que j'ai appris durant mon entraînment.

Ca faisait un an, et tout était quasiment pareil, à quelques détails prêt. Mais j'étais tout de même quelque peu soulagé que cette ville avait gardé son calme d'antan. J'aurais été tellement déçu si elle avait été devasté par les déboires de la guerre. Je n'aurais jamais accepté une tel folie de la par des Rois d'Eldenia. Mais heuresement, il n'en était rien, et je pouvais me laisser aller à la détente avant de ne tenter quoi que se soit pour le salut de ce monde. C'est alors que j'ai décidé d'entrer dans cette taverne au coin de la rue. Une taverne qui ne favorisait pas tant la qualité de ses boissons, mais qui avait le mérite d'avoir un tenancier dont j'étais l'ami et qui savait me protéger contre certains admirateurs trop oppressant.

Je portais l'une de mes nombreuses et longues capes muni d'une capuche qui me permettait de me dissumuler aux yeux de la population. On ne pouvait rien voir de mon visage ou de mes courbes, mise à part peut-être sa partie inférieur et la largeur, plus importante désormais, de mes épaules, mais c'était tout. Et après avoir prévenu mon tenancier préféré de mon retour, qui s'était, soit dit en passant, énormément réjouit de me revoir, je m'étais assis à la table la plus isolé du reste de la foule qui me permettais le plus d'intimité. C'est alors que la plus charmante des soubrettes de la taverne vint me demander ce dont je désirais, et enfin j'attendais ma commande patiemment.

L'ambiance était assez chaude et tendu avec la présences de tous ces ivrognes qui passaient leur temps à boire, jouer et parier. Je fus quelque peu déconcerté par la présence inattendu d'une jeune fille qui semblait en tout point respectable assise au comptoir. Mais je ne m'en intéressais guère. En effet... respectable ou non, elle faisait ce qu'elle voulait après tout, mais j'avais un pressentiment incertain à son égard. Bref... lorsque ses yeux se tournèrent vers moi, je décidais précipitamment baisser le regard. Par peur qu'elle puisse me reconnaître et qu'on fasse de moi un animal de foire. Mais je n'eus pas le temps de lever les yeux à nouveau qu'une voix proche de moi s'était manifester.

-Je vous connais. Est-ce que je vous rappelle quelqu’un ?

Je fus quelque peu déconcerté, mais j'ai vite compris qu'elle n'en était pas à son premier verre vu sa façon de s'adresser à un inconnu. Je n'eus pas encore l'occasion d'examiner son visage car j'essayais par tous les moyens que l'ombre qui le couvrait puisse en cacher les principaux traits.

-Quelle impolitesse, moi qui vous pensais respectable gente demoiselle. T-t-t-t, vous ne semblez pas être dans un bon état. Mais sauf erreur de ma part, je n'ai l'impression de vous avoir rencontrer. Aussi je vais vous laissez...

Pourtant son timbre de voix m'était plus que familier... Bref, je levais furtivement les yeux pour remarquer cette longue chevelure verte qui n'était propre qu'à une seule personne. Je l'avais déjà rencontré, et elle avait tenté de me piéger. C'était elle aussi qui d'après les rumeurs avait prévenue toute la cour de l'enlèvement de Matsuri lors du Hanami. C'est mon ennemie, mais je ne ferais pas de scandale. Aussi j'avais décider de me lever, et de ranger ma chaise dans le but de sortir, sans avoir consommer. Quand soudainement, un groupe de tyran c'était introduit dans la taverne, et certainement pas pour faire le bien...

Next.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/akira-tai
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 22
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]   Dim 30 Jan - 17:48


– Quelle impolitesse, moi qui vous pensais respectable gente demoiselle.

Oui, gente demoiselle le pensait aussi. Elle ne répondit pas. Elle se concentra sur ce visage. Il se cachait, ça ne l’arrangeait pas.
Un petit groupe s’introduit dans la pièce avec fracas. Akane tourna la tête. Pour cette attitude victorieuse qu'ils affichaient, examinant la salle en s’arrêtant sur les serveuses, elle décida qu’elle n’aimait pas ces gens. Pour ces armes qu’ils arboraient plus que de raison, elle devina qu’ils n’étaient pas ici que pour boire. Ils eurent ce qu’ils voulaient, l’assemblée toute entière les suivit du regard pendant qu’ils traversaient la taverne.
Ils s’accoudèrent au comptoir, un par un, en repoussant par intimidation chaque personne qui s’y trouvait. Ils demandèrent tous la même chose, signe que, dans le fond, ça ne les intéressait pas plus que ça. Les jeux avaient cessés, l’ambiance était retombée dans un lourd silence maussade. Ils regardaient un peu partout avec un même sourire satisfait ; si il avait fallu dire ce qu’il cherchaient la réponse aurait du être qu’ils avaient des comptes à rendre avec tout le monde mais que, à présent, c’était réglé. Les serveuses étaient parties en arrière boutiques et n’étaient pas revenues.
D’ailleurs certains avaient l’air de trouver l’air trop calme. Voir les clients boire dans un silence passif devait être ennuyeux. L’un des arrivants quitta le groupe et s’approcha d’une table et vida avec plaisir la commande d’un homme de deux fois son poids qui tiqua mais ne réagit pas. Il lança toutefois un regard venimeux à la troupe qui le regardait en ricanant.
Un autre se détacha de la dite troupe et se dirigea vers la table d’Akane. Il n'y avait rien de potentiellement buvable dessus mais ce n’était pas pour ça qu’il venait. Il frappa le dos de l’homme caché derrière son capuchon. Cela ressemblait à une tape amicale, mais elle était visiblement et volontairement brutale. Pure provocation. Il se pencha, et lui murmura quelque chose à l’oreille avec un sourire de triomphe anticipé. Et il frappa encore.
Monsieur allait devoir rester.

_________________
Akane Shibata




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
Akira Taïki



Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 25
PUF/pseudo : Anonymous
Localisation de votre perso : Myridia - Taverne - En compagnie d'Akane
Petite Phrase : La fierté du clan Taïki

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]   Dim 8 Mai - 12:06

-Alors comme ça, on tente d'échapper à son destin mon gars ?

Telle est la phrase que ce gredin chuchota à mon oreille de son air narquois et moqueur avant de renouveler la claque qu'il venait de me mettre dans le dos. Il souriait, fier d'avoir effectué son geste. Mais je n'eus pas la réaction escompter. Bien que la frappe qu'il m'eut mit fut assez brutale, elle ne me fit en aucuns cas sourciller. Il semblait déconcerté, et je suis persuadé qu'il pensait me faire trébucher. Pauvre de lui, il avait parier sur le mauvais cheval, et je ne pu m'empêcher de ricaner. Je ne pouvais pas encore voir son visage car il était dans mon dos, mais je ressentais le sentiment de confusion qui émanait de lui.

Il leva la main haut vers le plafond et la fit redescendre d'un geste lourd et rapide pour tenter de me battre encore une fois, mais je l'arrêta net durant sa tentative. J'avais gagner en rapidité et je stoppa son geste avec mon avant bras en me retournant vers lui. Au même moment je sorti ma lame cacher dans l'ombre de cape. Ni une, ni deux, je lui entailla le corps d'un geste tellement furtif qu'il n'eut même pas le temps de crier sa douleur. J'en profitais pour lui mettre un coup de poing en plein visage. Il a valdingué en passant par dessus la table. J'étais devenu bien plus brutal et violent qu'avant et je ne perdais pas mon temps avec ce genre de personnes qui ne servent qu'à mettre le bordel.

Le sang giclait dans la taverne ce qui créa un mouvement de panique. Mais personne ne bougea, les gestes trop rapide que j'avais effectués avaient défais le nœud de ma cape qui tombait délicatement, les laissant apercevoir mon visage. Je savais que j'avais été démasqué, mais je n'en avait aucun intérêt. Le combat aillant commencé, le gentil Akira Taïki n'était plus.

Pendant ce temps, je n'avais pas encore remarqué que la jeune fille qui m'accompagnait avait eu elle aussi quelques soucis...

Next Wink (excuse moi...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/akira-tai
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 22
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]   Mar 7 Juin - 0:42


Je sentis un poids se retirer. Une main énorme tenait ma bourse et commença à jouer avec. Au regard que je lançai à l’homme qui s’amusait avec mon argent, il ança pour seule réponse un regard malveillant.
Derrière moi l’inconnu à ma table était toujours en train de se prendre une rouste dans le dos. Je décidai de laisser mes économies s’en aller plutôt que de m’attirer une dérouillée mémorable. Les visages se tournèrent vers l’inconnu attablé et j’en fis de même. Il avait bloqué un coup avec son avant-bras et se leva en tailladant la poitrine de son adversaire. Puis il lui martela le visage à coups de poings, ce que je jugeai admirable quoique légèrement excessif, et l’autre se retira par delà une table ou deux d’une manière bruyante et peu gracieuse. Il délogea au passage un client qui se leva un peu précipitamment et un lot de bouteilles vides qui vinrent se briser à terre. Certains reculèrent mais pas moi, peut-être étais-je plus préoccupé par la cape qui se retirait d’un personnage beaucoup plus intéressant, dévoilant son visage. Ceux qui avaient reculé reculèrent encore plus en l’apercevant. Ma chaise étant coincée par un pillard de bas étages, je restai sur mes positions. C’était Akira Taiki. Et ce n’était pas tant le fait qu’il soit présent qui me dérangeait mais plutôt nos précédentes rencontres qui s’étaient soldées par de regrettables évènements - qui par chance ne lui avaient pas flanqué de pire réputation que son capitaine mais qui ne me réjouissaient toujours pas. Je profitai de l’inattention du détenteur immédiat de mon argent pour le lui reprendre ce qui ne lui plu pas trop et lui rappela ma présence. Stimulé par l’apparition d’un visage connu et potentiellement très dangereux, il sortit de sa ceinture un couteau assez long pour me transpercer de part en part et qui, pour le coup, me fit reculer. Plusieurs de ses amis l’imitèrent, afin de contrer une quelconque attaque ou juste de réprimer la violence par l’intimidation. L’homme qui avait été projeté à l’autre bout de la pièce ne se relevait toujours pas, ce qui fit augmenter la tension d’un cran supplémentaire. Deux volontaires se présentèrent devant Taïki pour l’empêcher de nuire à un de leur collègue ce qui rendit à mon nouvel ami - voleur de grands chemins récemment armé - un peu d’assurance. Je me levai, par pure précaution, pour avoir au moins la possibilité de prendre du recul. Il ne m’en laissa pas le temps, m’attrapant par l’épaule et me menaça d’une lame qui ne semblait pas faite pour découper quoi que ce soit, certes, mais qui pouvait toujours me diviser en petits bouts avec du savoir faire et un minimum d’imagination. Il maugréa avec une mine hostile.
Un vrai truand se déplaçant en bande pour gagner sa vie serait passé à l’agressivité plus tôt, ce qui était relativement rassurant, il ne devait pas avoir plus de cran que ça.
Je me dégageai par pur réflexe. Je saisis la première chose solide et lègère à disposition – qui se trouvait être mon verre – et l’abattit sur sa tempe, dans le but de l’assommer peut-être. Mon arme se brisa immédiatement – comme quoi elle ne devait pas être si solide en fait – et entraîna sur mon adversaire une charmante marque rouge et quelques points sanglants par éclats de verre cassé – rien de bien concluant en somme. Je vis par ailleurs que Taïki commençait à intéresser de plus en plus deux hommes un peu plus entreprenants que d’autres.


_________________
Akane Shibata




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque part entre la raison et quelques verres [PV Aki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» [Flashback - Tredë, An 5] Il y a quelques lunes, quelque part entre Carathiel et Orsin... (PV Aridjar)
» « Je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? » [Taylor]
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Cité de Myridia [Ville] :: Myridia la Grande :: La Taverne-
Sauter vers: