RPG ~ Manga Médiéval-Fantastique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Mar 16 Fév - 15:40

La Lune éclairait encore le monde de sa lueur macabre accompagné par ses fidèles compagnons d'infortunes les étoiles quand Saito ouvrit ses paupières pour la première fois de la journée . Ses idées étaient encore embrouillées par son sommeil qui avait prit fin il y avait de cela quelques secondes . Un sommeil que le pauvre prince avait bien eut du mal à trouver cette nuit là et visiblement lorsqu'il le trouva c'était pour une courte durée . Un soufflement de fatigue se fit ouïr dasn la chambre du jeune homme . Le silence calme et paisible de la nuit avait était brisé pour la première fois de la journée . Privilège ou bien simple infortune banale de la vie ? En l'instant présent c'était plus pour l'infortune que pour le privilège que Saito aurait penché . Le jeune prince se redressa un peu dans son lit et jeta un regard cottoneux autour de lui . Il remarqua facilement qu'il faisait nuit étant donné que sa chambre était plongé dans la pénombre . Un second soufflement tapageur se fit de nouveau entendre suivit d'un bruit sourd . Qu'est-ce ? Tout simplement le jeune prince qui se laissa tomber lourdement dans son lit qui ressemblait d'avantage à un énorme tas de couverture . Le silence retomba dans la pièce . Le prince de Pallengad lui s'était enfouis sous ce qui lui servait de couverture mais cela fut de très courte durée .En effet de toute évidence Saito ne trouvait définitivement plus le sommeil cette offrande de la nuit ce qui était bien dommage pour lui . Le pauvre angelot se leva donc de ce lit qu'il maudissa du regard en enfilant des espèce de pantoufles blanches .D'un pas mou et d'un geste pâteux le prince tira les rideaux de velour qui lui cachait la vue sur l'extérieur . Quand son regard se heurta à lueur éblouissante de la lune le jeune homme compris que c'était fichu .Et comme cela ne suffisait pas il n'avait aucune idée de l'heure qu'il pouvait être .Le jeune Saito fixait à présent son reflet dans la fenêtre , ses cheveux en bataille , son visage aux traits fins ... Une mine trés fatigué comparé aux jours précédents quoique ...Il se passa hativement la main dans sa crinière blanche espérant y mettre un peu d'ordre puis se détourna de la fenêtre pour venir se planter devant l'armoire de chêne qui résidait dans un coin de la pièce . Il l'ouvrit avec nonchalence et en sortit quelques vêtement aux teintes blanches à l'exception de son pantalon noire .Vêtements qu'il enfila rapidement avant de ce poser dans un fauteuil de cuir rouge et de ce figer le regard vide .Qu'allait-il faire maintenant ? Il n'y avait rien à faire surtout pendant ses temps de guerre . Le jeune bailla tapageusement puis se leva de ce fauteuil , confortable mais dénué d'une quelconque distraction .

Il sortit de cette prsion qu'était sa chambre de son pas élégant et commenca à errer dans les couloirs endormis du chateau de Pallengad sans réel but .Son pas se faisait hasardeux et son regard fixait le sol . Il était fort aisé de voir que notre jeune prince était préocupé .Par quoi ? Allez le lui demander .Il suivait ses pas , il allait là ou ils allaient le conduire .C'est toujours tête baissé qu'il s'arrêta devant une immense porte de chêne massif .Cette porte était celle de la bibliothèque , le jeune prince la poussa non sans y mettre un peu d'effort et pénétra dans le leiu placide . Son vide d'énergie parcourait les grandes et luxueuses étagères qui occuper l'espace de la bibliothèque . C'était bien beau d'être dans ce lieu emplis de tout le savoir de Pallengad mais fallait-il encore trouver un opuvrage à lire . Saito en silence s'avançat au milieu des étagères caressant de ses doigts fins les quelques livres qui se trouvaient devant son nez . Venant interrompre le prince dans sa contemplation de vieux bouquins un bruit sourd brisa le silence qui s'était imposé en maître . Saito en sursauta et esquissa une fine grimace .Lui qui se penser seul ...

Il s'avança donc vers l'origine du bruit . Cela le conduisit au fond de la pièce dans la dernière rangé d'étagères .Cette grimace s'effaça sous la stupeur . La scène n'était pas comique mais un poil humouristique .Un homme était au sol sous un véritable tas de livres .Saito regarda le haut de l'étagère d'où apparemment provener les livres puis reporta son regard sur cette homme qu'il connaissait évidemment .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Mar 16 Fév - 21:30

  • J'avançais d'une démarche préssée mais gardant une touche raffinement tout de même car pour moi cela était bien la moindre des choses . Selon moi il fallait en permanence avérer chic c'était extrêmement important . Ne vous sentez point dans l'obligation de me croire mais la première impression que vous donnez est toujours celle retenue par les personnes que vous rencontrez .Je leva d'un mouvement rapide vers l'astre lunaire , une fois de plus il illuminait la terre assoupie une nouvelle fois . J'attachais un grand amour à la nuit . Surement vous demandez-vous pourquoi ? Tout simplement parce que pour moi et à mon humble goût la nuit cette période si brève relate tout ce que le monde à de plus beaux en son sein . Pour certains elle représente les ténèbres personnellement je ne comprend pourquoi mais bon chacun ses idéologies . J'esquissai un délicat sourire à la vue des étoiles qui rayonnaient . en poursuivant mon chemin .Je trainais , je trainais mais le chateau était encore bien loin . Je pressais alors encore un peu le pas il me fallait advenir à Pallengad pour le matin , du moins c'est ce que j'avais prévut mais ostentiblement le sort ne semblait pas être avec moi . Cela ne changeait pas de d'habitude en général je n'ai pas la chance pour moi mais cela ne fait de mal à personne que je continu d'espérer .Les miracles existent encore aprés tout . Je fus agréablement surpris quand j'apperçus se dresser devant moi le majestueux palais du royaume Pallengad . En conclusion j'avais surement sous l'effet de la fatigue fait obtruction de mon environement en continuant ma route . Cependant j'étais profondément assouvi d'être arrivé en un temps reccord . Histoire de conforter mon assouvissement je sortis d'un geste vif . Une admirable montre en or que j'avais hérité de mon père adoptif . Il était précisément cinq heure moins dix .

    Comme je l'avais prévu les gardes étaient assoupis . J'étais tout simplement scandalisé en voyant ce spectacle évoquant en moi un profond sentiment de pitié et surtout d'indignation . Le Roi les logeaient , les payaient et eux au lieu de lui rendre de loyaux services roupillaient pendant leurs tour de garde .L'unique avantage était que je pus passer de l'extérieur à l'intértieur du chateau en évitant le contrôl de mon identité . De ma démarche toujours aussi préssé je traversais les jardins toujours aussi plaisant à la vue . Il n'y avait pas à dire lorsque Kenji Asukai faisait éxécuter ses ordres il le faisait toujours aussi bien .Au bout de quelques minutes j'arrivais devant l'imposante porte d'entrée très luxueuse donnant l'accés à l'intérieur du logis de sa majesté .Je la poussa en espérant avoir fait très peu de bruit et m'engagea dans un long couloir . Un long couloir restant trés chic , magnifique . Je m'arretai alors devant l'une des fenêtres du couloir et laissa un instant mon regard froid et distant vagabonder .Je caressa d'un geste âpre la pierre froide et rugueuse constituant les murs du palais puis reprit mon chemin . J'étais donc de retour avec mon fameux tachi que je jugeais d'une beauté à peine croyable .Il était simple mais me plaisait et c'était bien le principal puis il m'avait besogné un petit prix tout de même pas négligeable . Je descendis un escalier tout fait de marbre laissant ma main glissait sur la rampe d'une froideur comparable à la température d'un macabé . Honnêtement je ne savais absolument pas ce que j'allais faire . Il m'étais tout à fait inutil d'aller me couchais à cette heure-ci . J'étais géralement long à m'endormir , j'en déduis donc avec une certaine aisance qu'il fallait que je me distrais et pour cela je savais un lieu tout à fait digne d'abouter à cette tâche . Je dois bien vous l'avouez ,je possède une véritable passion pour la littérature , la lecture , la poésie , l'éloquence , l'écriture et pour retrouver tout cela quoi de mieux qu'une bibliothèque ? Intérieurement enjoué je me retrouvai rapidement devant la porte faite de chêne de la bibliothèque que j'ouvris d'un mouvement vif quoique qu'un peu brusque .Je m'avançais alors avec une idée bien précise du livre que je souhaitais lire .Lors de ma précédente visite en ce lieux si calme et agréable j'avais jalonné un livre intitulé :"Le baiser des ombres " . Je ne sais point vraiment la raison de cette attirance pour ce livre mais il était bien réel .De ce que je me souvenais il était dans la dernière étagère au fond de la salle . D'une démarche moin rrapide et se faisant plus chic je me dirigea au fond de la pièce , j'y jeta un rapide coup d'oeil et monta l'une des échelle permettant d'accéder aux livres placé en hauteur . Mon regard distant parcourrut les bouquins alentours en appercevant l'objet de mon caprice . Je tendis le bras en m'élevant sur la pointe d'un de mes pieds en caressant le doux rêve de pouvoir attrapper cet ouvrage mais c'était sans oublier mon infortune habituelle . Je ne sais comment je glissa maladroitement en emportant dans ma chute multitudes de livres . Je n'osais même pas imaginer l'allure que j'avais d'un point de vue extérieur . J'étais matériellement enseveli sous un tas de livre . Inutil de dire à quel point je me sentais bête .L'avantage était que j'étais seul en ce lieux ou du moins c'est ce que je pensais .Je me massa d'un geste brusque mon front et esquissa une large grimace quand j'apperçut la divine silhouette du prince de Pallengad : Saito Asukai .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Dim 21 Fév - 19:05

Oui , il le connaissait et même assez bien . Le jeune prince avait de suite reconnue cette chevelure ébène et ce visage froid et distant à la fois . A la vue de son visage , la vue de son nom avait directement fait irruption dans la tête de Saito .Cet homme présentement envahit au sens propre du terme par les livres n'était d'autre que le Conseiller du Roi à savoir Katashi Noriko . C'était un homme extrêmement réputé pour son acharnement à la tâche , son agilité d'esprit mais aussi pour son habilité au combat . C'était vraiment un homme étonnant de part le grand nombre de domaine qu'il maitrisait cela dit le jeune Saito avait du mal avec son côté distant ,froid voir même parfois tranchant à la limite du blessant dans ses remarques bien que pertinente .Bref , le visage troublé par cette scène se teinta d'un petit sourire amusé . D'ailleurs il ne put retenir un petit rire spontané qu'il avait tenté au mieux d'étouffer . Lorsque l'on connaissait Monsieur Noriko il était fort comique de le voir dans cette situation dans laquelle il parraissait si faible et impuissant . Le jeune homme détourna un instant son regard l'histoire de calmer cette envie de rire qui se faisait de plus en plus forte .Il toussota un bon coup puis reprit son sérieux et son air calme et serein qui lui était habituel . D'un mouvement gracieux et élégant il se baissa et prit du bout des doigts l'un des gros pavés qui avaient chuté sur l'homme .""Entre la vie et la mort" murmura-t-il d'une voix paisible et agréable à l'ouïe . Il caressa d'un geste lent qui semblait emplit d'affection , la couverture faite de cuir de l'ouvrage . Un fin sourire vint s'étendre sur ses fines lèvres puis il reporta son intention sur Katashi puis lui dit d'une voix calme et amusé dans le fond :

"Prudence et mère de sûreté vous savez ."

A cela il ajouta un petit rire et adopta une expression d'inocence qui lui convenait parfaitement .Il se détourna un instant de l'homme puis fit quelque pas hasardeux vers le centre de l'allée .Que faisait-il rien de particulier à vrai dire . Il fourra ses mains dans ses poches la fatigue ne s'était qu'estompée et autant dire qu'elle était encore bien présente .Le pauvre Saito le snetait assez bien et cela se liser sur son visage .Il revint alors vers le Conseiller avec en tête l'idée de l'aider le pauvre tout de même . Toujours de ce même timbre de voix il ajouta :

"Bien souvent l'on me dit : Aide-toi, le ciel t'aidera cela dit je persiste à penser que vous portez secours ne serais pas une perte de temps ."

D'un geste vif et élégant Saito ramassa un ,deux bouquin . Il espérait que ce dernier laisse de coté son orgueil habituel et se laisse aider . Ce serait une ineptie de dire que Katashi était hautain avec Saito car il était facil de contaster que ce dernier était bien plus sympathique avec le prince qu'avaec les autres . Saito l'avait bien remarquer mais c'était toujours dit que c'était juste parce qu'il était le Prince de Pallengad .Et puis même si ce dernier était hautain envers lui le prince était tellement gentil qu'il lui aurait quasiment impossible de ne pas proposer son aide même si il savait que cela aurait été en vain .Son regard qui se faisait de nouveau endormis parcourut les deux livres briévements . Deux livres avec deux titres bien fastidieux autant vous dires que Saito n'allait absolument pas choisir l'un des deux . En prêtant absolument aucune intention à l'emplacement où étaient auparavant les deux gros pavés , il les replaça dans les premiers trous à sa hauteur et surtout à sa vue . Le jeune Asukai se lassa rapidement de ranger ses livres et s'approcha de Katashi en lui tendant la main un sourire aux lèvres .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Mer 24 Fév - 17:17

  • Pour ne rien vous cacher j'étais très nettement embarrassé par la situation et surtout par la présence du prince en personne . M'avoir rendu ridicule me torturer l'esprit car bien que l'on dise souvent :"Le ridicule ne tue pas" il encrasse admirablement bien u ne réputation . Une réputation durement acquis pourrait être perdu en moins d'un quart de seconde lorsque l'on se retrouve dans de tel situation . Je me dis que sous l'effet du choc peut-être que ma pauvre tête m'octroyais folie . Je m'accorda donc le doute , la remise en cause de la présence de cette personne ici bas . C'était ineptie de carresser le doux espoir que cette silhouette encore floue à ma vue n'était que tour de mon imagination car lorsque ma vue cessa de défaillir j'apperçut très nettement les fins traits de son visage si bien formé et qui lui valait les foudres de nombreux noble de ce chateau .D'un geste vif quoique brusque je me frotta mon oeil droit je ne pouvais plus nier cette évidence que le prince Pallengad était là et qui de plus est cancaner de mon infériorité .Il fallait mieux rire que pleurer si bien que la vue de Saito glousser discrétement m'arracha un fin sourire qui s'étendit rapidement sur mes fines lèvres . Cet état d'auto-moquerie de moi même fut aussi bref que le sourire que j'avais eut aux lèvres . L'ange blanc toussota il était fort probable que ce soit pour se reprendre et avec sa grâce habituelle qui l'habitait il se baissa et pris un des bouquins qui m'avaient attaqué cinqs minutes avant. "Entre la vie et la mort" dit-il d'une voix à peinne audible .D'un geste lent mais remplis de tendresse il carressa la couverture du livre . Je ne vous cache pas qu'en l'instant j'envia ce fichu livre . Le silence qui de nouveau raigner fut à nouveau briser par la voix sereine quoique qu'amusé du jeune Saito:

    "Prudence et mère de sûreté vous savez ."

    Ah!Ah! Très drôle . Une grimace peu esthétique vint se peindre sur mon visage . Je n'aimais pas que l'on me fasse des remarque comme celle-ci surtout lorsque ses dernières était suivit d'un ricanement se voulant taquin . Je trouvais presque personne digne de me faire la leçon ... et ce n'étais pas Saito qui allait me la faire . Mon regard froid et distant ne quittait pas son visage ainsi je vis cette aire de petit ange qu'il avait adopté suite à sa remarque .Je l'avoue j'étais franchement impréssionné par cette capacité à faire l'innocent mais aussi par cet impression que ce jeuen homme dégage en permanence . Dix neuf ans de sa vie son écoulés mais malgré tout il reste d'apparecne douce , calme , sensible et si fragile ...Mon contraire sur presque tout les points .Il se retourna et fit quelques pas avant de reve,ir les mains dans les poches . Il était rare de le voir aussi mou .J'allais donc ranger ce véritable bazard que j'avais moi même créer quand la voix du prince m'interrompit dans mon intention :

    "Bien souvent l'on me dit : Aide-toi, le ciel t'aidera cela dit je persiste à penser que vous portez secours ne serais pas une perte de temps ."

    Ô que de gentillesse . Cela ne changeait pas de d'habitude de toute façon . Je cotoyais suffisement la famille royale pour savoir que Le roi trouvait son fils trop gentil et intentionné en vers les autres et il n'avait pas tord .Le prince prit deux ou trois ouvrages dans ses mains avant de les rangers dans les premiers trous qu'il voyait . Surement se lassant de cette activité fastidieuse il me tendit la main son éternel sourire aux lèvres .Bien sur je la saisit un peut d'aide n'était nausif à personne .J'eu la crainte un instant de laissait parreitre ... non peut importe . J'étais donc debout face à lui . Il avait bien une moitié de tête de moins que moi et cela me faisait sourire intérieurment . Un grindement vint faire vibrer mes tympans et j'en déduis que c'était la porte de la biblioètque . C'était bien dommage qu'un moment si exclusif soit gaché . Je tourna d'un geste vif la tête mais je garda la main de Saito en la mienne .J'aurais put parraitre envahit par l'impatience de voir qui était cette eprsonne amsi je gardais à l'esprit cette aide si bien que je dit de ma voix un peu plus grave que la sienne :

    - Je ne peut que vour remerciez de ses quelques minutes que vous m'avez si gentillement accordé . . .mon prince .
Revenir en haut Aller en bas
Kiara Itsuka

avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Age : 26
PUF/pseudo : L'Epeiste
Petite Phrase : Sauvez moi ou tuez moi...Mais ne me laissez pas sombrer dans la folie...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Mer 3 Mar - 22:56

Kiara en avait marre de tous ses petits services que le roi lui faisait faire! Soit il lui demandait d'aller porter une lettre a une personne de haut rang, ou bien il lui demandait de surveiller les personnes a peu trop désireuse de monter sur le trône, bref rien de bien passionnant pour une assassine qui avait connu pire comme mission.
Enfin elle n'avait pas le droit de se plaindre, Kenji était plutôt gentil avec elle, il la laissait dormir au palais (il faisait semblant de ne pas la voir) et elle avait le droit de se nourrir au château quand les temps était vraiment dur. Par d'autre mot il lui offrait le gîte et le couvert pour presque rien et ce n'était déjà pas mal puisque même si elle avait beaucoup de respect pour le roi, a chaque fois qu'ils se voyaient c’était comme chien et chat, toujours a chercher a ennuyer l'autre.

La jeune femme comme a son habitude, se promenait tard dans les couloirs du château. La nuit était comme son refuge, elle se faisait ni voir ni entendre. Ses pas était feutrer, ses geste étaient rapide mais ne produisait aucun bruit, et sa fine silhouette pouvait se caché dans les moindre recoin noir a l'abris de tout les regards. Être une assassine demandait beaucoup de pratique et de patience, deux choses qu'elle possédait depuis maintenant bien longtemps.
Un garde qui arrivait a grand pas, l'alerta. Kiara profita d'un couloir sombre pour s'y glisser et ne pas se faire remarquer...Le garde passa mais se n'est pas sa qui capta son regard...Une autre silhouette venait de tourner au bout du couloir, une silhouette connue...Que faisait le jeune prince si tard hors de sa chambre? Sortir sans escorte n'était pas une bonne idée surtout que la guerre était aux portes du pays...

Kiara attendit d'être sur qu'elle était seule avant de continué son chemin. Le prince ne devait pas être bien loin et il serait sûrement facile de le retrouver mais il valait mieux ne pas trop traîner car le jeune homme avait la sale habitude de bouger dans tous les sens, une fois que son père ne le surveillait pas...

L'assassine arriva dans un couloir vide...Il n'y avait que trois portes...Une chambre de domestique, la bibliothèque et un bureau...Le choix était vite fait, Saito n'allait sûrement pas se promener dans un bureau en pleine nuit et encore moins de une chambre d'une femme...

Poussant la porte, la jeune femme entra dans la pièce. Il régnait un léger silence qui fut vite briser par une voix...Pas celle du prince mais celle d'une personne tout aussi bien connue. Soupirant, Kiara se dirigea entre les rayons et arriva sur le lieu ou les deux jeunes hommes se tenaient.
Son regard passa de leurs mains toujours enlacés au visage des deux jenes gens.


Saito ce n'est pas une heure pour te promener dans les couloirs ! Ton père te tuerais si il savait que tu était en dehors de ta chambre sans escorte, et sa serait encore pire si il savait que tu était avec...Katashi

Kiara avait hésiter entre dire un homme et Katashi car elle ne savait pas comment il réagirait...Mais de toute manière lui comme elle n'avait rien a perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Ven 5 Mar - 22:53

Leur mains enlacés , leurs face à face seul au beau milieux de la nuit . Cette scène aurrait put maladroitement être extrêmement mal interprété . Bien que c'est vrai qu'il était compliqué de penser à autre chose qu'à une scène de cours dirons nous lorsque l'on pouvait admirer . Bien que de vue cette situation était suspecte et pourtant l'ambiance qui régnait en ce lieux était extrêmement lourde . Cela était surement dût au silence semblant incessant de la nuit accentué par l'ambiguité de la situation .Le regard du jeune homme fixait intensément le visage de cet homme qu'il connaissait si bien et qui au quotidien lui semblait si dur et dénué de sentiments . Tout d'abord le voir envahit sous un tas de livre s'était avéré être bien comique mais maintenant c'était encore différent . Bref . Un bruit strident vint pertuber Saito en ses profondes réflexions embrouillées par la fatigue qui cependant restait bien présente . Le ejuen prince tourna hativement la tête . Il ne fallait pas qu'il soit vu ainsi , le prince et le conseiller main dans la main imaginez le cirque . Le jeune angelot reporta son attention sur le conseiller et voulut tirer sa main de la sienne mais celui-ci dit de sa voix d'habitude si froide et distante :

- Je ne peut que vouz remerciez de ses quelques minutes que vous m'avez si gentillement accordé . . .mon prince .

Le prince ne pensait absolument pas que ce dernier aller le remercier pour si peu mais bon si tel était son souhait . A vrai dire Saito en était ravi allez savoir pourquoi . Un fin sourire vint s'étendre sur ses fines lèvres . Honnêtment , il était fort étonné par ses paroles venant d'un homme réputé pour son caractère exécrable mais aussi pour son manque d'aimabilité et de reconnaissance .Comme quoi être prince présentait bien des avantages .Il fut tellement étonné qu'il en oubliat la personne qui avait depuis le temps certainement pénétré dans la pièce si bien que lorsque le son de la voix de l'inconu lui parvint aux oreilles ce dernier sursauta .

Saito ce n'est pas une heure pour te promener dans les couloirs ! Ton père te tuerais si il savait que tu était en dehors de ta chambre sans escorte, et sa serait encore pire si il savait que tu était avec...Katashi

L'ange tira d'un geste hatif et maladroit sa main de celle du conseiller du Roi puis se tourna vers l'origine de cette voix . Cette voix il la connaissait très bien et il savait pertinemment que c'était celle de Kiara . Il était géné et très franchement cela se voyait vraiment très bien .malgré que la nuit cache les rougeurs de ses joues . Il se tenait à présent devant cette demoiselle qu'il apprécié fort bien . Non pas qu'il n'était pas content de la voir en ce lieux mais disons qu'en ce lieux dans cette situation cela l'importunait nettement . Lui qui ne voulait pas que cela se sache c'était ...fichu tout simplement . Le pauvre Saito en plus de malaise ne savait absolument pas quoi répondre à cela . De plus elle avait raison , si son père l'avait vue à cette heure debout sans escorte et surtout en tenant la main de Katashi ... il ne donnerait pas chére de sa vie de prince héritier si envier . D'une voix maître de soi même mais pouvant apparaitre comme un doux murmure il répondit :

"Certes ."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Mar 9 Mar - 23:04

  • Il était vrai que je ne pouvais que remercier mon bon prince de m'avoir accorder ses quelques minutes si précieuse passaient en son agréable compagnie . Cela était un moment exclusif que très peu de personnes avaient le loisir et surtout l'honneur de passer à ses cotés . En étant franc , je ne le cache pas que j'étais absolument ravit de ce court instant qui venait de ce dérouler . Mon seul regret était qu'il soit si bref ... Quelques minutes voila ce que cela représenté et honnêtement cela me désolais presque . Je tenais encore sa main en la mienne et sans vous cachez que le simple fait de serrer cette main me procurer un bonheur rare . Oui , bien rare étaient les instants ou ma personne se laissait envahir par la satisfaction que de ce dire que l'on est heureux . Non pas que je ne me plaisais à me dire que j'étais heureux non bien loin de là mais comment vous expliquez le fait que je sois une personne tellement difficil que les petit plaisir simpliste de la vie quotidienne ne me suffisais point . Si bien qu'il fallait que je fasse preuve d'une grande témérité dans mes actes pour me sentir "heureux" .Cependant je trouvais ce mot utiliser de manière trop commune n'ayons crainte d'avouer que les gens l'ustilise sans raison valable cela en était quasiment infligeant .Les gens employaient ce therme pour des chose tout à fait banale ... Enfin nous ne pouvons rien y faire . Mon regard toujours distant quoique qu'un peu moins froid qu'a l'origine ne se lassait toujours pas de divaguer au fgrès de ses fin traits qui lui donnait un air si doux qui n'allait si bien qu'à lui .J'aurais aimé que cet instant si exclusif ce prolonge mais visiblement le sort n'était pas avec moi ce soir car la porte se mit à grincer dans un vacarne sans précédent . Quelqu'un était entré ... et aller surement gacher un si bel istant . Il fallait que je me fasse un raison peut-être un jour en revivrais-je un comme ce dernier mais il ne fallait pas espérer ce qui ne pouver l'être .Je ne quittais pas le visage de mon prince , Saito car pour moi une porte qui s'ouvrait n'été pas une raison suffisante pour me désintérréssais d'une tel être .Une ou deux minutes tout au plus s'écoulèrent mais rapidement elles furent briser par une voix que je ne conaissait que trop bien .

    "Saito ce n'est pas une heure pour te promener dans les couloirs ! Ton père te tuerais si il savait que tu était en dehors de ta chambre sans escorte, et sa serait encore pire si il savait que tu était avec...Katashi"

    Cette voix était celle de Kiara Itsuka ... Bien que je sois un homme peu craintif j'éprouvais pour cette femme une profonde défiance . Je savais qu'elle savait pour mes réel pensées . Je savais que si elle le voulait elle piuvait faire basculé ma vie dans un très mauvais sens . A sa vue Saito retira sa main maladroitement de la mienne ce qui m'arracha une petite grimace aisément dissimulé .Mon bras retomba d'un geste semblant "froid" le long de pon corp . De quoi ce mâlait-elle ? C'était évident qu'elle n'avait pas tord mais je m'opposais catégoriquement à ces dernier propos . Pourquoi cela aurait-il été pire qi sa majecté aurait sut que Saito était en ma compagnie suel à seul ? .Avec toute l'honnêteté que je possède j'affirme qu'en ma conpagnie le noble prince de Pallengad ne risquait absolument rien .J'esquissa un fin sourire sadique puis m'approcha de ma démarche arrogante du jeune Saito .Ce dernier semblant atrocement géné répondit un seul est unique mot :

    "Certes ."

    C'était bien peu . je ne comprenais pas pourquoi ce dernier ne l'avait pas rembarré et surtout pourquoi se laissait-il appelé "Saito" par une femme de seconde zone .J'avoue ne pas avoir envie de chercher et surtout de comprendre si bien que j'enchaina d'une voix ironique et hautaine :

    - Mademoiselle Itsuka ... quel plaisir de vous voir céan .

    Je fit une courbette élégante en lui lanssant un regard en l'instant pur concentré d'arrogance ce voulant provocateur . De nouveau je repris :

    - Sans vouloir vous faire offense j'ai la pensée que notre Prince n'est point en répugnante compagnie céan avec moi . Bien sur cela est mon humble avis .
Revenir en haut Aller en bas
Kiara Itsuka

avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Age : 26
PUF/pseudo : L'Epeiste
Petite Phrase : Sauvez moi ou tuez moi...Mais ne me laissez pas sombrer dans la folie...

Feuille de personnage
Informations:
Relations:

MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   Mer 17 Mar - 22:20

Ps: désolé c'est pas terrible mais j'ai pas d'idée

Kiara observa la scène avec un léger sourire aux lèvres…Décidément Katashi était un idiot n é ! Au lieu de tout faire pour qu’elle ne se doute de rien, il faisait tout pour bien lui montrer que Saito lui « appartenait ». C’était une tactique idiot et dangereuse car malgré les apparences Saito était un fin observateur et si Katashi continuait dans ce sens la , il ne faudrait pas longtemps au prince pour comprendre se qu’il se tramait. Et puis c’était quoi ces manières de traîner avec le prince en plein nuit ?! Elle pouvait leur venir en aide de temps en temps mais elle ne savait pas non plus veiller toujours sur eux deux ! Enfin surtout sur Katashi car c’est lui qui craignait le plus si le roi leur tombait dessus. Kenji était quelqu’un de calme mais il n’apprécierait pas se voir son fils en compagnie d’un homme, surtout avec son conseiller…Sa risquait de fragiliser l’état du pays, se qui n’était pas le bien venu en ces temps de guerre !

L’assassine les observait donc tout les deux sans rien dire. Saito comme a son habitude était gêné d’avoir été surpris par elle et le conseiller était comme a son habitude arrogant et stupide enfin bon on ne changeait pas le caractère de quelqu’un...Il ne restait plus qu’a espérer que Saito ne prenne pas comme amant un type comme lui ! Sa serait le pompom ! Car sa voudrait dire que lui et Kiara aurait du se supporter pour le « bonheur » du prince…Quel horreur ! Elle ne détestait pas Katashi mais ils n’étaient pas pour autant les meilleurs amis…

Décident qu’il étai temps que le silence cesse, Kiara ouvrit la bouche pour dire les 4 vérités a Katashi…Mais elle la referma aussi vite, s’énerver sur lui ne servirait a rien…

Je n’ai jamais dit le contraire, ne déformez pas mes paroles ! Mais si le roi vous tombait dessus, Saito aurait des gros problèmes et sa je ne peux pas le permettre !

Kiara posa son regard sur Saito qui n’avait presque rien dit. Comme d’habitude il ne trouvait rien comme excuse pour expliquer la situation qu’elle venait de surprendre, il allait falloir qu’elle en parle avec lui sinon il n’arriverait n’jamais à se défendre face aux remarques acerbes de son père. Saito ne méritait pas de se faire rabaisser même par son père.

Et toi Saito, tu devrais être un peu plus efficace ! Tu sais tres bien que je dirais rien au roi mais je n’arriverais pas toujours a faire en sorte qu’il ne découvre rien…Enfin pour le moment tu n’as rien fait de mal mais tu connais Kenji, il s’enerve ppour un rien !

L’assassine se permettait d’être familier avec Saito comme en parlant de Kenji car après tout elle passait des journées entières au château a parler avec l’un ou avec l’autre, donc c’était un peu comme…des amis ? Enfin le prince était son ami, kenji était plus…un patron gentil…Oui un truc dans le genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout est drôle, dès l'instant que ça arrive aux autres. PV Katashi et Kiara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai ♔ :: Royaume de Pallengad :: Pallengad :: La Bibliothèque-
Sauter vers: