RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akiro Shinsuke [H] Gardien de prison

Aller en bas 
AuteurMessage
Akane Shibata
Admin


Féminin
Nombre de messages : 745
Age : 21
PUF/pseudo : Homing
Localisation de votre perso : Dans une taverne avec Akira

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Akiro Shinsuke [H] Gardien de prison   Dim 28 Fév - 21:47


Spoiler:
 

    Personnage créé et légué par Pharrel merci beaucoup à lui.

    > Nom : Shinsuke
    > Prénom : Akiro
    > Âge : 18 ans
    > Sexe : Masculin

    > Caractère : Akiro est un garçon tendre et sympathique. Chez lui, le sentiment l'emporte sur tout le reste, et il est tout particulièrement intéressé par les autres en règle générale. Il sait se montrer agréable, rieur et serviable. En fait, il est inquiet et nerveux au fond de lui même. Son malaise peut se manifester par une sorte d'instabilité ou de mobilité incessante. Il n'est pas impressionnable bien qu'on puisse le penser et possède une grande imagination. Akiro est un peu un grand enfant . C'est ainsi qu'en cas de blessure il se replie facilement sur lui-même et se réfugie dans son imaginaire riche voire même fertile. Plutôt qu'affronter véritablement les dures réalités de la vie, il peut tenter de les fuir en partant au fond de lui même, en se jetant dans des aventures plus ou moins anarchiques ou bien tout simplement en se laissant submerger par ses pensées. Pourtant, il est partagé entre son besoin fantaisie l'entraînant à bafouer les règles et de changement. Il sera ainsi capable de passer par des phases de routine où il cherchera à mettre de l'ordre dans sa vie et des phases de changement où il se remettra en question et ne supportera plus aucune contrainte. Akiro aime plaire et séduire et résiste mal aux sollicitations... Il lui arrive, plus fréquemment qu'il ne le désirerait, de ne pas suivre ses bonnes résolutions. Akiro est un homme déconcertant et on ne sait pas toujours comment se comporter avec lui. Même si c'est un homme qui possède une certaine fantaisie, le jeune homme apprécie l'ordre et la stabilité, sans doute parce que cela le sécurise. En matière de coeur, c'est un sentimental, voire un romanesque, mais il a du mal à exprimer ses sentiments en raison d'une certaine timidité et d'une grande pudeur. Il demeure secret et insaisissable et se plaint souvent d'être incompris. Oui car il faut bien savoir que Akiro n'est pas si gai qu'il peut le paraître. Il a adopté cette attitude dans l'unique but d'oublier son passé qu'il juge douloureux par sa faute. Cela dit son coté diablotin resurgit de temps à autre ... Oui disons que ses prisonniers ne sont pas toujours gâté d'avoir pour gardien ce jeune homme aux passe temps parfois étranges. Mais que voulez-vous personne n'est parfait ?


    > Histoire : Les femmes ayant eu un enfant disent souvent "c'était le plus beau jour de ma vie.."
    Qu'en est-il des femmes qui ont laissé leur vie durant l'accouchement, laissant le travail derrière elle ?... Personne ne le saura jamais ... étant donné qu'elles ont quitté toute forme de vie.

    La mère d'Akiro mourut ainsi , laissant son nourrisson aux mains d'une amie proche de la famille.
    Cette femme avant de rendre son dernier souffle regarda le docteur qui sortait sa progéniture , son regard plein de larme le suppliant .."Akiro ..." Elle dit son dernier mot dans sa dernière étincelle de vie et ensuite sa vie la quitta laissant son corps inanimé. C'est d'une certaine manière ainsi que Aki' ne connu jamais l'amour d'une mère, l'amour maternel. Son père n'étant pas là pour l'accouchement, étant "occupé ", il ne fut donc point prévenu de suite. Si bien qu'il fut informé de la naissance de ce petit bout de chou des semaines plus tard. Il porta scandale auprès de l'amie qui avait jusque là recueillit l'enfant. Il fut effondré quand l'amie proche en question lui apprit la mort de la mère du petit. L'enfant resta plusieurs semaines chez cette femme (qui n'était qu'autre que la maîtresse de son père et la meilleur amie de sa mère ) qui n'avait le temps de s'occuper d'un nourrisson et dont la bonne s'occupait à la place. Oui cette femme, amie de la famille, travaillait durement à sa tâche. Son père était en deuil et plongé dans une déprime de taille conséquente, il n'arrivait pas à remonter la pente ou encore a tourner la page. Il avait beau se dire "..oublie " mais à chaque fois le rire cristallin de son épouse, son image, son regard venait hanter ses pensées tourmentées. Il n'eut le courage de se suicider jusque là et retourna auprès de l'enfant. Il le reprit à sa maîtresse qui en fut ravie, et l'éduqua en se saoulant involontairement pour se rebooster. Akiro grandit sous un environnement étrange. Son père ne lui donnait pas tellement d'amour et ne lui expliquait rien de spécial mise à part la courtoisie continuelle. Il "alla" à l'école comme les autres enfants, et commencèrent ses problèmes. Enfin aller non pas vraiment, c'est plutôt ses professeurs qui ce déplaçaient. Étant tout ce qu'il y a avait de plus galapiat il ne cessait de faire tourner en bourrique ses professeurs qui pourtant n'était pas de bas étage. Il s'amusait à les ridiculiser devant les autres à savoir les majordomes ou autre et prenaient malin plaisir à défier les gens peu importe leur rang ou presque. Le petit garçon multipliait les âneries en tout genre bien qu'il possédait des manières tout simplement irréprochable. Son père ne pouvait pas supporter ça. Et un soir où Aki' avait une fois de plus dépassé les bornes le pauvre petit se pris la rouste de sa vie. Il en tombât au sol tellement elle était forte. Depuis ce jour il comprit qu'il lui fallait changer. Il le comprit mais il ne le fit pas pour autant. Il ne dit rien et se leva s'essuyant sa bouche ensanglantée puis partit dans sa chambre ne disant rien à son père pendant plusieurs semaines. Au final c'est son père qui vint le trouver et s'excusa se disant honteux de on geste. Aki' véritable petit démon à l'époque savait comment faire craquer son père mais ne rendait pas compte qu'il poussait le bouchon trop loin. Déjà que son père depuis tout se temps n'avait toujours pas réussit son deuil, cela l'avait rendu faible d'esprit. Il n'avait plus aucune volonté et autant dire que le garçonnet en profitait. Oui Akiro en profitait et faisait le pires choses imaginables. Si bien que son père commença à se dire mauvais père à s'imaginer des choses, a devenir paranoïaque. Un jours, pendant une froide soirée d'hivers le petit diablotin comme à son habitude venait de finir son cours de contrebasse. Il le finit non pas sans avoir fait une petite crise. Il commença à s'engager dans l'un des long couloir de sa demeure réfléchissant à son prochain exploit. Il savait que son père lui interdisait l'accès à une pièce qui se situé aux second étage. Bien sur je vous laisse deviner ses intentions. Si bien qu'il s'y rendit agité par une excitation sans limites. L'enfant ouvrit la porte puis y pénétra. Son sang ne fit qu'un tour quand il aperçut son père dans l'unique fauteuil de la pièce. Il lui fallait une excuse et ce rapidement. Heureusement pour le jeune enfant il mentait avec habilité et d'une voix innocente il dit : "Pardon père ... je cherchais Mitsuko."Histoire de rendre son tissu de sottises plus réaliste il versa une petite larme. Voyant que son père ne lui répondait pas l'enfant s'approcha à pas feutré vers le fauteuil ou le corps de géniteur trônait. Plus il s'approchait plus il avait peur. Peur ... peur ... quand tu nous tiens. Le petit garçon âgé de sept ans un peu près s'étonnait de ne voir le corps de son père inanimé et d'une main tremblante le bouscula en disant : "Père?! ... Père?!" Prit de panique il ressortit rapidement claquant la porte, son visage en pleure. Le gosse pleurait à chaudes larmes, bien sur cela n'était pas passé inaperçu et rapidement il se retrouva en compagnie d'un de ses domestique qui le conduisit contre son grès dans sa chambre. Il avait beau vouloir lutter le domestique, ce fameux Genji, était bien plus fort que lui du haut de ses 7 ans. Comme il vous l'a été mentionné précédemment son père buvait ... A l'excès ce genre de boisson peut-être fort nocive ... voire même mortelle. C'est ainsi qu'il grandit seul, ne reprenant pas les affaires de la famille. Non il s'y refusait. Si bien qu'il délaissa son grade pour s'abandonner à une profession et à un rang nettement moins élevé qu'auparavant. Il devint un gardien de prison et abandonna sa tristesse, son deuil continuel.

    > Liens : la plupart des prisonniers (étonnant XD)

    > Royaume : Stonefolm
    > Rang/Statut : Gardien de prison .
    > Particularités/pouvoirs : Renferme un lourd secret et a des tendances à torturer les habitant des cachots.

    > Joué par :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldeniasekai.1fr1.net/archives-f36/akane-shibata-f-prise-
 
Akiro Shinsuke [H] Gardien de prison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....
» Y A T IL LA PRISON PREVENTIVE PROLONGEE EN HAITI ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Administration :: Présentations :: Personnages Pré-Créés :: Stonefolm :: Civils-
Sauter vers: