RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenji Asukai
Petite chose toute douce et innofensive


Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 24
Petite Phrase : La souveraine félicité de l'homme ici-bas est d'anticiper, si confusément que ce puisse être, la vision face-à-face de l'immobile éternité

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-   Jeu 8 Juil - 15:05

  • La nuit , la nuit toujours d'une splendeur sans nom . Une fois de plus mon esprit tourmenté se perdit dans la contemplation de cette dernière et de ses acolytes . Les étoiles chantant l'hymne celeste en duo avec la Lune en l'instant dissimulée par quelques nuages nocturnes. La nuit était bien avancée déjà l'on pouvait le remarquer car l'astre nocturne était haut dans le ciel teinté d'un bleu nuit brouillé par endroit par quelques vulgaire tache de gris . La nuitée m'était aujourd'hui comparable , ma joie était entachée par les soucis quotidien qu'apporter la guerre . A savoir , l'organisation de complot, d'espionnage , d'attaque ... Sans compter les devoirs quotidien d'un Roi . Un Roi a un peuple , un peuple dont il doit s'occuper . Je laissa échapper un soupir qui en disait long sur ce que je pensais puis me détournai hésitant de cette horizon si reposante . Une expression de mou se lisait aisément sur mon visage , je l'admet, je ne le cachai pas . A quoi bon de toute façon ? La fatigue me gagnai peu à peu . Pourquoi ne pas aller ce coucher dans ce cas ? Tout simplement parce que dans mon lit comme debout au milieux de mon bureau ... je pensai . Bien trop à mon goût d'ailleurs . Je me laissai alors tombé dans ce qui était mon fauteuil puis ferma les yeux . Je savourai l'un des rares intants ou le silence régnait . Je savourai la tranquilité , la sérénité qu'un homme presque libre pouvait ressentir . Comme je m'y attendai ce fut de courte durée enfin que je crut . En effet j'e m'étai lamentablement assoupis dans ce fauteuil , dans mon bureau ...

    La surprise fut totale quand je réouvrai mes yeux pour appercevoir la clarté du petit matin . La nuit avait fuit pour laisse place à l'aube . Mes membres endoloris par l'inconfortabilité de ce vieux fauteuil , je me levai donc . J'inspirai profondément puis sortit de ce bureau . Je me passai la main précipitemment dans les cheveux puis descendit avec nonchalance les marches menant à ce lieu de torture .J'arrivai alors dans un immense couloir que je traversai avec hâte . A vrai dire j'étai préssé . J'avais laissé supposer à ma fille Kaori de me retrouver à la chapelle à l'aube . La chapelle un lieu apaisant en perspective puis là-bas le silence y est toujours appréciable . C'est suite à quelques sourire , signe de tête et poignée de main qu'enfin je sortis du chateau .

    C'est avec une grimace non dissimulé que j'affrontai la brise bien trop fraîche pour moi . Accélérant le pas je vis enfin se dresser devant moi une batisse de pierre . D'une beauté appréciable je poussai la lourde porte de bois de cette dernière . Je fit quelques pas puis m'avançai vers les bancs de bois au devant de l'autel . Je m'y posai , un moine s'avançai vers moi d'un signe de tête je lui fit comprendre au mieux que je ne souhaitai converser .Si bien qu'il reparti . Maintenant j'attendai sa venue , j'avais quelque chose à lui dire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-   Jeu 8 Juil - 18:41


Contrairement à son père, la jolie princesse n'avait pas passé sa nuit assise sur un fauteuil. Les lits royaux étaient sans aucun doute les plus confortables de tout le château. Allongée sur le dos, Kaori observait le plafond, avec une concentration un peu aléatoire. Ses pensées voyageaient, voguant entre le quotidien et le rêve, dure réalité et douce fiction. Malheureusement, elle due se résoudre à revenir dans son monde, celui d'une existence fragile et martiale. Froissant légèrement la douceur satinée des draps, la princesse s'assit sur le rebord du lit, fixant de ses yeux expressifs l'extérieur nuageux. Les nébulosités grisonnantes se massaient haut dans le ciel, promettant un orage sérieux dans les heures suivantes. Dans la cour du château, les domestiques s'affairait déjà à rentrer au sec ce qui ne supporterait pas la pluie, et les ordres fusaient depuis l'aube déjà. Le bel ange posa son regard sur son image qui l'immense miroir voulait bien lui renvoyer. Celle d'une jeune femme désormais, longiligne à la taille fine. Une auréole de cheveux pales barrant des prunelles aux nuances incandescentes. Kaori soupira, quittant des yeux ce reflet qu'elle avait déjà bien trop vu. Enfilant une robe d'un bleu clair, elle sortit de sa chambre, saluant les gardes qu'elle pouvait croiser dans les couloirs, ainsi que les servantes. Mais son esprit était ailleurs. Son cœur aussi, organe vitale tristement malmené ces derniers temps après les attaques de Stonefolm. Descendant les marches de pierres, la jeune princesse se retrouva rapidement dans la cour très occupée. En la voyant arrivé, beaucoup s’arrêtèrent, s’inclinant avec respect devant la fille du roi. Marque qu’elle leur renvoya par un sourire qui aurait été capable de faire fondre n’importe qui. Poursuivant sa route, la jolie demoiselle se dirigea vers la chapelle. Même si l’invitation à s’y rendre n’avait pas été des plus explicites, elle connaissait bien trop son père pour savoir ses véritables intentions. C’est ainsi que le bâtiment de pierre se dressa devant elle, impressionnant et respectable. Poussant la lourde porte en bois massif, la fraîcheur intérieure du lieu saisit Kaori qui ne pu réprimer un frisson. Ce qu’elle ignorait à cet instant, c’était que ce frisson pouvait avoir pour elle, bien d’autres conséquences qu’une simple température trop basse. Mais son père était l’une des personnes dont elle se méfiait le moins. D’une confiance aveugle à son égard, jamais elle n’aurait cru que les émotions qu’elle ressentait inconsciemment pouvaient venir de ce qu’il s’apprêtait à lui annoncer. Elle s’avança alors avec légèreté en direction du roi, elle posa sur lui un regard étincelant.

« Père... Vous vouliez me voir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kenji Asukai
Petite chose toute douce et innofensive


Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 24
Petite Phrase : La souveraine félicité de l'homme ici-bas est d'anticiper, si confusément que ce puisse être, la vision face-à-face de l'immobile éternité

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-   Ven 9 Juil - 16:23

  • J'avais quelque chose à lui dire qui était d'une importance point méprisable . Cela faisait un petit moment que j'y avais réfléchit . Longues furent mes méditations à ce sujet . Souvent j'y pensais , souvent ce sujet me torturais l'esprit . Ce n'était pas vraiment avec joie que j'allais lui annoncer la nouvelle . Jamais je n'en avait parlé avec elle , peut-être le sujet avait-il été aborder mais jamais sérieusement . De plus c'était un sujet délicat . Bien sur le cadre dans lequel j'allais lui annoncer n'était pas anodin . J'avais longuement réfléchit à comment lui annoncer et ou . J'avais pensé au trône mais c'était bien trop solennel puis je voulais être en tête à tête avec ma fille . Je m'en voulais énormément de devoir forcé cette ... cette union . Je ne voulais pas la faire souffrire en la mariant à un homme qu'elle n'aimait pas mais c'était pour son bien . Je sais c'est difficil de dire cela après avoir prit la décision de marier de force sa fille . Mon but était que son mari soit exemplaire , possède une certaine prestance , qu'il ait une culture , des manière et surtout un bon rang . Pour cela j'avais longuement hésité entre Shinatro Fujihiro le vaillant capitaine de mon armée et Katashi Noriko mon conseiller . D'un avis personel je trouvais en Katashi un homme stable , correct , un homme aux qualité multiple . Enfin ... Je ne voulais surtout pas lui affligé un coup d eplus dans cette guerre déjà bien trop minante d'elle même . Je voulais le mieux pour ma fille comme pour mon fils d'ailleurs mais pour l'instant il n'était pas question de Saito .

    Préocupé je fixai l'autel . Rongé par l'appréhension , rongé par la peur de la forcer . Il n'était pas question de faire retour en arrière et même si elle ne voulait pas , même si elle repoussait mes propos je ne changerais rien . Katashi était idéal un point c'est tout . Peu de temps après mon arrivée je vis sa silhouette avancée avec légèreté , son regard étincelant . Je me levai alors de ce ban de bois puis lui sourit . Un sourire cachant mes songes . Mon regard calme . Le silence fut brisé par ses quelques mots :

    « Père... Vous vouliez me voir ? »

    Un rictus réjouis , oui car on ne pouvait qu'être réjouit de voir sa fille éclairai mon visage . Je m'approchai d'elle de mon allure assurée . Je fixai son visage puis d'une voix calme et sereine :

    "Oui ma fille ."

    Je retint un soupir dut à cette décision que j'avais prise . Je posa ma main sur son épaule puis détourna mon regard du sien . Puis je reprit :

    " Tu sais , ton enfance n'est plus . Et ... Il est temps , il est temps de définitivement tourné la page de l'innocence . "

    Je me raclai la gorge . Affrontant son regard je l'attirai contre moi comme un réconfortement future d'une nouvelle pas encore annoncer . Elle était entre mes bras , je lui déposa un baiser sur le front avant de reprendre :

    "Peut-être est-il tend de t'unir à un être .Qu'en pense tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-   Lun 12 Juil - 11:19


Si la condition d’être née princesse avait souvent bridé et mis en danger le bel ange, jamais elle n’aurait trouvé quoi que ce soit contre sa situation de fille. Issue d’une famille exemplaire, elle avait toujours eu des parents aimants et un frère avec qui elle n’aurait pu rêver une meilleure relation. Par ailleurs, elle n’aurait pu imaginer qu’un jour, son rang royal se serait mêlé à son rang familiale. Qu’ainsi il aurait pris possession de tout ce qu’il lui restait. La liberté du cœur. Cette espoir qu’elle restait encore maîtresse d’un élément dans sa vie, que jamais on ne pourrait lui prendre. Douce illusion qui viendrait bientôt violemment s’écraser contre la volonté de son père. Pour le moment, elle ignorait ses desseins, ni ce qu’il y avait de si important qu’il ait besoin de lui en parler individuellement et non au dîner. Kaori ne releva rien à part ce sourire chaleureux et rassurant qu’elle lui connaissait. Comment se méfier de celui qui vous protège depuis tant d’années ? Qui a toujours été présent dans les jours les plus sombres de la vie de la jeune princesse ? Pourtant, elle ne pu s’empêcher de se raidir, poussé par un sentiment bien plus profond que les autres, qu’elle ne maîtrisa absolument pas, à l’écoute des premières paroles de son père. Qu’attendait-il en commençant pas un tel discours ? Sa propre fille ne le suivait vraiment plus, mais qui aurait pu se venter de comprendre les idéaux du roi pallengadiens, dont la complexité était à la hauteur de son rang de roi. Ainsi elle se laissa allez dans les bras paternel, contre le buste puissant de l’homme. Jusqu’au moment où il commença à parler de mariage. Un frisson parcourut le corps tout entier de la princesse alors qu’elle comprenait enfin. Alors que le puzzle s’assemblait. Ouvrant des yeux terrorisés à cette idée, Kaori repoussa son père, s’éloignant de l’emprise physique qu’il avait sur elle. Posant ses yeux aux couleurs flamboyantes dans les iris bleutées de son père, elle tenta de saisir les causes de cette décision, ainsi que le reste de ses projets. Mais elle ne pouvait ressentir que les émotions des gens, et non leurs pensées. Et elle n pouvait nier qu’elle ne sentait qu’un profond amour pour elle dans le cœur de son père alors qu’il avait pris cette décision.

« Père, vous n’y pensez pas ? Je… Je ne veux pas me marier ! »

Du moins pas sans avoir trouvé la bonne personne. Mais cela, il l’aurait comprit. Maintenant, elle savait que son père ne la laisserait pas épouser l’élu de son cœur, encore introuvé, s’il ne remplissait pas les lourds critères du roi. Ce qui entraînait que ce dernier avait déjà quelqu’un pour sa fille, ce qui l’effraya d’autant plus, obligeant son cerveau à fouillé l’entourage de son père au peigne fin. Mais ceux qu’elle y trouva était bien trop nombreux pour pouvoir être départagés. Kaori déglutit péniblement avant de laisser à nouveau sa voix cristalline résonner sur les murs de la chapelle.

« Qui est-ce ? » Marquant un temps d'arret, elle soutint le regard maintenant des plus sérieux de son père. « Celui auquel vous me destinez, qui est-ce ? »

Ce n’était bien sur pas là une question intéressée, mais bien des plus froides. Déjà, elle savait qu’elle ne pourrait lutter longtemps contre le bon vouloir de son père, ce qui ne l’empêcherait pas de le faire… S’il savait qu’il venait de briser une partie du lien étroit qui l’unissait précédemment à sa fille, aurait-il changé d’avis ?

Revenir en haut Aller en bas
Kenji Asukai
Petite chose toute douce et innofensive


Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 24
Petite Phrase : La souveraine félicité de l'homme ici-bas est d'anticiper, si confusément que ce puisse être, la vision face-à-face de l'immobile éternité

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-   Lun 12 Juil - 13:25

  • Qu'en pense tu .... C'était l'une des choses les plus stupides que j'avais put lui demander . La réponse en était évidente et je comprennais tout à fait . Comment deux personnes pouvait-être d'un commun accord quand l'une avait la ferme intention d'unir la seconde de force ? C'était impossible du moins en ce cas présent cela l'était . A m'attendai-je ? A ce qu'elle ce soit folle de joie de se marrier à un homme qu'elle n'aimait probablement pas ? Secrètement , oui je l'admet . Croyez moi ou non mais je le faisait pour elle , pour son bien . En tant que père je me devais d'offrir le plus beau future à mes enfant , la chaire de ma chaire .... Je ne lui voulait que du bien , loin de moi l'envie de la claustrer dans des obligations tyraniques . Ce n'était pas mon genre mais il était primordial pour moi que son mari soit un modèle d'un homme complet et équilibré . L'amour rendait aveugle c'était bien connut alors si c'était pour que son coeur la mène vers un parfait débauché ce n'était pas la peinne autant choisir moi même . Ma décision était sans appel maintenant . La demoiselle s'était raidit au commencement de mon discour et je me demandais bien pourquoi . Enfin qu'importait en l'instant . J'avais pris une décision un temps soit peu rude certes mais l'amour pour ma fille restait intacte , j'espérai que ce soit de même pour elle . J'en douta sérieusement quand elle me repoussa se libérant ainsi de mon emprise physique . Je plongeai alors mon regard en le sien terrorrisé ... Elle réagissait comme je le craignais , c'est à dire mal . Normal en soi .

    « Père, vous n’y pensez pas ? Je… Je ne veux pas me marier ! »

    Une grimace peu esthétique certes s'empara de mes lèvres . Oui j'y avai pensé pour son bien . Je me passai nerveusement ma main dans mes cheveux alors que je la fixai intensément .Je la vis déglutir péniblement avant de reprendre avec cette voix si cristalline .

    « Qui est-ce ?

    Elle marqua une petite pause soutenant mon regard du sien si sérieux . Etait-ce un "Qui est-ce " de curiosité ? J'en doutais sincérement . J'inspira profondément ne décrochant pas mon regard du sien .

    « Celui auquel vous me destinez, qui est-ce ? »

    Une question froide . Je fronça les sourcils désaprouvant totalement ce ton . Je ne faisait pas ça pour le plaisir au contraire , j'étai plutôt attristé d'avoir pris cette décision . Je me détourna d'elle mon visage devenu comme fermé . Je lui tournai à présent le dos . D'une voix tranchante et autoritaire ne laissant même pas l'idée d'être contredit .

    "Katashi Noriko "

    Je me posa sur l'un des bancs de bois de la chapelle . Mon visage complétement fermé froid . Je ne voulai même plus en débattre . Ma décision était prise . Puis je repris de cette même voix :

    "Ma décisionest sans appel et ne vaut la peinne d'être débattue ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passion ou tumulte future ? -Pv Kaori-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» kimitori, la future mangaka
» Scratch Built - Future Wars
» Haiti must decide Haiti's future
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Pallengad :: Pallengad :: La Chapelle-
Sauter vers: