RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dernier souffle ? [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiara Itsuka

avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Age : 26
PUF/pseudo : L'Epeiste
Petite Phrase : Sauvez moi ou tuez moi...Mais ne me laissez pas sombrer dans la folie...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Dernier souffle ? [PV]   Jeu 8 Juil - 18:30

Kiara se tenait en équilibre sur l’arrête de la falaise. Son regard était perdu en contre bas, observant les arbres pliant sous un vent important. Ses cheveux court balayait son visage, brouillant sa vue déjà troubler par des perles salées. Ses mains tremblaient ou bien son corps, elle n’aurait su le dire…elle n’arrivait plus réfléchir ni aligner deux mots correctes, elle n’était qu’une enveloppe vide qui avait trop souvent blessée et détruite de l’intérieure. A présent elle n’était plus rien ni personne, elle ne servait plus a rien a par a tuer, quel destin pour une gamine perdue….
Ses larmes continuèrent de rouler le long de ses joues avant de terminer leur course 20 mètres plus bas…Elle aurait du s’en douter, elle aurait du voir venir se nouveau chagrin mais non elle n’en avait fait qu’a sa tête ! Elle avait aimée et tout se qu’elle avait reçu en échange était des paroles remplies de méchanceté et d’orgueil. Elle avait fait confiance, elle avait ouvert un peu son cœur et on lui avait volé avant de le lui rendre en morceau…Pourquoi la vie cherchait elle a la faire souffrir de la sorte ?! Lui avoir pris ses parents et son frère ne lui avait pas suffit ?! Pourquoi devait elle a chaque fois sombrer et couler encore plus bas ? Elle n’avait même plus la force de chercher à essayer de remonter la pente…

Son corps bascula légèrement dans le vide avant de se stabiliser a nouveau. Sa respiration s’était légèrement accélérée sous le coup de l’adrénaline qui venait de la traverser de part en part mais bien vite le calme reprit sa place pour la laisser dans ses tourments. Ses songes qui la dévoraient de l’intérieur…
L’assassine savait qu’il n’existait qu’une solution à son problème et pourtant elle était toujours la a observer le vide qui l’appelait inexorablement. Il suffisait qu’elle ne fasse qu’un pas, un seul et tout serait finit ! Son esprit et son corps ne souffrirait plus de toutes ses désillusions, alors pourquoi restait elle la ?
La réponse était simple…Elle espérait toujours que quelqu’un vienne la sauvé, qu’on l’aide à quitter se trou noir ou elle s’enlisait un peu plus chaque heure...Mais personne ne viendrait car elle avait tout perdu il y a des années de ça.

Le pas fut franchit avec une telle facilité…Elle avait peine avancée que son corps fut avalé par le vide, suivant une course effréné vers le bas, la rapprochant à chaque secondes du sol. Le vent sifflait tout autour d’elle et pourtant cette plainte sinistre avec quelque chose d’agréable et de joyeux comme la mélodie avant le dernier sommeil.

Mais le vol prit fin et la réalité rattrapa la fiction. Tout son corps était douloureux, ses muscles avaient écrasés, ses os s’étaient brisés dans un craquement lugubre, sa tête avait heurté le sol avec une telle force qu’elle ne savait plus se qui venait de se passer. Une traînée de sang parcouru le coin de sa bouche avant de s’échouer sur l’herbe vertes et fraîche de la foret…
La douleur était insoutenable et pourtant elle était toujours vivante. Son cœur battait a un rythme rapide mais il battait toujours signe que la vie s’accrochait toujours a cette pauvre chair toute désarticuler…

Un souffle quitta ses lèvres, un souffle de douleur et de désespoir, ne pourrait elle donc jamais quitté cette vie ? Elle était condamné a vivre comme une marionnette a qui ont dicte les gestes sans se préoccuper de ses pensées…Après tout c’était peut être la seule vie qu’elle méritait.

Malgré que Kiara lutte pour ne pas sombrer dans l’évanouissement, ses yeux se fermèrent pour ne plus s’ouvrir. Plus rien ne se fit entendre, le silence était tombé dans cette forêt ou personne ne passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dernier souffle ? [PV]   Sam 10 Juil - 17:46

    [Ben dis donc, l'était temps que je réponde x') ]

    Les heures ne passaient vraiment pas vite lorsque l'on était de garde. Il fallait attendre, attendre, attendre... Et j'ai oublié : attendre encore que quelqu'un ou quelque chose se présente. Cependant, mis à part contrôler deux-trois personnes tout à fait réglo, je ne faisais pas grand-chose de ma journée. Non pas que cela me déplaise, de ne rien faire. Mais là, il fallait toujours rester au aguets, comme si l'ennemi allait surgir d'un coup, comme ça. Et quand bien même ça aurait été le cas, la bande d'archers limite incompétente que nous étions n'allait pas tenir bien longtemps. Voir même pas du tout. Enfin bref, c'était tout ça qui rendait ce boulot particulièrement crevant. Des fois, il y a même de quoi devenir parano. Les gardes entendent un bruit, et tous se redressent en dégainant leurs lances. Et, déception, ce n'est qu'un gamin qui court après son chat.

    Bref, je n'avais pas vraiment envie de perdre encore une journée avec les paranos. J'avais donc décidé de m'engager dans une vadrouille, histoire de me changer un peu les idées, et, si possible, faire quelque chose d'un peu plus constructif.
    Mes armes, gourdes et autres trucs à ne pas oublier en patrouille sur mon dos, je me dirigeais, lentement mais sûrement, en dehors de la ville de Stonefolm. A vrai dire, je n'avais aucune idée d'où m'orienter. Aller vers Pallengad ne me tentait pas vraiment. Avec ma chance, j'aillais encore tomber sur un de leurs soldats, et avoir perdu un oeil me suffisait amplement pour que je tienne particulièrement au deuxième.
    Il ne me restait pas énormément de possibilités. Les paysages d'Eldenia ne m'intéressaient pas vraiment. Trop dangereux. J'étais pas difficile, hein. En gros, il ne me restait plus qu'à surveiller à Stonefolm. Esprit de contradiction, quand tu nous tiens...

    Tant pis. Je m'étais lancé. Hors de question continuer aux frontières de la ville.
    Je marchais "au gré du vent", à l'endroit où me portaient mes pas, passant tantôt devant une forêt, tantôt devant un lac... Tout était si différent, à Eldenia, et dire que je ne m'en étais jamais vraiment rendu compte... On pouvait faire quelques pas dans un endroit, et se retrouver dans un contexte complètement différent l'instant d'après. Ca avait quelque chose de magique, d'irréel.
    Au bout de plusieurs heures de marche, quelque chose de bien flippant attira mon attention, pour ne pas dire me fascina presque.

    Quelque chose d'horrible, certes.

    C'était donc ça, les Chutes du Trom. J'en avais vaguement entendu parler, mais je ne m'étais pas imaginé une seule seconde à quel point ce cadre était désolation. Un paysage. De mort. Cela ce voyait directement sans que l'on eut à chercher quelconque cadavre. Des chutes d'une eau sombre s'écrasaient lamentablement au bas d'une falaise, rendant le cadre bruyant, et encore plus effrayant. L'atmosphère s'était soudainement rafraîchie sans que sache pourquoi. Cela était probablement dû aux chutes, mais... Les arbres eux-mêmes semblaient être morts, ou tout du moins comme en train de s'éteindre, à l'agonie... Mais le pire n'était pas là. Il ne semblait y avoir aucune trace de vie. Pas même un oiseau, ou une souris. Tout semblait tellement vide, tout semblait sans espoir... Tout ? Peut-être pas. Une masse sombre gisait au pied de la falaise. Corps humain, animal ? De loin, il était bien dur de faire la différence.

    - Merde...

    Après quelques pas, j'étais catégorique ; il s'agissait d'un homme. Ou plutôt, dans le cas présent, d'une femme. Qui ne ressemblait plus du tout à une femme, d'ailleurs. Elle était probablement tombée du haut de la falaise, et elle en payait le prix fort. Ce n'était presque plus qu'un tas sans forme. Les os (y en avait-il encore ?) devaient être complètement broyés pas l'impact, les chairs étaient déchiquetées, les muscles avaient dû être intégralement écrasés, et ce baignant dans une horrible flaque de sang... La demoiselle n'avait presque plus rien d'humain. Pourtant, elle semblait être quand même en vie. Miraculée ? En tout cas, vivante ou pas, la douleur devait être terrible.

    Mais que faire ? Que pouvais-je bien tenter ? Qui plus est, je n'avais aucune certitude qu'il ne s'agissait pas de l'ennemi. Cependant, il m'était impossible de la laisser dans cet état là la regarder agoniser. Tourner les talons aurait été lâche. Esquissant tout d'abord un mouvement de recul à la perspective de porter la femme (ou plutôt ce qu'il en restait), je pris mon courage à deux mains, la tirais de cette horrible petite mer rouge et la hissais sur mes épaules. Ne pouvant l'emmener à Stonefolm, de peur qu'elle meure sur le trajet, ou de m'attirer les foudres de mes supérieurs si je ramenais une femme de Pallengad, je trouvais un coin en forêt et l'allongeais. Avec un peu de chance, j'avais dans mon sac des bandages...
Revenir en haut Aller en bas
Kiara Itsuka

avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Age : 26
PUF/pseudo : L'Epeiste
Petite Phrase : Sauvez moi ou tuez moi...Mais ne me laissez pas sombrer dans la folie...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Dernier souffle ? [PV]   Jeu 15 Juil - 19:20

Kiara fit un rêve étrange et déroutant…Elle ne l’avait plus fait depuis des années et pourtant aujourd’hui a l’aube de la mort, son esprit s’était réveillé et cette illusion apparue devant ses yeux comme un film que l’on ne veut pas regarder mais qui indéniablement nous attire.

-Kiara dépêche toi un peu ! Tu sais très bien que si ont rentre pas pour l’heure du souper maman va encore nous gronder !
-Grand frere attend moi ! Mes jambes sont plus petites que les tiennent ! C’est pas de ma faute si je cours aussi lentement !
-C’est bon j’ai compris ! Allez monte sur mon dos, on dira a maman que tu t’es fait mal à la jambe !


Kiara qui pourtant faisait partie du rêve se vit monter sur les épaules de Eiki…Ils étaient encore jeunes et insouciant, ils n’avaient pas encore eut la visite des soldats…Leur vie avait été si parfaite avant ! Et il avait fallut d’une nuit pour détruire se cocon familial. Une nuit pour briser une enfant…
L’assassine sentit les larmes couler mais cela faisait il partie du rêve ou de la réalité ? Peu importe, le songe avait recommencer laissant Kiara se faire aspirer dans les souvenirs de son enfance…


- Maman , maman! Il est où papa ? Il avait promit qu’on s’entraînerait aujourd’hui !
-Ne crie pas comme ça, tu vas réveiller ta sœur ! Et il t’attend dehors depuis une demi heure.
- Qu’est qui se passe ? Quelque chose ne va pas ?
-Rendors toi ma chérie, ce n’est rien.
-Hum....Je t’aime maman...


Le rêve s’effaça lentement laissant cette dernière image dans la tête de l’assassine. Ça avait été ses derniers mots prononcés à sa mère avant qu’elle ne meure. Les derniers mots d’amour qu’elle avait pu lui dire, des mots si anodins dans sa bouche mais qui avait prit une telle force dans le futur…
Les images continuèrent de se déroulés mais cette fois-ci de le silence le plus totale…Elle revoyait sa mère tomber devant elle, la gorge tranché par les soldats de stone’, puis son frère la prendre dans ses bras et s’enfuirent dans la forêt. Mais il n’avait pas été assez rapide et les soldats l’avait touché, le faisant trébuché dans les racines. Il avait fixé son regard noir une dernière fois dans ceux de sa sœur avant de lui crier de partir et de ne pas se retourner. Et la petite fille affolée obéit courant de ses dernières forces, s’éloignant des gémissements de son frère frappé par les tueurs…

Kiara s’agita autant que se corps lui permettait mais elle voulait sortir de se cauchemar, elle voulait ne plus voir ses images ! Pourquoi son esprit s’amusait à la torturer ?! Ne l’avait il déjà pas assez fait tout au long de sone existence ?! N’avait elle déjà pas assez souffert…

Une douleur sourde sortit l’assassine de sa trompeur et après un effort, qui lui parut surhumain, elle ouvrit les yeux…Le paysage n’était plus le même, las arbres menaçants avait laissé place à un ciel sombre et pailletés de milliers de lumières. Un mouvement attira son regard, elle tourna légèrement la tête. Mauvaise idée, son corps se contracta à cette action et un gémissement de douleur s’échappa de ses lèvres. Il lui fallut plusieurs secondes avant que la douleur ne s’estompe et la laisse respirer normalement…Ses yeux captèrent cette fois ci une silhouette ne loin d’elle, elle s’agita un peut nerveusement…Peut être un voleur profitant de son état pour voler ses objets de valeur .Son épée ! C’était la seule chose qu’il n’avait pas le droit de prendre…


Non…Je vous en prie, laissez la…

Son discours ne devait pas avoir beaucoup de sens mais c’était les seuls mots qu’elle avait réussit a articuler avant que le sang ne lui monte dans la gorge l’étouffant.Malgré ses efforts pour recracher ce liquide qui essayait de se rependre de ses poumons, ses effort furent vain et sa respiration fut coupée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernier souffle ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernier souffle ? [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souffle, lames, expiration. Histoire de la Spiriphage.
» Topic pour films
» Le dernier souffle d'un Immortel
» Serais je poursuivi jusqu'à mon dernier souffle ? [Pv Aleksi et Zéphyr]
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Chemins et Nature :: Chutes du Trom-
Sauter vers: