RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la mélodie fait vibrer votre âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand la mélodie fait vibrer votre âme   Jeu 29 Juil - 14:19

Un vent frais parcourait le flanc de la plaine, morne et triste, âme sans but cherchant un simple chemin. L’air était humide, comme en plein hiver pourtant la température était clémente, pour les quelques gens se trouvant encore dehors lors de ce coucher de soleil. À quelques kilomètres au nord, suivant une longue route se trouvait le bourg de Myridia. Le vent portait en son sein une douce mélodie, douce comme la folie, mais triste comme les nuits les plus longues, une mélodie qui rappelait la solitude de chacune des âmes en ce monde. C’était ce que le vent chantait, lors de cette soirée naissante dans les plaines d’Archeland, mais personne n’était là pour observer la scène digne des plus grands peintres romantiques. La force de la nature, un soleil s’évanouissant derrière de trop grandes montagnes qui renfermeraient ici, pour une nuit encore, un bourg calme et une plaine rocheuse, jusqu’au matin levant.

Assis sur une de ses grandes roches, sortant des entrailles mêmes de la terre, se trouvait un individu, presque trop petit, presque une simple ombre dans ce paysage resplendissant. Pourtant la musique que portait le vent venait bien de cet être. Un être qui n’avait pas sa place en cet endroit, ses longs cheveux bleuté flottant aux vents alors que ses yeux étaient fermés, tout son être bercé par sa propre mélodie, comme un enfant intérieur qu’elle tentait d’assoupir, de calmer. Elle ne comptait pas les temps et ne pensait pas à la musique, comme toutes les choses en ce monde, cette fille ne tentait pas de les déchiffrer mais tout simplement de les vivre, alors elle se perdait complètement dans une mélodie triste et sombre, rappelant des déchirures passé et l’enfance de tous et chacun, une mélodie portant tous les heurts et toutes les hontes que chaque personne pouvait avoir vécu au cours de sa vie.

Elle était là, seule, pâle fleur de l’aristocratie de Stonefolm si on pu dire. Perdu dans toutes ses pensées et dans sa musique, la jeune femme ne remarqua pas que quelqu’un écoutait chacune des notes qu’elle jouait sur le violon noir. Si concentré, elle n’avait pas vu le jeune homme s’approcher en provenance du village, ou peut-être d’ailleurs. Peut-être avait-il entendue la mélodie portée par le vent, ou vu cette figure solitaire dans un paysage magnifique. Elle bougeait de gauche à droite au rythme de son archet, pesant chacune des notes dans son cœur plutôt que dans sa tête, son âme résonnant au moindre son.

Rei eut le temps de finir son morceau, ou presque, avant de remarquer l’homme qui s’était approché. Elle l’entendit d’abord, ce qui la fit tressaillir et arrêter la musique, elle ne se fia qu’à son oreille, et comme elle n’entendit plus rien, elle reprit sa musique…
Revenir en haut Aller en bas
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 27
PUF/pseudo : Metroide prime
Localisation de votre perso : partout et nul part à la fois
Petite Phrase : Mon nom est une légende mais personne n'aimerais avoir la même réputation.

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Quand la mélodie fait vibrer votre âme   Jeu 29 Juil - 23:19

Le temps avait passé depuis son dernier passage dans la ville de Myridia, et même son nom semblait plus qu'une simple légende d'un ancien temps. Loin de lui l'idée de rappeler aux gens de la cité ce qu'il avait fait par le passé, et même il y a peu dans les montagnes car ceci le conduirait à être pourchasser et arrêter pour une petite fortune. Sa vie était déjà bien assez complexe sans en plus en rajouter par mégarde.

Orion avait abandonné son compagnon dans une forêt plus au sud, la présence d'un dragon ayant la fâcheuse tendance à apeurer les foules. Néanmoins, même si cette séparation l'ennuyait fortement, il se devait de faire quelques provisions et surtout de trouver d'autres information sur son objectif.

Après cette longue journée assez infructueuse, alors que le soleil se couchait à l'horizon, Orion reprit le chemin qu'il avait emprunté pour venir. Le long du chemin, il crut entendre dans le souffle du vent, une légère mélodie bien triste. Pour la plupart des humain de ce monde, ce simple son était à peine audible, la vie était trop bruyante pour ne pas laisser des séquelles, mais Orion qui passait sa vie dans la solitude de la nature, chaque bruit a son importance.

Plus le mercenaire avançait, plus la mélodie se faisait forte, jusqu'à ce que le musicien soit discernable dans les jeux de lumière de ces grandes plaines. Tout d'abord, il crut que c'était un enfant assez jeune, mais au fur et à mesure qu'il avançait, ses formes devenait plus nettes si bien qu'il pouvait dire qu'il s'agissait d'une jeune femme. Les courbes de son corps et la finesse de sa silhouette ne pouvait tromper le mercenaire.

Continuant son chemin, il finit par arriver derrière la musicienne au violon, sa mélodie donné une impression de calme pour le mercenaire, calme que peut de chose arrivait à donner à Orion. C'est ainsi qu'il resta un instant derrière la jeune femme dont les ailes noires lui rappelait de mauvais souvenir alors que sa musique lui rendait la sérénité qu'il recherchait.

C'est lorsqu'il comprit qu'il avait été "repéré" qu'il toussota légèrement de gêne. Combien de temps était il restait ainsi à l'écouter, il ne pouvait le dire. Mais il aurait au moins put se présenter au lieu de l'écouter clandestinement ainsi.


Excusez moi de vous avoir déranger, c'est juste que j'appréciais tellement votre musique que je ne voulais pas vous arrêter.

_________________



Cornax
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la mélodie fait vibrer votre âme   Jeu 5 Aoû - 20:46

Les yeux fermés, la jeune femme avait joué longuement des airs aussi différents qu’éparses, mais depuis quelques longues minutes, elle travaillait un air connu, un air qu’elle avait joué avant, un air qui parlait de ses origines, qui portait en son cœur une histoire d’amour. Elle n’avait jamais connu cette chanson, mais la mélancolie de l’air l’avait toujours apaisé, comme si elle l’amenait dans un autre endroit, un autre endroit où elle était libre de ressentir des choses rares et uniques. Rei se perdait toujours dans sa musique au bout d’un moment. C’était elle qui guidait ses doigts, elle qui guidait sa voix et ses mouvements. Et, les yeux fermés, elle était complètement perdu dans le moment et dans chacune de ses têtes, voyant derrières ses yeux clos les images que faisaient naître la musique, un doux sourire aux lèvres, qui, comme la musique était mélancolique. Lorsqu’elle entendit une voix masculine, elle ouvrit lentement ses yeux tout d’argent, mais ne fit pas la moindre fausse note, même pas sous la surprise d’avoir été épié pendant quelques instants, ou peut-être s’en était-elle rendu compte et avait choisit d’attendre qu’il lui parle? Elle finit ses quelques notes avant d’arrêter de jouer, relevant son menton. Rei releva aussi le violon, lentement, afin de le poser sur ses cuisses et elle le regardait, l’archet retenu entre deux doigts, finalement, elle décida qu’il serait plus poli de le saluer directement.

« Ne vous excusez pas, vous ne m’avez pas dérangé, juste un peu surprise. »

D’un mouvement gracieux, elle mit son archet entre ses doigts de la main qui tenait le violon et sauta en bas de la roche, atterrissant comme si de rien n’était, un sourire plus que doux sur ses lèvres fines.

« Ravi de rencontrer une personne qui apprécie ma musique, il est rare de rencontrer des gens ayant une attrait pour celle-ci. »
Revenir en haut Aller en bas
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 27
PUF/pseudo : Metroide prime
Localisation de votre perso : partout et nul part à la fois
Petite Phrase : Mon nom est une légende mais personne n'aimerais avoir la même réputation.

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Quand la mélodie fait vibrer votre âme   Ven 6 Aoû - 0:10

Orion ne rata aucune note, écoutant attentivement chaque mélodie et air qu'il soit mélancolique ou joyeux, lent ou rapide, avec une petite préférence pour les chansons plus rythmé. Certaine lui rappeler des combats d'autre des paysages apaisants. Mais dans tout les cas, il se sentait calme et apaisé comme lorsqu'il observait une nuit étoilé et sans nuage.

Hélas, quand Orion parla, la jeune femme s'arrêta presque aussitôt, stoppant net l'imaginaire du mercenaire mais aussi dévoilant la voix de l'inconnue. Ce ton, il l'avait déjà entendu quelque part, cette façon de parler même si c'était à peine perceptible et que l'inconnue ne devait même pas s'en rendre compte. A moins que ce soit Orion qui se faisait des idée en voyant les ailes noires de l'inconnue.

Laissant de côté cette réflexion, Il se courba légèrement, un léger sourire aux lèvres pour sa seconde phrase avant de croiser les bras sous sa cape.


J'apprécie tout, du moment que cela me fasse ressentir quelque chose de particulier. Votre musique a un don unique, apaiser les esprits agité par leur vie difficile comme la mienne.

Même si Orion semblait la regarder dans les yeux, son regard passer régulièrement sur les ailes noires de la jeune femme, des souvenir plutôt douloureux revenant dans sa tête ainsi que des images de batailles violente.

Néanmoins, je suis surpris de voir quelqu'un ici jouer de la musique, surtout quelqu'un avec ceci dans le dos. Les dernière ailes noirs que j'ai vue sur le dos de quelqu'un étaient celle d'un grand monarque mais très vulnérable.

Pourquoi devenait il si sec et froid d'un coup? Elle n'avait rien a voir avec Kyoya et les évènement qui c'était produit lors de son dernier passage à Stonefolm. Mais il ne pouvait ressentir cette rancœur envers cette famille alors qu'au final un seul membre lui avait fait du tord. Finalement, il se rattrapa.

Veuillez m'excusez, je ne voulais pas être grossier, mais j'ai eu quelques démêle avec certaine personne possédant ce genre d'ailes, que ce soit noire ou blanches.

_________________



Cornax
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la mélodie fait vibrer votre âme   Lun 9 Aoû - 20:41

Les ailes noires…. Une histoire de famille. Dans ce pays, elles sont la marque de la royauté, noires pour les uns, blanches pour les autres. Etant la nièce de l’un des deux monarques, Rei possède des ailes. Aussi noires que l’ébène, aussi grandes et majestueuse que celle d’un aigle, cadeau précieux de sa génitrice. Cadeau ou poison ? D’après les dires de cet homme, être un membre d’une des deux familles royales n’est pas la meilleure chose qu’il soit. Il est vrai que quand on connait l’histoire et les embarras que la famille royale de Stonefolm a connus, il ne fait pas bon de posséder cet attribut.
Remarque dans son pays où la magie est tabou, la jeune femme à souvent été victime de raillerie et autre moquerie, non pas être tel un ange, elle était un monstre et un pourtant un homme a voulu faire d’elle son épouse, rien que de repenser à ce prince l’a fit frissonner.
Pour fuir son pays, ses ailes avaient été ses meilleures alliées. Car oui, la petite princesse avait fui son pays, sa famille et son devoir de princesse. C’est peu surprenant quand on connait Rei Nishimura, jeune femme pleine de vie, avide de liberté et qui plus est déterminée. Voici comment s’est déroulée sa fuite : La jeune princesse était tranquillement assise dans sa chambre, sa servante lui peignant les cheveux. C'est à ce moment que son père pénétra avec sa mère, l'annonce de son mariage prochain avec un prince inconnu sonna à ses oreilles comme une condamnation à mort. Epouser un homme qu'elle ne connaissait, mais c'était impossible, inconcevable. Rei congédia sa servante sous le choc de cette annonce. Elle se regarda dans le miroir, elle avait dix-huit ans tout juste, elle voulait connaitre l'amour et la liberté, chose qu'il était impossible d'avoir tant qu'elle serait enfermée dans ce château. Une sorte de prison dorée...

Le pire dans cette histoire c'est que la surprise du jour était ce cher prince en question était en route et que les fiançailles avait lieu le soir même. Alors là, c'était la fin du monde, il fallait que Rei trouve une solution à ce problème et rapidement. La seule qui se présenta fut la fuite. Elle allait pouvoir enfin connaitre la liberté. Sans un mot, sans un signe, elle déploya ses ailes noires et s'envola pour ne plus revenir. Une autre vie s'offrait à elle, une vie pleine de liberté.

- Néanmoins, je suis surpris de voir quelqu'un ici jouer de la musique, surtout quelqu'un avec ceci dans le dos. Les dernière ailes noirs que j'ai vue sur le dos de quelqu'un étaient celle d'un grand monarque mais très vulnérable.

Revenant à elle et chassant de son esprit les souvenirs de sa fuite, elle sourit à l’inconnu et répondit avec calme.

« Kyoya Matsuda, mon cher oncle est certes en apparence un tyran mais il possède un cœur. Je ne le connais pas très bien vu que je ne suis pas d’ici et surtout que je ne suis pas prête d’aller le voir. Je savoure un peu ma liberté. »

C’est vrai qu’elle ne connaissait pas vraiment Kyoya, elle ne l’avait que peu de fois et toujours dans de grandes cérémonies. Néanmoins aujourd’hui il aurait été surpris de la ressemble entre sa douce sœur et sa nièce. Rei était le portrait craché de sa mère mais à la différence de celle-ci, la jeune femme n’était en aucuns cas soumise.

- Veuillez m'excusez, je ne voulais pas être grossier, mais j'ai eu quelques démêle avec certaine personne possédant ce genre d'ailes, que ce soit noire ou blanches.

« Ne vous excusez pas, je peux comprendre, mais ne voyez pas en moi un ennemis ce n’est pas le cas. »

Rei s’aperçut qu’elle ne connaissait pas le nom de son interlocuteur, elle s’avança vers lui en tendant une main amicale.

« Je viens de me rendre compte que je n’ai pas le plaisir de connaitre votre nom. Je suis Rei Nishimura, princesse d’un royaume lointain en quête de liberté et de découverte. »


Elle appuya ses derniers mots avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 27
PUF/pseudo : Metroide prime
Localisation de votre perso : partout et nul part à la fois
Petite Phrase : Mon nom est une légende mais personne n'aimerais avoir la même réputation.

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Quand la mélodie fait vibrer votre âme   Mar 7 Sep - 21:23

[HS] j'ai pas d'idée désolé [/HS]

Il était vrai qu'elle avait des ailes noires comme Kyoya, il était aussi vrai, puisqu'elle venait de le dire, qu'elle avait un lien de parenté avec lui, mais Orion ne pouvait pas affirmé qu'elle était comme lui, loin de la. Surtout qu'on ne ressemble pas totalement à un parent surtout aussi éloigné comme elle semblait le dire.

Se m'étant sa dans la tête, il essaya d'oublier le souvenir du monarque de Stonfolm que lui rappelait la vue des ailes noires et de se concentrer sur l'instant présent. De toute façon, qu'avait il a craindre d'elle ? Déjà elle n'avait montrer aucun signe d'agressivité mais en plus elle le confirmé par ses dires. Peut être qu'Orion se faisait trop soucieux après tout.

La laissant se présenter, il ne put réprimer une légère hésitation quand elle lui demanda son nom. Mais finalement, il accepta, ne trouvant pas de raison qui pourrait le convaincre de ne pas le faire.


Je m'appelle Orion Iraki, simple voyageur cherchant la tranquillité, et mercenaire si besoin est. Néanmoins, j'aimerais, dans la mesure du possible que vous n'ébruitiez pas trop ma présence, j'ai, disons le simplement, pas vraiment envie que ceux qui me cherche retrouve ma trace.

Ne voulant pas trop s'étendre sur sa personne, il reprit rapidement la parole en revenant sur un détail qu'elle lui avait donné, son origine lointaine.

Vous venez d'un autre royaumes? Puis je savoir de qu'elle royaume il s'agit? Car j'ai déjà put voyager au delà des frontière d'Eldénia et il se pourrait que j'ai déjà visité votre royaume.

Il ne mentez pas en disant qu'il était déjà partie au delà des frontière de ce royaume, mais il n'a pas voyager tant que sa dans le monde extérieur. Juste assez pour trouver son 'sanctuaire' et s'y établir pendant une année entière. Néanmoins, il cherchait un moyen de changer de sujet de conversation pour ne pas qu'elle revienne sur son identité, simple précaution dirons nous.

_________________



Cornax
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la mélodie fait vibrer votre âme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la mélodie fait vibrer votre âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé]J'ai fait vibrer ma luette. Ça a fait trembler ta fenêtre. [Ft. Diego]
» Quand le besoin se fait sentir [Syrius]
» Quand l'envie se fait urgente. ♠ Le 19-10 2010 à 3 heures 38
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]
» Votre obligé Sherra Hatake !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Cité de Myridia [Ville] :: Plaines d'Archeland-
Sauter vers: