RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Retour aux sources [PV Rei]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un Retour aux sources [PV Rei]   Ven 14 Mai - 19:23

La pénombre de la forêt ne suffisait pas à faire taire l'hideuse horreur qu'en clamait la vue de ses arbres malades, tordus et malmenés. Le guerrier avançait au milieu des silhouettes brisées qui se dressaient de part et d'autres des sentiers presque invisibles, son regard au coloris d'un jaune de bête sauvage balayant les environs. De temps à autre, le bruissement d'un quelconque animal perçait le silence relatif, apportant une nouvelle note de mystère à cette muette musique de la peur que jouait le bois ténébreux. Il fallait être un fou pour venir en ce lieu.

Un fou, ou un égaré.

Amrai tenait des deux. Il n'avait évidemment pas perdu son chemin, car c'était au sein même de cette forêt qu'il avait pris vie. L'esprit né de la haine et de l'amertume s'était fait de chair et de sang au creux de cette sinistre clairière au centre de laquelle il se tenait, le visage fermé et sombre.
Peu l'avaient déjà vu avec cette expression. Généralement, son visage exprimait une certaine passion farouche, sanguine, débridée. En cet instant, sa mine était maussade, à la limite de la lassitude.
L'homme tout de blanc vêtu fit quelques pas en évitant instinctivement les racines noueuses et épaisses qui auraient pu le faire trébucher. Il évoluait d'ombre en ombre, se coulait dans l'obscurité vaguement bleutée de ce lieu lugubre, devenant une apparition encore plus effrayante que celles qu'il apercevait de temps à autre.
Il le savait plus que quiconque ; malgré son allure macabre, morbide, cette forêt vivait. Intensément, pleinement. Mais spirituellement plus que physiquement...
C'était notamment pour cela qu'il avait pu s'incarner précisément ici. Fait d'essence, il y avait ouvert la porte, ou plutôt déchiré l'ouverture entre l'âme et la réalité. Donnant corps à sa folie. A sa haine.

Ses yeux se tournèrent sur la forme déchiquetée d'un arbre. Pourquoi celui-là plutôt qu'un autre ?

Le combattant reconnut les sillons qui en creusaient sauvagement l'écorce. Machinalement, il leva son arme fantaisiste, une épée à la large lame et dépourvue de garde. N'importe qui l'aurait jugée inutilisable... Mais c'était pendant plus d'une décennie qu'Amrai s'était entraîné à en faire usage.
Il en avait encore la preuve juste devant lui.

Le Pallengadien s'assit, ignorant la moisissure du bois pourri. Il remonta ses genoux et posa les bras dessus, dans une attitude pensive, comme s'il était à des lieues de cet endroit. Car aujourd'hui, il s'interrogeait.
Qui était-il vraiment, au fond ? Etait-ce une juste attitude, que de retranscrire dans la réalité les passions vivaces d'un roi aujourd'hui enterré ? Cet idéal de vengeance n'allait-il pas au-delà de son individualisme ?


- Ah, soupira-t-il.

Sa main vint ébouriffer ses cheveux déjà hirsutes, avant qu'il ne fige son mouvement. Son regard se porta sur la paume blanche, dont il inspecta les lignes. Beaucoup de sang avait été versé par cette main-là. Beaucoup d'âmes avaient été fauchées. Mais ce n'était pas encore assez.
Il retraça mentalement son parcours. Quelques six années passées à servir le Royaume. Car, il ne se leurrait pas ; avant tout, c'était au nom de ces terres qu'il s'était battu, par pour celui qui les gouvernait d'une main de fer.


- Je me mens à moi-même.

Bien sûr que oui. Pour Pallengad ? Quel mensonge. Plus que pour quelque chose, il avait combattu contre une autre. Contre Stonefolm. Contre ce symbole de la trahison, qui avait un jour orchestré un colossal choeur de détresse et de rage. Cette note vibrante de désharmonie qui avait permis la création de celui qui aujourd'hui se faisait appeler Amrai Zar'rahil.

Cette note pure, intense, salvatrice... qui résonnait aujourd'hui encore à ses oreilles !

Un rictus féroce se grava sur les lèvres pâles du soldat. Il se leva, avant de fermer le poing. Un poing qui s'abattit sur l'arbre à côté de lui, écrasant sa chair blafarde contre le bois mort.
Il trembla pendant plusieurs secondes. Une lueur sanguine venait de s'allumer au fond de son âme, reflet de la fameuse mélodie de sa naissance. Ce souvenir le hanterait toujours.

Sa nuque se rejeta en arrière dans un grand craquement de vertèbres. Il se mit à haleter, en proie à un feu intérieur qui l'immolait à la manière d'un bûcher démesuré. Ses veines se mirent à charrier un sang nouveau, torrentiel, rugissant. Sa bouche s'ouvrit, et un long hurlement de colère s'en échappa, avant de se réverbérer à l'infini contre les troncs pourris de la forêt. Il y avait dans ce feulement brut, un incommensurable défi, comme si un aigle s'était soudain pris de toiser le monde tout entier du haut de son aire.

Ses genoux se dérobèrent sous lui et il s'affala dans l'humus noir, la poitrine soulevée par un souffle irrégulier et la gorge nouée. Une unique larme coula sur sa joue livide, détonnant sur ce visage à l'hermétisme absolu. On aurait pu jurer que lui-même n'avait pas senti cette goutte cristalline, mais tellement... vide, comme d'apparat.
Un joyau tellement rare.

De toute sa mémoire, Amrai ne se souvenait pas avoir pleuré une seule fois.

Le guerrier se redressa, s'adossant à nouveau contre le végétal difforme. Ses traits étaient encore plus durs, et accusaient une sorte de rudesse sourde qui avait de quoi en décourager plus d'un.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un Retour aux sources [PV Rei]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Chemins et Nature :: Forêt du Dragon-
Sauter vers: