RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Convocation nocturne [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keishi Hasegawa
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 24
PUF/pseudo : Azed'Jyën
Localisation de votre perso : Se tourne les pouces entre Ston' et Myri'
Petite Phrase : La Vengeance est une cruelle Maitresse...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Convocation nocturne [PV]   Dim 20 Juin - 1:22

    Enfin. Keishi considéra les marches qui s'étendaient devant lui, marches qui le mèneraient droit face au Roi. Enfin, il avait été convoqué. Non pas que le fait en soi d'être convoqué lui plaisait, mais ça voulait dire nouvelle mission, et donc il allait enfin sortir de sa torpeur interminable. Il ne s'engagea pas de suite dans l'escalier, observant les nervures grises du marbre des marches et du sol. Une mission... Était-il vraiment prêt à accomplir une nouvelle mission ? Tant d'oisiveté l'avait rendu énervé, et il risquait de s'emporter un peu trop. Beaucoup trop.

    Bah, de toute façon, il aurait bien fallu reprendre un jour. L'assassin secoua la tête pour chasser ce doute, puis gravit les quelques marches qui le menèrent au bureau du Kyoya Matsuda. Les deux gardes habituels n'étaient pas là, chose étrange... N'y prêtant que peu d'attention, Keishi ouvrit la double porte. Le bureau qui se trouvait derrière était toujours aussi richement décoré : des tapisseries rouges et or, des meubles d'ébène, des tableaux à chaque mur et même au plafond... N'y manquait que la pièce maitresse : l'occupant des lieux. En effet, le Roi ne semblait pas présent, ce qui expliquait sans doute l'absence des deux gardes.

    Être en avance à une convocation du roi... C'était bien la première fois qu'une telle chose arrivait à Keishi. Concluant qu'il n'avait plus qu'à attendre, il jeta un rapide coup d'oeil aux toiles, toutes des portraits, hormis celle du plafond qui semblait être une représentation du lac Feeria. La décoration de la pièce aurait pu être qualifiée de belle, pour quelqu'un qui en avait quelque chose à faire. Keishi n'entrait pas dans cette catégorie, aussi se contenta-t-il d'aviser un grand canapé face à une table basse. Il alla nonchalamment s'affaler dessus, et, ne sachant pas combien de temps il lui faudrait patienter, il entreprit de ne penser à rien.

    En théorie, le fait d'écarter toute pensée était, en plus d'un excellent exercice pour la concentration, un moyen de délaisser le cours du temps, faire qu'en somme il paraisse passer plus vite. Toutefois, Keishi ne pouvait s'empêcher d'être préoccupé par cette mission à venir. Arriverait-il à se contenir, ou sombrerait-il dans la folie qui se tapissait au fin fond de la noirceur de son âme ? Il n'y avait pas fait attention jusqu'à maintenant, mais c'était parce que ses missions s'enchainaient assez vite pour satisfaire ce besoin de violence. Mais à présent, alors qu'il n'avait fait que tourner tel un lion en cage, qu'en serait-il ? Frustré par sa propre ignorance, l'assassin abattit son poing sur la table noire. Rester assis ainsi ne lui réussirait pas. Il se leva et alla face à l'une des deux grandes fenêtres de la pièce.

    Dehors, la nuit orageuse semblait répondre à son humeur. Le temps était lourd et des éclairs zébraient le ciel. La pluie n'allait pas tarder à se manifester également. Une bien belle soirée en perspective...

_________________
"Qui es-tu ? Que veux-tu ?
Personne, et rien... Tu es déjà mort.
"

KEISHI HASEGAWA



Chôko :
Spoiler:
 


***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/keishi-ha
Hana Inokuma
Nanouche • absolute master of the world !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 625
Age : 23
PUF/pseudo : Cinderella
Localisation de votre perso : Dans les bras de celui qui prendra mon coeur...
Petite Phrase : A flower among the flowers of a garden...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Mer 7 Juil - 20:23

    Un mensonge, une tromperie. Une simple lettre sur laquelle avait été écrit un modeste mot. Hana en était secrètement l’auteur et l’avait fait parvenir à un certain Keishi Hasegawa, un assassin réputé du royaume. Elle l’avait convoqué dans le bureau de son père, à une heure avancé de la nuit. Pour quel raison ? C’était simple. Ou plutôt non. En vérité, cela concernait aussi sa défunte mère. La princesse avait eut vent de certaines choses du passé entre elle et cet homme. Aussi voulait-elle en apprendre plus, savoir quelle était la part de vérité dans tout cela. Des questions lui avaient torturé l’esprit. Peu de temps après son retour au palais, la future reine avait été retrouvée assassinée, sauvagement avec la signature de Pallengad. Kenji Asukai, le roi de ce royaume ennemi l’avait même revendiqué. C’était de sa main qu’elle était morte. Meurtrier… Meurtrier ! La jeune fille sentait son cœur se serrer à chacune de ces pensées qui l’effleuraient l’esprit. Elle secouait vivement sa tête dans l’espoir de chasser ces horribles visions…

    Il était tard. Le ciel était noir et grondait. Des éclairs venaient brisés la pénombre dans laquelle était plongée le monde. Le tonnerre s’en suivait et faisait trembler la terre et ses habitants. L’ange sursautait à chacun de ces hurlements sourds venant du ciel. Telle une ombre, elle traversa le château en direction de la tour où se trouvait le bureau de son père. Elle ne craignait pas le croiser en chemin car elle s’avait qu’aujourd’hui, il s’était retiré tôt dans la soirée dans ses appartements. C’était pour cette raison qu’elle avait donné rendez-vous à l’assassin ce jour, en ce lieu et à cette heure. Il fallait qu’elle se dépêche. Trop de choses bouillonnaient en elle pour qu’elle ne se permette de perdre trop de temps. Elle fila dans le noir tel un chat dans la nuit. Montant silencieusement le long de l’escalier, Hana cherchait ses mots, se demandant si elle parviendrait à faire face à cet homme. Peu importe, il le fallait. Et puis il était trop tard pour faire demi-tour.

    En peu de temps, la princesse se retrouva devant la grande porte de bois qui la séparait du bureau de son père. Quand elle s’apprêta à l’ouvrir, elle entendit un bruit, comme si quelqu’un venait de frapper sur quelque chose. Alors elle se stoppa nette, comprenant qu’il était déjà là. Elle porta sa main à son visage, espérant ne pas avoir été repérée. Elle hésita de longues minutes, dans le silence et la pénombre. Puis sur un élan d’audace, elle se lança. Prenant alors une profonde inspiration, elle ouvrit avec assurance la porte du bureau et pénétra dans la pièce. Hana la toisa de son regard azuré jusqu’à ce que ses prunelles s’arrêtent sur une silhouette masculine qui semblait contemplé le paysage qui se trouvait en dehors de la haute fenêtre. S’avançant de quelques pas vers elle, la jeune fille se mordit la lèvre inférieure. Elle craignait en partie la réaction du jeune homme car elle venait de le trompé. Sur son message, elle avait imité la signature de son père, aussi il ne s’attendait en rien à la voir elle. Peut être refuserait il de l’écouter et s’empresserait-il de tout rapporter au roi… Si tel était le cas, l’ange aurait de sérieux ennuis…

    « Je vous en prie, ne partez pas et écoutez-moi… » commença-t-elle en détournant le regard, préférant ne pas croiser le sien.

_________________
    Chaque baiser est une fleur dont la racine est le coeur...



    Koori, mon ange gardien... :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/once-upon
Keishi Hasegawa
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 24
PUF/pseudo : Azed'Jyën
Localisation de votre perso : Se tourne les pouces entre Ston' et Myri'
Petite Phrase : La Vengeance est une cruelle Maitresse...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Mer 7 Juil - 21:28

    Dans un léger grincement, la double porte de bois massif s’ouvrit. Keishi n’eut nul besoin de se retourner pour savoir qu’on l’avait trompé, le pas était beaucoup trop léger, discret, pour être celui du roi. Toutefois, il fit face à la personne qui l’avait convoqué. Durant ce laps de temps, il avait imaginé diverses personnes, surtout des nobles. Mais ils n’auraient pas l’audace de le faire venir ici, dans ce bureau. Il pensa alors à Kaito Miura, conseiller, qui lui pouvait parfaitement se permettre ce genre de petit extra. Mais, s’il y avait bien un type de personne auquel il ne s’attendait pas, c’était une jeune fille. Et la princesse, de surcroit ! Keishi n’avait vu ce visage qu’une fois, ne fréquentant pas les gros poissons diurnes du palais, mais il ne l’avait pas oublié. La fois précédente, c’avait été de loin, en coup de vent. Mais là, ils étaient proches, assez proches pour que l’assassin puisse dire avec certitude que la princesse était digne du nom de sa mère. Hana Inokuma… La fille bâtarde du roi et d’une servante. Evidemment, il avait fallu que la servante en question ne soit autre qu’Asa, le seul amour de Keishi.

    « Je vous en prie, ne partez pas et écoutez-moi… »

    L’assassin ne savait pas trop quoi penser de la jeune princesse. En temps normal, il devrait la détester, la haïr, même, comme le faisaient ces nobles condescendants dans de telles conditions. Après tout, elle était le symbole, la preuve vivante qu’il avait été délaissé. Et pourtant, le souvenir d’Asa l’en empêchait. En dépit de tout, il ne pouvait se résoudre à rejeter la fille, comme il ne pouvait le faire pour la mère. Lentement, il détailla chaque parcelle du visage de la jeune fille en face de lui. Elle était belle. Différente de sa mère, mais belle. Une chevelure rose pâle, des yeux bleus, des lèvres fines… Bien qu’elle ne lui ressemblait pas énormément, Keishi ne put empêcher le visage d’Asa venir se superposer à celui de la jeune princesse. Pourquoi fallait-il qu’elle le hante maintenant ?

    Ne pouvant plus supporter cette vision, l’assassin tourna les talons et se dirigea vers la porte.

    « Je ne sais pas à quoi vous jouez, Princesse, lança-t-il d’une voix énervée, mais je pense que les domestiques seront plus à même de vous satisfaire. »

    Sur ces mots, il passa la porte et la referma derrière lui, et se cala contre le mur. Pourquoi l’avait-elle fait venir jusqu’ici ? Et surtout, pourquoi elle ? Keishi retira son gant droit et leva sa main devant ses yeux. La peau n’en gardait aucune trace, mais il se souvenait parfaitement des moments passés avec Asa. Il entendait encore sa voix douce l’appelant tendrement. Kei… Perdu dans ses souvenirs, il se laissa tomber à genoux, et s’abandonna aux larmes silencieuses, pleurant cette perte d’une inestimable valeur, et maudissant Kyoya Matsuda de la lui avoir arrachée.

_________________
"Qui es-tu ? Que veux-tu ?
Personne, et rien... Tu es déjà mort.
"

KEISHI HASEGAWA



Chôko :
Spoiler:
 


***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/keishi-ha
Hana Inokuma
Nanouche • absolute master of the world !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 625
Age : 23
PUF/pseudo : Cinderella
Localisation de votre perso : Dans les bras de celui qui prendra mon coeur...
Petite Phrase : A flower among the flowers of a garden...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Mer 7 Juil - 23:30

    « Je ne sais pas à quoi vous jouez, Princesse, lança-t-il d’une voix énervée, mais je pense que les domestiques seront plus à même de vous satisfaire. »

    Hana se figea. Il ne voulait décidément pas l’écouter. Il devait croire qu’elle s’était jouée de lui, qu’elle s’était moquée de l’assassin. Pourtant, c’était faux… Il fallait qu’elle lui parle… Mais le jeune homme ne lui laissa même pas le temps de répliquer quoi que ce soit. Il tourna les talons, passa la porte et la referma derrière lui. La jeune fille ne sut comment réagir pendant de longues secondes et resta immobile, seule au milieu de l’immense pièce richement décoré. Peut-être avait-elle fait une erreur en croyant que cet homme accepterait de l’écouter et de se confier à elle sur son passé avec sa mère si tant est qu’il soit vrai… Oui sans doute aurait-elle du s’arrêter aux rumeurs qui avait bon train et ne pas chercher plus loin.

    Pourtant, Hana ne pouvait se faire à l’idée d’en rester là. Elle était déjà allée trop loin pour faire demi-tour. La princesse savait que si elle stoppait tout maintenant, elle le regretterait. Peut importe que cet homme soit en mesure de la laisser parler ou non, il l’écoutera de grès ou de force ! Ainsi, sur cette ferme décision, croyant que l’assassin avait commencé à partir, elle couru vers la porte du bureau, l’ouvrit vivement et déboula à l’extérieur, s’apprêtant à descendre à toute vitesse les escaliers afin de le rattraper. Mais quel ne fut pas sa surprise en voyant Keishi agenouiller au sol, non loin d’elle, le visage penché vers le bas mais qui laissait entrevoir les larmes qui coulait sur son long. Cet homme, pourtant si fort et si redouté lui dévoilait ses faiblesses devant ses yeux d’azurs, les mêmes que ceux de sa mère… L’ange s’immobilisa devant cet être d’où s’émanait une profonde souffrance qui semblait avoir refoulé depuis tant de temps. Si il y avait une situation à laquelle elle n’avait pas imaginé être confronté, c’était bien celle-là ! Quel pouvait bien être la raison de son chagrin ? Et pourquoi cela lui prenait-il juste après qu’il lui ait fait face ? Etait-ce lié ? La jeune fille n’en savait strictement rien.

    D’ordinaire, Hana - qui est très réceptive aux sentiments de son entourage – aurait accouru afin de consoler la personne en question mais là, la situation était quelque peu différente… Il ne s’agissait pas d’un enfant, ni d’une femme, mais d’un homme qui de surcroit avait très certainement du sang sur les mains du à sa profession. Et puis la fillette avait aussi un rôle à tenir, que ça lui plaise ou non… Etre princesse signifiait qu’il y avait un comportement bien définit à suivre et que s’en écarter était une entorse peu pardonnable dans ce monde où les rumeurs partaient de rien. Pourtant… Pourtant, la princesse ne supportait pas de rester face à lui, à le regarder souffrir de la sorte. Cette forme d’altruisme, c’était sa mère qui le lui avait transmit. Cette femme si aimante et qui partageait sa joie de vivre et sa bonne humeur autour d’elle à chaque fois qu’elle passait quelque part. Sa mère, sa pauvre mère défunte…

    L’ange s’approcha du jeune homme agenouillé et s’abaissa à son niveau, s’agenouillant de ce fait à son tour. A cet instant, les conséquences que pourraient engendrées ses actes lui étaient égales. Ainsi, fixant l’assassin de ses yeux azurés, elle l’entoura de ses bras et l’attira contre elle pour tenter de le soulager un tant soit peu de la souffrance qui le rongeait de l’intérieur. Plus elle le regardait, plus elle humait son odeur, et plus elle avait la sensation qu’il était effectivement lié à sa mère… Elle ferma les yeux, sentant le plexus du jeune homme se contracter à chacun de ses sanglots. Autrefois, c’était elle qu’il avait fallu consoler, désormais, c’était à elle de rendre la pareille…

_________________
    Chaque baiser est une fleur dont la racine est le coeur...



    Koori, mon ange gardien... :
     


Dernière édition par Hana Inokuma le Jeu 8 Juil - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/once-upon
Keishi Hasegawa
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 24
PUF/pseudo : Azed'Jyën
Localisation de votre perso : Se tourne les pouces entre Ston' et Myri'
Petite Phrase : La Vengeance est une cruelle Maitresse...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Jeu 8 Juil - 0:44

    « Asa… »

    Keishi n’était plus conscient du monde qui l’entourait. Il ne voyait plus le sol, les murs, ni même son propre corps. Il n’entendait plus rien des sons du palais, ne sentait plus les pierres sous ses doigts et ses jambes. Il était perdu, isolé dans ses souvenirs heureux, et murmurait en boucle le prénom de la seule qu’il n’ait jamais aimée depuis qu’il vivait au château. Et puis elle vint, l’enlaçant dans une douceur infinie, et lui rendit son étreinte, murmurant à nouveau son prénom… Pourtant quelque chose clochait. L’assassin releva la tête, et vit le visage de la princesse à la place de celui de la servante. Il ne comprenait pas… Que faisait Hana Inokuma dans ses souvenirs ? Lentement, l’illusion de sa mémoire disparut, et il se retrouva à genoux devant la porte du bureau du roi, mais toujours dans les bras de la princesse.

    Délicatement, il se retira de cette étreinte, plutôt confus. Lui, Keishi Hasegawa, l’un des hommes les plus froids et distants du royaume de Stonefolm, venait de craquer, et ce devant un témoin… A vrai dire, il ne savait plus trop quoi faire. Il était parfaitement inutile de tenter de sauver la face. Lentement, il se leva, sécha les larmes qui restaient et observa la princesse. Il ne comprenait pas son comportement. Pourquoi avait-elle agit de la sorte ? Quand bien même elle aurait su qu’il y avait eu une relation entre sa mère et lui, ça n’expliquait pas pourquoi elle l’avait serré ainsi dans ses bras. Sauf si Asa lui avait légué bien plus que ses yeux. Ca semblait logique, telle mère telle fille disait-on.

    Alors Keishi prit la parole. Ce n’était pas la voix froide et indifférente habituelle, mais pas non plus le ton qu’il employait jadis en privé avec Asa. Celle qu’il avait maintenant étant plutôt atone, comme s’il n’arrivait pas à se remettre de la crise de larmes qu’il venait d’avoir. Ce qui n’était pas forcement faux, d’ailleurs.

    « Comment va votre mère ? Cela fait quelques temps que je ne l’ai pas vue. »

    La princesse en conclurait bien ce qu’elle voudrait, Keishi n’avait cure des apparences en ce moment. Il avait lancé la question car c’était la première chose qui lui était venue à l’esprit (difficile de penser à autre chose), et qu’il fallait briser le silence pesant qui commençait à s’installer. Bien que l’assassin soit plutôt taciturne, il lui avait semblé que ça s’imposait.

_________________
"Qui es-tu ? Que veux-tu ?
Personne, et rien... Tu es déjà mort.
"

KEISHI HASEGAWA



Chôko :
Spoiler:
 


***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/keishi-ha
Kyoya Matsuda

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 25

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Jeu 8 Juil - 14:18

Mon passé est ma plus grande faiblesse mais vous êtes ma plus grande fierté !
Une fois de plus le roi rentrait de chez sa sœur, chère petite sœur, une perle à ses yeux. Depuis plusieurs mois maintenant il devait gérer les deux royaumes et il n’avait pas vraiment privilégié Stonefolm. Les papiers devaient s’empiler sur son bureau, les procès étaient sans cesse repousser, tout un bazar …
L’orage était là et la troupe talonnait leur monture, en tête, Kyoya Matsuda … Oui le roi rentrait, rentrait mais une surprise l’attendait. En faisant une pause, s’isolant de sa garde il était tombé sur sa maitresse, cette si belle nymphe mais il y avait un hic, dans ses bras un nourrisson. Un enfant une fois de plus imprévu mais lui, l’ange avait mal au fond, il n’en voulait pas mais le rejeter il en était de question également …
Enfin son altesse avait remit pied à l’étier pour rentrer chez lui, le travail l’occuperait et lui permettrait de se changer les idées. Mais sur la route, l’homme sombre ne pouvait pas penser à autre qu’elles … Ses femmes, oui les siennes, elles étaient sa vie et les perdre avait été la pire punition qu’on avait pu lui faire subir. Une torture et le proverbe était claire … Jamais deux sans trois, trois enfants … trois femmes … deux décédés … Si Pallengad l’apprenait … Kyoya avait tout essayé, cachée pour mieux protégée, on l’avait tué, l’épouser, la rentre importante, tout dévoiler, sa dépouille portait également le seau de l’ennemi … Ou est alors la bonne solution. Ce roi savait que trop bien la douleur qu’était de perdre un proche, en homme trop gentil et naïf il avait toujours refusé d’égorger la famille Asukai et pourtant il en avait eut l’occasion. Il s’en voulait alors … au fond Kenji avait juste compris comment l’atteindre rien de plus !
Déboulant à grande allure sur son entier gris, on se poussait pour faire place au monarque. Le regard sévère et froid il mit pied à terre, escorté par ses deux loups il montait dans son domaine, une seule destination son bureau. Dans le hall le silence se fit, on n’osait juste chuchoter, aucun regard, le maitre traçait son chemin. Mais alors qu’il survolait les marches de sa tour, des voix se faisaient entendre. Stoppant les deux chiens sauvages, Kyoya écouta un instant pour savoir qui était là, caché dans l’escalier.
En réalité il n’y avait pas trente six personnes pour poser cette question, aussitôt il comprit qui était là. Quand à celle à qui était destinée la question, car il s’agissait d’une jeune femme ça ne pouvait être qu’Hana, une hypothèse mais qui allait rapidement se confirmer. Le roi monta les quelques marches qui manquait pour se faire voir, fixant l’assassin et sa fille. Il ne laissa d’ailleurs pas le temps à la demoiselle de prendre la parole qu’il était déjà entrain de parler !

« C’est bien gentil de ta part de t’inquiéter de ma femme défunte Hasegawa … »

Tout était dans sa phrase …
Le seigneur savait très bien qui avait été l’assassin aux yeux d’Asa et une once de jalousie naissait en lui. Restant droit, le regard noir comme la nuit il se mit à regarder sa fille.

« Je peux savoir ce que vous faite ici ? Tous les deux … »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Inokuma
Nanouche • absolute master of the world !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 625
Age : 23
PUF/pseudo : Cinderella
Localisation de votre perso : Dans les bras de celui qui prendra mon coeur...
Petite Phrase : A flower among the flowers of a garden...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Jeu 8 Juil - 23:28

    Le jeune homme semblait avoir perdu le contact avec la réalité. Comme s’il avait perdu conscience tout en restant éveillé. Il enlaça Hana à son tour mais tout en répétant un mot, ou plutôt un nom. Asa… Il le répétait sans cesse, comme une boucle infernale, comme surgit de son passé. A chaque fois que ce nom pénétrait l’oreille de la princesse, il lui faisait un coup de poignard dans le cœur... Plus de doute à présent, elle savait que les rumeurs étaient fondées. Cela se sentait dans l’intonation de la voix de l’assassin. La façon qu’il avait de crier ce nom… Il avait été son amant avant que sa mère s’éprenne du Roi, son père. Pourtant, la question qui suivit fit comprendre à ka jeune fille qu’il ignorait l’évènement tragique qui s’était déroulé il y a peu. Il se leva, sécha son visage, s’écartant de ce fait de l’ange toujours à terre. Hana, quand à elle ne bougeait pas, elle garait la tête basse, se refusant à croiser le regard de Keishi. Pour quel raison ? Et bien sans doute pour ne pas lire ce que sa mère avait lu jadis dans ses yeux. Puis il posa finalement cette question…

    « Comment va votre mère ? Cela fait quelques temps que je ne l’ai pas vue. »


    Cela fit comme une violente décharge dans le corps de la jeune fille. Alors… Il ne savait pas. Il ignorait donc toujours la vérité. Hana baissa un peu plus sa tête, laissant son regard se perdre dans le néant. Se serait donc à elle de lui apprendre la vérité. Mais serait-elle capable de formuler les quelques mots qui permettrait à l’assassin de découvrir que jamais il ne reverra son ancien amour ? C’était… cruel comme tache que le ciel venait d’incomber la fillette. Elle-même n’avait pas encore fait totalement le deuil, et il lui semblait impossible de le faire définitivement tant la perte de sa mère lui avait causé une profonde souffrance. Ainsi, sans relever la tête, elle se remit debout et tourna le dos à Keishi. Elle voulait lui cacher les larmes qui à son tour naissait dans ses yeux d’azurs. Elle chercha un instant les mots que la fillette pourrait lui dire afin de ne pas être « brusque ».

    « Et bien… »


    Elle se stoppa net car un nouveau venu venait de faire intrusion. Brusquement elle se tourna vers lui, faisant de ce fait face à… son père. Son visage se crispa tant elle était surprise de le voir là – même si elle était devant son bureau… -. A vrai dire, elle n’avait pas prévu son arrivé, étant persuadé qu’il se trouvait dans sa chambre à une heure aussi tardive. Mais apparemment, elle avait fait fausse route et la voilà dans de beaux draps… Comment allait-elle lui expliquer la situation…

    « C’est bien gentil de ta part de t’inquiéter de ma femme défunte Hasegawa … »

    Il venait donc par cette phrase d’apprendre à l’assassin la vérité sur Asa. Cependant, la façon dont il l’avait fait n’était pas des plus plaisantes. Hana posa ses yeux sur Keishi, craignant sa réaction suite à cette révélation. Mais sentant le regard du monarque se poser sur elle, la princesse fut obligée de porter à son tour ses prunelles vers lui.

    « Je peux savoir ce que vous faite ici ? Tous les deux … »

    Et voilà… Hana devait finalement lui rendre des comptes. Et bien soit, de toute façon elle avait prit un risque en subtilisant l’identité de son père pour faire venir Keishi. Il fallait bien qu’elle assume ses actes même si elle aurait préféré qu’il n’en sache jamais rien.

    « Père… C’est… de ma faute. » se hasarda-t-elle à commencer.


_________________
    Chaque baiser est une fleur dont la racine est le coeur...



    Koori, mon ange gardien... :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/once-upon
Keishi Hasegawa
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 24
PUF/pseudo : Azed'Jyën
Localisation de votre perso : Se tourne les pouces entre Ston' et Myri'
Petite Phrase : La Vengeance est une cruelle Maitresse...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Sam 10 Juil - 4:28

    Le regard de la princesse était fuyant, comme si elle craignait de croiser le sien. Puis elle se releva et se retourna. Comment Keishi aurait-il pu ne pas voir ce qu’il se passait ? Elle pleurait, comme il l’avait fait juste avant. Et se cachait. L’assassin avait beau être un asocial, il savait reconnaitre certaines choses, surtout lorsqu’il les avait subi peu de temps auparavant. La question était de savoir pourquoi la jeune fille pleurait, ou tout du moins était sur le point de le faire. Il n’avait pourtant rien dit qui puisse être responsable de cette situation. A moins que… Malgré tout, elle tenta de répondre en hésitant, mais n’eut pas le temps.

    Un intrus était là. Et pas n’importe lequel, il s’agissait de « sa majesté » le roi lui-même. Le père d’Hana. Le mari d’Asa. Et éventuellement le maitre de Keishi. Ce dernier le regarda un instant, puis rabattit son regard sur la princesse. Pourquoi pleurait-elle ? L’ange noir prit alors la parole, et soudain l’assassin n’eut plus la possibilité de s’inquiéter du pourquoi du comment.

    « C’est bien gentil de ta part de t’inquiéter de ma femme défunte Hasegawa … »

    Gentil, hein ? Peut-être… A en juger par la réaction d’Hana, rien n’était moins sûr. Keishi se demanda un instant si le roi était au courant pour Asa et lui. Surement, il y avait peu de choses qu’il ne parvenait pas à apprendre, et la vie de l’ancienne servante avait sans doute été épluchée dans les moindres détails.

    « Je peux savoir ce que vous faites ici ? Tous les deux… »

    Il lui fallu cette seconde intervention pour comprendre pleinement les paroles du maitre des loups. Asa était… morte ? C’était impossible. Ca ne pouvait être qu’un mensonge, une tromperie de plus dans le brouillard d’intrigues qui enveloppait le sombre roi. Et pourtant, ça expliquait tant de choses, notamment la réaction de la princesse. Il s’agissait de la pièce manquante de ce subtil puzzle, lequel s’assemblait maintenant dans une parfaite logique. Elle était donc disparue à jamais…

    Keishi ignora la question, de même que le début de réponse de la jeune fille. Il se dirigea droit sur Kyoya, la face plus sombre que jamais, l’empoigna fermement par le col et prit la parole sur un ton d'un froid polaire.

    « Comment ? Dis-moi quand et comment c’est arrivé. »

    C’était la première fois que l’assassin tutoyait le roi. A vrai dire ça n’avait plus grande importance à ses yeux, lesquels étaient aussi incisifs que des lames de rasoirs. Matsuda avait intérêt à lui répondre, peu importait son statut, la présence de la princesse à côté, ou quoi que ce soit d’autre. Keishi voulait savoir, et rien au monde ne l’en empêcherait.

_________________
"Qui es-tu ? Que veux-tu ?
Personne, et rien... Tu es déjà mort.
"

KEISHI HASEGAWA



Chôko :
Spoiler:
 


***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/fiches-de-personnages-f79/keishi-ha
Kyoya Matsuda

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 25

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   Dim 11 Juil - 16:18

Parce qu’en plus il fallait que le roi soit délicat. Kyoya n’était vraiment pas d’humeur, parler d’Asa lui faisait toujours en mal et ce mal ce traduisait pas une mauvaise humeur chronique ! Alors c’était la faute à Hana mais qu’es ce que tout ça cachait ? Le roi avait confiance en son assassin mais pas du tout en l’homme qu’était cet assassin, il savait parfaitement qu’il avait été le premier amour de sa femme mais si leur histoire n’avait pas continué il ne pouvait que s’en vouloir à lui-même … L’ange sombre avait dignement gagné le cœur de l’ancienne servante, elle avait fait son choix et il devait l’accepter …
Il regardait sa fille pendant que Keishi réalisait, à peine le roi tourna sa tête qu’il le prit par le col cela d’une poignet ferme avec un regard et voix polaire, mais c’est quoi cette blague … Les deux loups du roi s’approchèrent montrant les dents, grognant attendant l’ordre de leur maitre. Alors comment ça il voulait savoir, comme quoi la rumeur, les ragots il n’y était pas attentif ! Posant ses mains sur les épaules du jeune homme, l’ange noir le poussa violement pour qu’il se détache, haussant le ton !

« N’oublie pas à qui tu parle Keishi … ! »

Lui cracha t-il dessus, prenant un air franchement supérieur il le dévisageait !

« Ah ton avis … qui d’autre que lui en ait capable … Le roi de Pallengad et certainement en personne. Il y a de ça deux mois maintenant, elle rentrait de chez ses parents, elle m’attendait dans une clairière, là où elle aimait toujours flâner … elle était morte quand je m’y suis rendu ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convocation nocturne [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation nocturne [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Stonefolm :: Stonefolm :: Les Tours-
Sauter vers: