RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ancien trésor caché sous l'eau [PV Yukio]

Aller en bas 
AuteurMessage
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 28
PUF/pseudo : Metroide prime
Localisation de votre perso : partout et nul part à la fois
Petite Phrase : Mon nom est une légende mais personne n'aimerais avoir la même réputation.

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Ancien trésor caché sous l'eau [PV Yukio]   Mer 8 Sep - 20:33

Cela faisait déjà un certain temps qu'Orion marchait dans cette épaisse forêt. Au début, le mercenaire avait pour but de retrouver ce lac féerique dont il avait oublié le nom, mais qu'il avait déjà vue avant son départ d'Eldénia, cependant, l'aspect lugubre du lieu où il se trouvait tendait à prouver qu'il c'était trompé de chemin comme le ressassait régulièrement Cornax. Néanmoins, le mercenaire ne voulait pas admettre qu'il c'était trompé et laissé le plaisir au dragon rouge de se moquer de son sens de l'orientation complètement nul.

Continuant donc son obstination, Orion poursuivit sa route sur le chemin de plus en plus sombre et boueux. Le pire dans tout sa, c'est que le chemin lui rappelait quelque chose, certes pas celui pour le lac qu'il cherchait à atteindre, mais un autre lieu bien plus déplaisant, le seul hic, c'était qu'Orion ignorait totalement à quel moment il c'était trompé, si c'était bien le cas.

Après quelques minutes de marches supplémentaires, le duo arriva finalement sur une sorte de bute de terre. Le voyageur ne pouvait pas vraiment voir ce qu'il y avait plus loin à cause du feuillage encore assez dense devant lui et c'est en essayant de trouver un autre point de vue qu'il glissa lamentablement à cause d'un morceau de terre qui se décrocha. Sa chute se termina en une sorte de glissade non contrôler pour arriver 5 mètres plus bas face à un marécage sombre et sinistre.

C'est en se relevant, retrouvant un peu ses esprits après cette chute idiote, qu'il comprit enfin où il était arrivé. Ce marécage ne pouvait être que ce qu'on appelait les 'Chutes de Trom', un lieu maudit et empoisonné, enfin d'après les rumeurs populaires bien sur. Alors qu'Orion regardait le lieu, Cornax ne tarda pas à le rejoindre grâce à ses puissantes ailes membraneuses.


Mouais, tu as peut être raison Cornax, je me suis trompé quelque part. A mon avis, c'est quand on a tourné à droite après l'arbre bizarre.

Peut être, mais encore une fois, j'ai raison. Un jour faudra quand même que tu penses à m'écouter au lieu de faire ta tête de mule.

Au lieu de m'embêter, si tu allais voir la haut qu'elle direction on doit prendre maintenant qu'on est la ? Sa serait utile au moins.


Le dragon n'émit qu'une sorte de grognement semblable à un soupire mais plus effrayant avant de reprendre son envole et de traverser une nouvelle fois, au grand dam des branchages et animaux de la canopée, le rideau de feuille se trouvant au dessus de leur tête.

En attendant, Orion commença à 're' visiter ce lieu étrange. La dernière fois qu'il y était venu, il y avait rencontré un des deux monarques, le roi Kyoya. Enfin, cela remontait à un ou deux ans maintenant, même peut être plus, mais il devait bien l'admettre, ce lieu allait très bien pour cette homme tyrannique est idiot.

Néanmoins, quand il revenait à la réflexion sur le chemin à prendre, il devait bien l'admettre, il c'était perdu quelque part. Il faut croire que son absence du royaume lui avait enlevé le peu de sens de l'orientation qu'il avait. Pourtant, ce n'est pas comme s'il n'avait pas souvent parcourut ces terres et ces chemins depuis le temps.

Toujours plongé dans ses pensées, entre les souvenirs et la réflexion, il ne fit pas attention au bruit de pas qui s'approchait, ni même au bruit nettement plus inquiétant venant des étendues d'eau stagnantes .

_________________



Cornax
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien trésor caché sous l'eau [PV Yukio]   Lun 25 Oct - 23:33

Naoki était mort. Non, c’était impossible. Cette simple hypothèse lui faisait se demander s’il n’était pas devenu fou. Ou s’il n’allait pas le devenir, si cela s’avérait être vrai. Yukio interrompit soudain ses pensées et sa marche pour lancer un regard circulaire autour de lui. Ah oui, il marchait. Dans quelle direction, au juste ? Où était-il, déjà ? Le monde extérieur lui semblait se décomposer avec un étrange silence. Les couleurs fondaient vers les gris ternes, le ciel perdait en hauteur. Le sol semblait lointain et l’horizon étroit.
Naoki était mort. Peut-être. Mais rien ne le prouvait vraiment. Rien ne sont les paroles. Rien n’est une certitude que l’on pousse au doute. On avait pu confondre son cadavre pour un autre. Après tout, les soldats se ressemblaient. Et puis quelle importance pour tout autres que Yukio. Un combattant mort parmi tant d’autres. Pas d’action héroïque, pas de grade assez élevé pour le détacher de la foule. Ce n’était que grain de poussière dans une masse désertique avide de violence. Il fixait le sol à ses pieds. Il l’aurait bien agrippé de ses deux mains, rageur, pour éventrer cette terre qui reprenait ses présents. Mais il ne le fit pas. Même sa colère lui semblait fade.
Il reprit sa marche, comme on pourchasse sans y croire une silhouette que l’on n’est pas sur d’avoir vu, se prenant pour un halluciné mais incapable de ne pas avancer. Sauf qu’il n’était curieux de rien. Il n’avait personne à trouver. Il était seul et dépité. Marchant. Dans quelle direction, au juste ? Où était-il, déjà ? Droit devant. Qu’importait où menaient ses pas, il n’allait plus nulle part.
Naoki était mort, et c’était bien réel.
*flûte traversière suraiguë*

Le chemin de terre devenait un peu abrupte et rétrécissait en menaçant de disparaître pour de bon entre deux fougères mais Yukio ne s’en souciait guère. Il ressassait sans cesse cette même idée funèbre, avec l’horrible impression qu’il allait finir par y croire pour de bon. Ça, il ne le voulait pas. Il se sentait misérable. Et n’importe qui peut savoir à quel point ce sentiment est déplaisant. Il voulait refouler ce souvenir dans un coin de sa mémoire, le temps de le rendre supportable. Il allait compter jusqu’à dix. Et à dix, il aurait oublié. Ah, si seulement c’était si facile ! Le soldat secoua la tête en affichant soudain un sourire ironique et accéléra le pas, comme envahi par un entrain nouveau. Qu’importait la suite des évènements, rien ne serait plus comme avant, et il devait faire avec. Quoiqu’il fasse, la prochaine fois qu’il se mettrait à trancher les gens en morceaux non avec sa lame mais avec ses griffes sans distinctions de ses alliés ou ses ennemis et bien… et bien plus rien ne pourrait l’arrêter, et qui sait dans quelles circonstances cela se produirait. Les conséquences pouvaient êtres désastreuses. Tant pis.

Yukio releva la tête en serrant les poings. Les vétérans de la guerre le répétaient assez souvent : les morts réclament qu’on verse du sang et non des larmes. Pas la peine de préciser qu’il chercherait à venger Naoki. C’était établi depuis le début. Il ne savait pas encore les détails, qui, où, pourquoi, mais même si sa mort se révélait naturelle alors il s’en prendrait à la fatalité. Pour l’heure… le sol se faisait plus humide sous ses pieds, mais étonnement la végétation n’en devenait pas plus luxuriante, au contraire. Il se rendit compte un peu en retard qu’il avait largement dérivé du chemin initial et commença enfin à sérieusement se demander où il se trouvait. Finies les pathétiques métaphores, le voile de son accablement s’était enfin déchiré, dévoilant une réalité trop morne à son goût. Prenant un peu d’altitude en grimpant sur quelques roches, il conclut que le paysage qu’il avait sous les yeux était décidément bien accordé à son humeur du moment. Sombre avec sa large étendue d’eau grisâtre, presque vide hormis quelques rocs qui se dressaient ça et là sur les bords, quasi silencieux, presque éteint. Si la vie règne sur la forêt, ce lieu était le royaume de la mort.

Yukio continua à nouveau sa marche sans plus se préoccuper de ce qui se passait autour de lui. Mauvaise idée. Au moment où il daigna enfin de relever la tête, il nota une présence bien vivante qui déambulait aux abords des eaux troubles. Et celle-ci n’était qu’à quelques mètres. Au lieu de faire demi-tour pour se renfoncer dans sa solitude et se faire passer pour un total asocial par la même occasion, il préféra saluer celui qui se tenait là, sans pour autant trop s’approcher plus. Sa méfiance était grande, presque parfois démesurée, mais au moins cela lui permettait de ne pas s’attirer trop d’ennuis. Il rencontrait déjà bien assez de problèmes sur les champs de batailles… Ainsi il garda une distance raisonnable entre lui et l’étrange individu. Individu qui profitait de son temps libre pour aller respirer de l’air empestant un horrible mélange de tourbe et d’une autre senteur indéfinissable… Ce qui était certain, c’était que sentir cette dernière était tout sauf agréable. Yukio chassa ces pensées superflues pour détailler discrètement l’inconnu du regard… Ses traites n’étaient pas vraiment ceux d’un humain, raison de plus pour rester prudent.

Il afficha un air un minimum affable et d’apprêtait à l’interpeller lorsqu’une sorte de grognement menaçant attira son attention. Délaissant alors totalement ce qu’il s’apprêtait à faire, il fit volte face pour chercher l’origine de cet accueil pas très amical, dégainant son épée au passage par habitude de guerrier. Il ne fit pourtant face qu’à une pente douce déserte plongeant dans l’étendue liquide, obscure certes, mais qui ne paraissait pas abriter quoique ce soit de vivant. Pourtant… Il avait entendu dire que cette surface inerte cachait des créatures bien plus inquiétantes que celles que l’on pouvait croiser dans les autres lacs. Les rumeurs apprenaient aussi que nulle personne qui avait vu une telle bête n’était revenue vivante. On se gardait bien alors d’expliquer comment on avait appris cela, pff… Yukio haussa les épaules pour lui-même. Qu’importait ces légendes…

Seconde surprise : un soudain mouvement dans le ciel le fit lever les yeux. Puis reculer d’un pas. Il est sans doute normal, et même préférable de reculer lorsque l’on se rend compte qu’un énorme dragon batifole juste devant soi, ce qui l’est moins c’est d’oublier que le terrain accidenté qui se trouve derrière soir peut jouer des tours. Encore frappé d’étonnement, Yukio le fut doublement lorsque son pied dérapa brusquement dans la boue. Sa jambe partit en arrière et le reste suivit contre son gré. Seule son épée eut la bonne idée de rester en haut de la butte pendant que son maître dévalait la pente d’une curieuse manière. Le sol était trop vaseux pour qu’il s’y agrippe. Par chance, si on pouvait appeler ça comme tel dans une situation pareille, il était aussi trop vaseux pour qu’il s’écorche. Au moins, il n’eut pas à mourir dans-d’atroces-souffrances-d’agonie lorsqu’il se retrouva étalé de tout son long sur la berge… l’eau empoisonnée lui allant jusqu’à la taille. Cool.

Son premier réflexe aurait été de s’extirper de là si un grognement tout porche ne l’avait stoppé net. Encore un mouvement et il se faisait déchiqueté. Et maintenant ? Et bien il aurait été plus que sympathique que le spectateur qui observait la scène de plus haut lui vienne en aide, ou au moins consente à lui lancer son épée…
Revenir en haut Aller en bas
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 28
PUF/pseudo : Metroide prime
Localisation de votre perso : partout et nul part à la fois
Petite Phrase : Mon nom est une légende mais personne n'aimerais avoir la même réputation.

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Ancien trésor caché sous l'eau [PV Yukio]   Ven 21 Jan - 19:55

Toujours plongé dans sa réflexion, Orion ne prêtait guère attention à son environnement immédiat. Disons plutôt qu'avec un dragon non loin, la notion de danger devient parfois abstraite. Néanmoins, un clapotis le sorti de ses pensés et il vit très bien les vaguelette briser la surface du lac empoisonné. Sur le moment, il essaya de se rappeler quel était les créatures qui pouvaient hanter les marais comme celui la, mais rien d'assez gros ne lui vient en tête.

Secouant la tête en soupirant pour se faire croire que ce n'était rien, il reporta son attention sur le dragon rouge qui redescendait de son vol d'observation, créant ainsi encore un autre trou dans la canopée. Encore un peu, et il n'y aura plus rien pour empêcher les rayon du soleil d'éclairer ce marais. Il s'apprêta à poser une question au dragon, quand il entendit un 'plouf' non loin de lui.

Sa première crainte fut qu'il y avait peut être bien une créature plus grosse que celle qu'il avait imaginé, mais en voyant un homme à moitié enfoncé dans la boue, il fut presque rassuré de savoir qu'il c'était trompé une fois de plus. Attrapant une branche tombé par les passages répétés du dragon, Orion rejoignit, non sans mal le malchanceux et lui tendit le bout de boit pour le sortir de la.


Je ne suis pas sur qu'une baignade dans ces eaux soit très bon pour la santé...

Orion ne plaisantait qu'à moitié en réalité, ce lieu n'étant pas réputé pour sa fraicheur ou ses vertus médicinal. Néanmoins un autre clapotis se fit entendre, et bien plus près des deux hommes. Maintenant, Orion était certain que quelque chose d'autre les observait, tapis dans l'ombre de ce marais. Voila pourquoi il redoubla d'effort pour sortir l'homme de son piège mortel. Et heureusement d'ailleurs, car à peine deux seconde après avoir sorti le malchanceux, une mâchoire béante et surtout garnie de crocs effilés apparut à l'endroit même où se trouvait l'homme piégé.

Orion fut quelque peu éclaboussé par l'apparition soudaine de la créature et ne le vit même pas replonger dans l'eau malsaine. Seul un sillon se dessina à la surface du lac, une marque à peine visible prouvant que la créature était toujours la à rôder et prêt à les dévorer si elle en avait l'occasion.


Ha... ok ... je ne pensais pas voir un jour une bête avec plus de dent qu'un dragon... Enfin vous avez eu de la chance que je n'étais pas bien loin, sinon vous auriez servi de déjeuner.

Alors qu'Orion avait un rire nerveux après avoir vue la bête de si près, Cornax les rejoins avec sa nonchalance habituel

_________________



Cornax
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ancien trésor caché sous l'eau [PV Yukio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ancien trésor caché sous l'eau [PV Yukio]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un retour caché sous un cuistot ~
» Première Epoque: L'Enfant seul caché sous le matelas du monde.
» Petite échoppe cachée, à l'ombre, dans un coin.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Chemins et Nature :: Chutes du Trom-
Sauter vers: